La Banque des Territoires investit 2 millions d'euros contre le mal-logement

 logement  précarité  logement social

MAL-LOGEMENT. La Banque des Territoires reverse 2 millions d'euros dans la société d'investissements solidaires de la Fondation Abbé Pierre, Solifap, afin de favoriser la construction de logements très sociaux.

"Après un premier investissement de 2 millions d'euros dans Solifap en 2017, la Banque des Territoires renouvelle cette année son soutien à la société en réinvestissant 2 millions d'euros supplémentaires", apprend-on dans un communiqué de la filiale bancaire de la Caisse des dépôts du 16 juillet 2019.

Lancée en 2014, Solifap tente "d'apporter une réponse complémentaire aux actions menées par la Fondation Abbé Pierre" et a lancé depuis sa création "106 projets auprès de 54 associations, 400 bénéficiaires directs et plus de 11.000 bénéficiaires (...) Lire la suite

Article publié sur Batiactu - Consulter la source

Crédit photo : LT Batiactu

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

Copropriétés : le plan de travaux finalement retiré de l’ordonnance

Publié le 09 déc. 2019 - 11:49

L’ordonnance de réforme du droit de la copropriété est parue au Journal Officiel, jeudi 31 octobre. Celle-ci ne prévoit pas l’obligation d’un plan pluriannuel de travaux, pourtant tant attendu. Retour. Devant entrer en vigueur au (...)

Comment transformer les villes avec le big data

Publié le 09 déc. 2019 - 11:48

Le traitement des données est essentiel dans la bonne gestion des villes. En lançant le projet Building Market Brief Report (BMB) en 2017 en Suisse puis l’outil City BMB à l’échelle européenne, la EIT Climate-KI et CUES Foundation (...)

Un rapport préconise d’inclure les investisseurs privés dans le financement du logement social

Publié le 09 déc. 2019 - 11:45

Un rapport, rédigé par l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) met notamment en avant des mesures visant à inclure les investisseurs privés dans le financem (...)


Commentaires