Le bâtiment au cœur de la transition énergétique et écologique

12nov. 2018

Le bâtiment durable à l’honneur de la 2ème édition de la Convention & Grands Prix de l’Académie des technologies.

L’Académie des technologies, établissement public réunissant les experts académiciens dont le but est « d’éclairer la société sur un meilleur usage des technologies » organise la deuxième édition de la Convention & Grands Prix de L’Académie des technologies. Consacré au Bâtiment durable, intelligent et bas carbone, cet événement se tiendra le 12 novembre, à la Maison de la Chimie à Paris. La Convention se déroulera notamment autour de deux tables rondes sur les thèmes « Techniques et matériaux de construction » et « Gestion intelligente des bâtiments et de l’énergie » et remettra les Grands Prix de l’Académie des technologies à une startup et une PME du BTP.

Alors que les citoyens se mobilisent et que 100 000 Français sont descendus dans la rue pour marcher « pour le climat », le bâtiment est un secteur clé de la transition énergétique et écologique. C’est donc sur la question du bâtiment durable que l’Académie des technologies a décidé de dédier cette nouvelle édition de la Convention. Multisectoriel (enseignement, recherche, industrie et pouvoirs publics), cet évènement vise à promouvoir les innovations marquantes d’une filière industrielle et leur apport au progrès raisonné, choisi et partagé pour lequel œuvre l’Académie des technologies.

Le bâtiment, acteur majeur de la transition énergétique et écologique

Le secteur du bâtiment est un acteur de poids de l’économie française. Représentant 10% du PIB et employeur de 2,1 millions d’actifs, c’est aussi un secteur énergivore.

Alors que 45% de l’énergie finale en France est consommée par le secteur du BTP, cette industrie est également responsable de 25% des émissions de CO2, soit 123 millions de tonnes par an[1], en comptant l’usage des bâtiments (chauffage, eau chaude sanitaire, électricité) et leur construction.

Le bâtiment doit donc effectuer des mutations de grande ampleur a la fois sur les matériaux et techniques de construction, et sur les usages du bâtiment ; cela concerne les bâtiments neufs et tout particulièrement la rénovation du parc existant, compte tenu que le rythme de renouvellement annuel du parc existant est seulement d’environ 1%

Le bâtiment, un secteur en plein dynamisme

Le secteur du bâtiment, historiquement très traditionnel, devient un écosystème stimulant en matière d’innovation technologique. Matériaux (bétons à CO2 réduit, nouveaux matériaux d’isolation, fenêtres avec verres pilotés par un courant basse tension, éclairage par LEDs …) et techniques de construction (fabrication modulaire, maison en bois, construction par impression 3D, intégration d’énergie renouvelable dans l’édification des bâtiments) sont moins énergivores et plus respectueuses de l’environnement.

Le développement des technologies numériques ouvre la voie à une multitude de nouvelles applications. A titre d’exemple, la gestion active de l’énergie dans les bâtiments à travers les objets connectés permet de piloter en temps réel les équipements en fonction de l’utilisation effective des locaux. Les bâtiments connectés et intelligents deviennent des plateformes de services.

Afin de promouvoir les innovations marquantes de ce secteur industriel, l’Académie des technologies remettra cette année encore ses Grands Prix à une startup et une PME.   

Sont nominés dans la catégorie « startup » : Lancey Energy Storage, Smart Cast, Wind My Roof et C4Hydro. MCI Technologies et Ubiant concourent elles dans la catégories PME.

Pour discuter de l’évolution du BTP, la 2ème Convention et Grands Prix de l’Académie des technologies, « Bâtiment durable, intelligent et bas carbone » se déroulera le 12 novembre 2018 à partir de 17h à la Maison de la Chimie (28 bis rue Saint-Dominique, 75007 Paris).

A cette occasion, Thierry Guerrier, Journaliste-animateur, Bruno Jarry, Président de l’Académie des technologies, Michèle Pappalardo, Directrice de cabinet Ministère de la Transition écologique et solidaire, Membre de l'Académie des technologies, Heike Faulhammer (Lafarge-Holcim), Armand Ajdari (Saint-Gobain), Jean-Christophe Terrier (Vinci-Arbonis), Edward Woods (Bouygues Immobilier), Valérie David (Eiffage),Eric Carreel, Président de Sculpteo, Invoxia et Zoov, Co-fondateur de Inventel et Withings, membre de l'Académie des technologies, Alain Colle (Engie-Cofely), Bernard Lassus (Enedis), Cyril Sailly (Setec), Olivier Wigniolle (Icade), un représentant de Schneider-Electric, Jocelyn Gac, Directeur Pôle énergie et environnement des Compagnons du Devoir et Alex Blaszczyk, Compagnon du Devoir,Julien Denormandie, Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires débattront sur le thème du bâtiment durable, intelligent et bas carbone.

Les Inscriptions sont ouvertes jusqu’au lundi 5 novembre en suivant ce lien :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-convention-annuelle-de-lacademie-des-technologies-2018-42704356881

A propos de l’Académie des technologies

L’Académie des technologies, présidée par Bruno Jarry, est un établissement public administratif national placé sous la tutelle du ministre chargé de la recherche. Son siège est situé à Paris. Créée en 2000, elle est placée sous la protection du Président de la République depuis 2013. L’Académie réunit 316 académiciens, experts de leur secteur : technologues, ingénieurs et industriels, mais aussi chercheurs, agronomes, architectes, médecins, sociologues, économistes, avec une forte représentation des directeurs de R & D des entreprises industrielles.

Héritière du siècle des lumières, sa devise : « Pour un progrès raisonné choisi, partagé », reflète la profonde conviction que la technologie est source de progrès pour l’ensemble de l’humanité.

Elle contribue à la gouvernance des questions technologiques, par l’engagement de ses membres au sein d’instances de réflexion et de décision (processus Stratégie Nationale de Recherche et Haut Conseil de la Science et de la Technologie, Commission Innovation 2030, CESE, OPECST, ANR...).

Elle participe au développement des réflexions menées au niveau international ou européen. Elle assure le Secrétariat général d’EURO-CASE, qui fédère 23 académies européennes (soit 6 000 membres).

Sa mission

Elle est définie par la loi du 18 avril 2006 de la manière suivante : « L'Académie des technologies a pour mission de conduire des réflexions, formuler des propositions et émettre des avis sur les questions relatives aux technologies et à leur interaction avec la société ». L'Académie des technologies examine les questions qui lui sont soumises par les membres du Gouvernement. Elle peut elle-même se saisir de tout thème relevant de ses missions.

Plus d’informations sur l’Académie des technologies : www.academie-technologies.fr


 Maison de la Chimie, Paris     12/11/2018
Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Agenda"

Lancement du Portail France Ville Durable à Pollutec

Publié le 16 nov. 2018 - 10:46

L'Institut pour la Ville Durable et le réseau Vivapolis lancent le Portail "France Ville Durable",  à l'occasion du Salon Pollutec à Lyon lors d'une conférence dédiée le 29 novembre à 15h.  Ce portail, dont Construction21 est partenai (...)

Le Village Béton à Pollutec sous la bannière des Smart Systèmes en Béton

Publié le 16 nov. 2018 - 09:34

Du 27 au 30 novembre, le Village Béton sera présent au Salon Pollutec à Lyon, sous la bannière des Smart Systèmes en Béton. Il rassemblera les experts de la filière béton : FIB, Cerib et CIMbéton et les principaux acteurs de l’Industr (...)

Réhabilitation Responsable du Bâtiment Ancien (CREBA)

Publié le 15 nov. 2018 - 10:36

Le CEREMA vous invite au  Colloque dédié au Centre de Ressources pour la Réhabilitation responsable du Bâti Ancien (CREBA) le jeudi 29 novembre 2018 à Bordeaux Au programme : 9h / Accueil9h30 / Ouverture par Alain Juppé, Président (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus