Étude action pour une meilleure qualité de l’air intérieur dans les collèges des Vosges

Publié par Roche Ceridwen

En 2019, dans le cadre de la mise en œuvre du 3e Plan Régional Santé Environnement en Grand Est, le Cerema a mené une action expérimentale de sensibilisation des différents acteurs de la qualité de l'air dans trois collèges vosgiens...

L’étude-action présentée ici a été sélectionnée lors de de l’appel à projet lancé en avril 2018 dans le cadre de la mise en œuvre du 3e Plan Régional Santé Environnement (PRSE3) par la Région Grand Est, la DREAL Grand Est et l’Agence Régionale de la Santé.

 

Pourquoi s'intéresser aux collèges?

vue de poussières et d'aérations

La qualité de l’air à l’intérieur d'un établissement scolaire a un impact sur la qualité de concentration, le taux d’absentéisme dans les écoles et le bien-être des élèves. Une mauvaise qualité de l’air peut favoriser l’émergence de symptômes tels que maux de tête, fatigue, irritation des yeux, des voies respiratoires et de la peau ainsi que des manifestations allergiques, de l’asthme, voire des cancers.

Les enfants représentent un public sensible, plus vulnérable face aux polluants et dont une part importante souffre d’allergies et de problèmes respiratoires divers (L’enquête décennale santé effectuée en 2003 par l’INSEE montre, chez les enfants âgés de 11-14 ans, une prévalence de l’asthme vie entière de 12,7 %).

Dans ce contexte, l’Etat a mis en œuvre des actions pour améliorer la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public. Il s’agit notamment de l’obligation réglementaire d'évaluer les moyens d'aération et, au choix, de réaliser des mesures de polluants ou de mettre en oeuvre un plan d'action favorable à la qualité de l'air dans les établissements d’enseignement du second degré avant le 1er janvier 2020.

 

Il est donc important de sensibiliser les différentes catégories d’occupants ou d’intervenants de ces établissements :
  • les enfants, public vulnérable, qui sont les adultes de demain et pourront s’approprier et véhiculer les gestes en faveur d’une meilleure qualité de l’air intérieur ainsi que le personnel éducatif.
  • les agents chargés de l’entretien ménager et de l’entretien technique car ils représentent un levier d’action important en raison de la toxicité des produits qu’ils peuvent employer et des mélanges de polluants occasionnés dans l’air. De plus, les agents d’entretien sont eux-mêmes soumis quotidiennement à cette pollution dans le cadre de leur travail avec un impact potentiel sur leur santé.
  • le personnel de direction des collèges qui organise le travail des agents d’entretien et sélectionne les produits d'entretien ménagers et le mobilier.
  • la collectivité maître d’ouvrage qui choisit les matériaux et systèmes présents dans le bâtiment, procède à leur mise en œuvre et leur entretien afin de permettre un renouvellement de l’air optimal et l’introduction d’un air neuf sain.

Ce programme d’action constitue une innovation par la sensibilisation de l’ensemble des catégories d’acteurs de la qualité de l’air intérieur des établissements concernés, aussi bien que par une méthodologie qui associe les approches humaines (animations) et techniques (diagnostic de la ventilation).

 

Une étude action dans trois collèges pilotes

Le Conseil Départemental des Vosges s'est porté volontaire pour que l’action soit mise en œuvre sur 3 établissements pilotes de son territoire. Les collèges ont été choisis de manière à constituer un échantillon aussi contrasté que possible :

  • Collège d’Epinal, il s’agit du plus gros établissement de l’échantillon (700 élèves), situé en milieu urbain. Le bâtiment construit dans les années 1930 et mis en service dans les années 1950 présente de grands volumes. Il n’a pas fait l’objet de travaux d’envergure.

  • Collège de Chatel-sur-Moselle, il s’agit du plus petit établissement de l’échantillon (400 élèves), situé en milieu rural, disposant d’une VMC simple flux dans les sanitaires et les espaces de circulations. L’établissement qui date des années 1970 a été réhabilité en 2013 (isolation thermique par l’extérieur des bâtiments d’enseignement et administratif notamment). La salle polyvalente dispose d’un système de ventilation double-flux.

  • Collège de Charmes (500 élèves) qui présente la particularité d’être situé en zone d’éducation prioritaire, dans un environnement semi-rural (proximité d’activités polluantes). Le bâtiment a été lourdement restructuré en 2015-2016.

collèges étudiés

 

Objectifs de l’action

  • Sensibilisation sur cette thématique de santé public

  • Partage de connaissance, montée en compétence collective

  • Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air intérieur

  • Capitalisation à partir de cette expérience afin de permettre de reproduire l’action sur d’autres établissements

Déroulé de l'action:

Novembre 2018

  • Réunion de sensibilisation des services du Conseil Départemental (responsables des achats, personnels techniques et gestionnaires immobiliers) durée 2h

  • Réunion de présentation de la démarche à la Direction de l’Education, et choix des collèges pilotes

Janvier 2019

  • Visite des établissements pilotes (½ j / collège). Un état des lieux technique et d’usage au regard des enjeux de la qualité de l’air a été effectué dans l’ensemble des établissements (systèmes de ventilation, matériaux mis en œuvres, produits utilisés, habitudes des occupants, etc.)

  • Réunions de présentation de la démarche aux chefs d’établissements et gestionnaires de bâtiments

Mars 2019

  • Réunions de sensibilisation des personnels d’entretien et de maintenance durée 1h / collège

  • Réunions de sensibilisation des enseignants durée 1h / collège

Juin 2019

  • Interventions dans les classes 15 interventions / 16 classes sensibilisées. Activités ludiques et interactives en lien avec le programme scolaire sur la base du volontariat des enseignants.

Été 2019

  • Rédaction des livrables (Cerema)

SENSIBILISER le public: Quels enseignements ? 

VUES D'UN COLLèGE/ SALLE DE CLASSE, aération

Le sujet de la qualité de l'air intérieur est peu connu, avant sensibilisation les différentes parties prenantes ne le considèrent pas réellement comme un enjeu. Une part importante des occupants indique s'en remettre généralement aux systèmes techniques du bâtiment pour assurer la qualité de l'air intérieur, négligeant l'impact qu'ils peuvent avoir sur leur environnement intérieur.

Le relevé de non conformités réglementaires des systèmes de ventilation (dimensionnement et/ou mise en oeuvre et/ou entretien) et des taux de CO2 anormalement élevés a permis de sensibiliser les différentes catégories d'acteurs.

L'action a participé à la prise de conscience collective de l'enjeu que représentait la qualité de l'air dans les établissements et a permis d'identifier des points de vigilance (dysfonctionnement, absence d'entretien, pratiques peu vertueuses...) et des marges de progression atteignables (protocole d'aération...).

Les sensibilisations ont été également l'occasion de faire la chasse aux idées reçues et de faire passer des messages clés à l'ensemble des personnes rencontrées (plantes dépolluantes, produits d'entretien ménager, rôle de la ventilation, aération efficace, pictogrammes de danger et labels écologiques...).

vues des fuites d'air

L'étude a mis en évidence, pour les trois établissements, la nécessité de mettre en oeuvre un plan d'action pour améliorer la qualité de l'air intérieur, reposant majoritairement sur l'aération par ouverture des portes et fenêtres aux intercours et un meilleur suivi des installations en place (repérage et traitement des pannes, entretien des systèmes).

L'étude a mis en exergue l'impact de la maitrise d'ouvrage sur la qualité de l'air dans les bâtiments scolaires : elle a permis de rappeler que les choix faits en phases de conception et de réalisation des projets immobiliers sont déterminants pour assurer ou non la qualité sanitaire de l'établissement scolaire, notamment en ce qui concerne le système de ventilation qui est l'élément clé pour l'évacuation des polluants.

Diagnostic de la qualité de l'air intérieur d'un établissement scolaire

Le 27 juillet 2017

Qualité de l'air à l'intérieur des bâtiments : le Cerema accompagne les collectivités

Le 02 octobre 2018

Rencontres nationales santé – environnement : le diagnostic santé-environnement lyonnais et une méthode pour la qualité de l'air intérieur présentés par le Cerema

Le 21 janvier 2019

logo batimat

Le Cerema sera au salon Bâtimat, Stand 6-H044: présentation de ses projets de recherche dans le domaine du bâtiment, ses publications et actions de diffusion des connaissances auprès des milieux professionnels, ses modes d'intervention auprès des acteurs du bâtiment.

 

Thématiques des produits et innovations présentés sur son stand :

Lundi 4 après-midi et mardi 5 : Concevoir les bâtiments autrement : comment gagner le pari sur les performances environnementales et thermiques du bâti ? (réhabilitation du patrimoine ancien, mesures et performances du bâtiment E+C-, matériaux bio-sourcés, la nature comme condition de performance des bâtiments…)

Mercredi 6 : Stratégies  immobilières pour limiter et anticiper les changements climatiques (Cube.S, contrats de performance énergétique, projets Carnot…)

Jeudi 7 : Pour une meilleure qualité des environnements intérieurs (accessibilité du cadre bâti et de la chaîne de déplacement, qualité de l’air intérieur, systèmes de ventilation…)

Article publié sur Cerema Actualités - Lire la suite

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

[Colloque Hors-Site] Mark Farmer – CAST Consulting, intervenant du colloque international du Hors-Site à BATIMAT

Publié le 21 oct. 2019 - 11:02

Personnage incontournable dans le monde de la construction « Hors-Site » britannique, Mark Farmer est dirigeant – fondateur de CAST Consulting, cabinet  de conseil londonien spécialisé et orienté vers les problématiques engendrées (...)

Comment la finance intègre-t-elle les énergies renouvelables ?

Publié le 21 oct. 2019 - 10:43

Sébastien Soleille, responsable de la transition énergétique chez BNP Paribas, explique comment un ensemble de mesures financières contribuent à la mise en place rapide d'énergies propres dans le monde. [IRENA] Source de l’article (...)

Evaluation de la RT2012

Publié le 21 oct. 2019 - 10:40

L'ADEME lance une mission d'évaluation de la RT2012 En parallèle des travaux sur la future réglementation pour les bâtiments neufs (RE2020) et en complément à l’Expérimentation E+C- et du programme OBEC, l’ADEME a lancé une mission (...)





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus