1,8 milliard d'euros pour décarboner le site d'ArcelorMittal à Dunkerque

Rédigé par

Amandine Martinet - Construction21

Journaliste

326 Dernière modification le 16/01/2024 - 09:57
1,8 milliard d'euros pour décarboner le site d'ArcelorMittal à Dunkerque

Les ministres de l'Économie et de la Transition écologique ont confirmé, sur place, lundi 15 janvier, le soutien financier de l'État pour une baisse drastique des émissions de CO2 de l'usine sidérurgique à Grande-Synthe (Nord). 

Décarboner l'industrie est l'un des piliers du plan gouvernemental France 2030. Rien d'étonnant donc dans le fait de s'intéresser au cas ArcelorMittal, géant de la sidérurgie. Selon le communiqué étatique, le site du groupe à Dunkerque émet de l’ordre de 12 MtCO2/an, soit 15% des émissions industrielles nationales ! 

C'est confirmé (par Bruno le Maire et Christophe Béchu), près de 2 milliards d'euros seront donc mis sur la table pour verdir l'usine, cofinancés à hauteur de 850 millions d'euros par l'État. 

Les actions majoritaires menées pour décarboner seront la construction d'une unité dite de réduction du minerai de fer et le remplacement d'un haut fourneau — fonctionnant au charbon — par deux fours électriques. La source gouvernementale précise qu' à terme, 4 millions de tonnes d’acier vert seront produites annuellement par le site de Dunkerque, avec une réduction annuelle des émissions de CO2 de 4,4 millions de tonnes en moyenne sur les quinze premières années du projet, ce qui représente 5,7% de l’ensemble des émissions industrielles nationales.

Emmanuel Macron a souligné sur LinkedIn la signature de cet « accord historique ».

Partager :