Vinci Construction et Imerys main dans la main pour du béton bas carbone à Nantes

Rédigé par

Anne-Sophie Tardy - Construction21

Responsable de l'éditorial

826 Dernière modification le 15/09/2023 - 11:42
Vinci Construction et Imerys main dans la main pour du béton bas carbone à Nantes

Imerys et Vinci Construction collaborent pour construire le nouveau CHU de Nantes avec un béton bas carbone.

Le CHU de Nantes va pouvoir se targuer d'avoir été réalisé à l'aide d'un béton bas carbone. Le matériau de structure a vu le jour grâce à un partenariat entre Vinci Construction, à la manœuvre, et le groupe Imerys. Cet expert des spécialités minérales pour l'industrie a en effet fourni du métakaolin produit à Clérac (17) en remplacement du ciment.

Selon François Saucier, directeur Infrastructure Project Specification chez Imerys, ce matériau présente plusieurs atouts : « Les bonnes performances des mélanges mis au point en collaboration avec les laboratoires matériau de VINCI Construction, la disponibilité de ce matériau dans plusieurs régions de France, sa résistance à jeune âge qui facilite la mise en œuvre en période hivernale et la couleur esthétique qu’il donne aux bétons. »

Le nouveau CHU de Nantes se veut d'une manière globale respectueux de l'environnement. Pendant la phase chantier, 97 % des sables évacués ont été réutilisés en proximité. 2 500 m² de panneaux photovoltaïques seront installés pour capter l’énergie et cinq puits de géothermie couvriront une partie des besoins en chauffage. Au total, le futur hôpital devrait consommer 30 % d’énergie en moins par rapport à aujourd’hui. La livraison est prévue en 2027.

Partager :