Blokiwood® réinvente l’ossature bois

Avec les nouveaux objectifs de réduction des émissions de carbone dans la construction et les mesures gouvernementales pour développer la filière, le bois a le vent en poupe. Une entreprise savoyarde a décidé de bouleverser le modèle de l’ossature bois avec sa solution Blokiwood®. Rencontre avec Joël Menard, dirigeant fondateur de Dom’Innov.

Dans quel secteur Blokiwood® introduit-il l’innovation ?

Joël Menard : Avec ce système constructif, notre société Dom’Innov va à contre-courant de ce qui se fait en structure bois préfabriquée. Aujourd’hui, la préfabrication bois se focalise sur de très grandes structures qui nécessitent des systèmes de levage, une logistique et des processus complexes. Cependant ces grands formats posent problème à une grande partie du marché. C’est ce qui a guidé notre réflexion pour aller vers un format plus « portable » et facile à mettre en œuvre : Blokiwood®.

Comment votre produit résout-il les problèmes de format que vous évoquiez ?

Joël Menard : Blokiwood® est un système de construction modulaire rapide de murs porteurs bois isolés. Il intègre directement les paramètres structurels et thermiques constitutifs d’un mur. C’est un peu comme un gros jeu de Lego®, avec des pièces qui font au maximum 60 cm de large et atteignent au plus la hauteur d’un étage. Notre bibliothèque compte une trentaine d’éléments prédéfinis qui offrent une infinité de combinaison. Par ailleurs, la flexibilité du matériau bois nous permet également de faire des éléments personnalisés pour un projet. Pour l’architecte, il n’y a pas de véritables contraintes, d’abord parce que Blokiwood® se concentre sur les éléments de structures – son impact visuel est donc très limité, ensuite parce sa souplesse d’utilisation et ses multiples combinaisons représentent un atout pour les concepteurs.

Les éléments sont produits en ateliers, transportés sur site pour y être montés. Ils sont d’un encombrement limité, ce qui facilite le transport, le levage et la mise en œuvre.

D’où vous est venue l’idée d’un tel système ?

Joël Menard : Auparavant je dirigeais une entreprise de construction bois avec préfabrication en atelier. Je connais donc bien les problèmes de logistique et de mise en œuvre inhérents à l’ossature bois grand format. J’ai cherché comment les résoudre et le changement d’échelle m’est apparu comme la solution. Toutefois, la construction bois ne peut aller beaucoup plus loin dans la réduction d’échelle. Avec des éléments plus petits, on est rapidement confrontés à d’autres problèmes comme les ponts thermiques. L’idée m’est venue en 2010. Après de premiers essais fructueux, nous avons pu passer à la création des premiers prototypes en 2012.

Quels sont les bénéfices de Blokiwood® en termes de développement durable ?

Joël Menard : Le premier bénéfice, c’est l’impact carbone minime de notre solution. Nous n’utilisons que du bois 100% français. L’isolation intégrée dans nos panneaux ne comporte aucune laine minérale, mais utilise uniquement de la fibre bois. Blokiwood®, c’est un système 100% biosourcé. Par ailleurs, notre système de mur bois est perméable à la vapeur d’eau pour un confort thermique et une efficacité énergétique optimisés.

Combien de bâtiments avez-vous construits avec Blokiwood® ?

Joël Menard : Nous comptons déjà une vingtaine de maisons individuelles. Nous commençons à toucher le marché des ERP, avec la rénovation lourde d’un établissement scolaire notamment. Blokiwood® fonctionne aussi bien pour de la construction neuve ou de la rénovation. De plus, une gamme de caissons de plancher et de toiture vient depuis peu compléter nos éléments de murs, avec un système complet 100 % modulaire et manuportable.

Quel soutien vous apporte InnoEnergy ?

Joël menard : InnoEnergy est entré au capital de Dom’Innov il y a un an. 2016 a été une année charnière pour nous : nous avons reçu l’avis technique favorable pour Blokiwood®, nous avons lancé une levée de fonds par laquelle InnoEnergy est arrivé et nous avons créé notre première unité de production à Chambéry.

Quels sont vos objectifs de développement pour 2018 et au-delà ?

Joël Menard : Nous souhaitons nous étendre à d’autres marchés que la maison individuelle, notamment les extensions que nous attaquons dès à présent. Blokiwood® montre toute sa pertinence sur des projets complexes et difficilement accessibles comme les extensions. Nous avons déjà des pistes pour des chantiers dans des îles de Bretagne et pour des immeubles parisiens.

A plus long terme, nous projetons de dupliquer notre unité de production dans d’autres régions de France.

Propos recueillis par Sylvain Bosquet pour InnoEnergy


Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

Concours CUBE : les enfants, “super héros” des économies d’énergie

Publié le 18 oct. 2018 - 11:00

Ancienne candidate au concours CUBE2020, la Ville d’Angers soutient CUBE S, le nouveau concours d’économies d’énergie liées aux usages organisé par l’IFPEB spécifiquement pour les établissements d’enseignement. Mathilde Rousserie, (...)

Le marché du smart building n'est pas encore mûr

Publié le 18 oct. 2018 - 10:44

ANALYSE. L'offre des solutions pour les constructions intelligentes n'est pas encore structurée. Ces produits restent encore l'apanage de précurseurs et ne sont pas entrés dans une phase de consommation de masse. Le cabinet Xerfi-Prec (...)

Rénovation énergétique : "On a besoin d'un signal fort sur le PLF"

Publié le 18 oct. 2018 - 10:32

INTERVIEW. Contactée par Batiactu, la députée LREM de la 10e circonscription de l'Isère, Marjolaine Meynier-Millefert, par ailleurs copilote du Plan de rénovation énergétique de l'habitat, a réagi au remaniement gouvernemental ainsi (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus