MaPrimeRénov' : l'aide au chauffage au bois rabotée

Rédigé par

Stéphanie Santerre - Construction21

Journaliste

267 Dernière modification le 03/04/2024 - 10:00
MaPrimeRénov' : l'aide au chauffage au bois rabotée

Pour les propriétaires décidés à rénover leur logement, l’annonce a de quoi refroidir. MaPrimeRénov’, qui offre un vrai coup de pouce pour financer les travaux énergétiques, voit depuis le 1er avril son budget à la baisse.
 

Pas de mauvaise blague. Est notamment concernée l’installation des équipements de chauffage au bois – chaudières ou poêles à bois, à bûches ou à granulés – réduite de 30 % à compter de cette date. Les ménages qui auront choisi le solaire thermique pour se chauffer sont épargnés, l'aide étant maintenue à 10 000 euros pour les foyers les plus modestes, 8 000 euros pour les modestes.

Lire aussi : Simplification de MaPrimeRénov’ : le décret publié

Jugé trop coûteux par le gouvernement, le dispositif a donc réduit sa voilure d’un milliard d’’euros en 2023. Les Français peuvent toutefois rester en veille sur son évolution et revoir leurs priorités : dès le 15 mai et jusqu’au 31 décembre 2024, il ne sera plus nécessaire de fournir un diagnostic de performance énergétique (DPE) dans le cadre d’une rénovation. Dès lors, la rénovation par geste sera possible quelle que soit l’étiquette du logement.

www.depositphotos.com 

Partager :