Trois étapes pour optimiser la performance du bâtiment et réduire son impact énergétique

1187 Dernière modification le 07/12/2023 - 09:49
Trois étapes pour optimiser la performance du bâtiment et réduire son impact énergétique

Jusqu’à récemment, la question de l’énergie n’était pas prioritaire en France. Les prix restaient modérés et les quantités produites assez importantes pour exporter. En 2022, tout a changé avec des prix qui flambent, la disponibilité de l’énergie qui décline et les catastrophes naturelles qui s’enchaînent.

Pour la première fois depuis longtemps, le pays a dû importer de l’électricité. Dans ce contexte, comment les entreprises peuvent-elles maintenir leur performance tout en limitant leur impact environnemental ?

Les entreprises cherchent à optimiser leurs frais de fonctionnement, pour faire durer leur activité dans la situation actuelle d’inflation. Souvent, l’énergie est le principal poste de coût, qu’elles tentent d’économiser. Parallèlement, les entreprises ont l’obligation de réaliser leur bilan carbone, premier pas vers une réduction de leur impact sur le changement climatique. D’ailleurs, elles tendent de plus en plus spontanément à engager une démarche durable d’efficacité énergétique par conviction, pour attirer de nouveaux talents et/ou pour leur image d’entreprise responsable.

Le parc immobilier existant en ligne de mire

Les entreprises doivent donc se transformer et le modèle énergétique évoluer face à ces nombreux enjeux d’urgence. Le changement doit même s’accélérer et le bâtiment est en première ligne, puisque c’est ici que les consommations d’énergie sont les plus importantes. Aujourd’hui, pas moins de 30 % de l’énergie est perdue dans les immeubles en exploitation et 80 % des bâtiments de 2050 sont déjà construits. Les pouvoirs publics l’ont compris, mettant en place un cadre réglementaire ambitieux, pour diminuer les consommations d’énergie dans les bâtiments existants, réduire leurs émissions de CO2 et y intégrer de nouveaux usages plus propres, en lançant le dispositif Eco-Energie Tertiaire, le décret BACS, ou encore la loi d’accélération des énergies renouvelables... Des incitations financières ont également été proposées, notamment le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie. Pour toutes ces raisons, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à prendre des engagements en matière environnementale… sans pour autant abandonner leur objectif d’une performance durable pour leur activité.

30 % de l’énergie est perdue dans les immeubles en exploitation et 80 % des bâtiments de 2050 sont déjà construits

Quel nouveau modèle énergétique ?

Changer, mais comment ? Nous devons sortir des énergies fossiles, en passant au tout électrique, et nous digitaliser, pour exploiter tout le potentiel de nos bâtiments, en consommant mieux, moins cher et au juste besoin.

Une étude réalisée en 2022 par le Sustainability Research Institute a révélé que l’électrification et la digitalisation les bâtiments permettait d’émettre 2 à 3 fois moins de gaz à effet de serre (en kg de CO2/m²/an) et de consommer 2 à 3 fois moins d’énergie (en euros/m²/an). Il est donc plus que jamais urgent de moderniser les bâtiments existants. On ne peut plus consommer l’énergie aveuglément, sans plus se soucier des conséquences financières et environnementales.
 

Trois étapes pour changer de modèle

Être conseillé, pour digitaliser et décarboner votre parc immobilier : en trois étapes, vous pouvez moderniser vos bâtiments et ainsi engager une démarche responsable et durable, tout en boostant votre activité. L’audit de vos infrastructures vous permet de définir un plan d’actions d’efficacité énergétique et une stratégie de décarbonation. La digitalisation de votre bâtiment donne les outils pour mesurer les consommations d’énergie, identifier les gisements d’économie et piloter les usages pour les optimiser. La décarbonation vise à remplacer les sources d’énergies fossiles par l’électricité, si possible d’origine renouvelable et locale, et à intégrer des nouveaux usages électriques, pour le chauffage, le froid ou la mobilité.  
 

Une modernisation réussie : l’hôtel Grand Monarque à Chartres

Parmi les propriétaires de bâtiments qui ont déjà sauté le pas, Bertrand Jallerat, PDG de l’hôtel 4* Grand Monarque, est animé depuis des années par la volonté de s’impliquer dans le développement durable. Quand les factures énergétiques de l’établissement ont triplé en 2022, il a cherché à en comprendre la cause et à trouver des solutions. Il a été conseillé par un partenaire EcoXpert de Schneider Electric, la société BE2I. Celle-ci a installé le logiciel EcoStruxure Energy Hub pour identifier, monitorer et analyser les consommations électriques dans différentes parties de l’hôtel pour repérer les usages les plus consommateurs et engager un plan d’actions. Une installation en une journée à peine pour un retour sur investissement en 6 mois.
 


Une installation en une journée à peine pour un retour sur investissement en 6 mois

Si vous aussi, vous voulez rénover votre parc, suivez le guide « Modernisez vos bâtiments pour une performance durable », où vous découvrirez d’autres cas d’usages et le détail de la méthodologie efficace pour transformer votre bâtiment.
 

Partager :