Comment assurer les risques liés au changement climatique ?

Rédigé par

Amandine Martinet - Construction21

Journaliste

195 Dernière modification le 03/04/2024 - 11:00
Comment assurer les risques liés au changement climatique ?

Un rapport de trois experts sur la question de l'assurabilité des évolutions des risques climatiques a été mis au jour ce mardi 2 avril. Voici ce que l'on en retient.

Myriam Mérad, directrice de recherche au CNRS, Thierry Langreney, président de l’association environnementale « Ateliers du futur » et Gonéri Le Cozannet, expert au BRGM et contributeur au 6e rapport d’évaluation du GIEC, sont les trois auteurs d'un rapport de mission « assurance climat » remis à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique. 

Étoffée par les contributions de 150 personnes représentant une soixantaine d’organisations professionnelles et de la société civile, du secteur assurantiel, de la recherche et des sciences du climat, la publication comprend 37 propositions concrètes pour adapter le système assurantiel français face à l’évolution des risques climatiques (entre sécheresses, inondations et autres tempêtes, phénomènes qui gagneront en ampleur à l'avenir), avec tous les coûts engendrés pour la nation. 

Parmi ces recommandations : envisager le déploiement d’un prêt à taux nul pour les particuliers réalisant des travaux de prévention des risques naturels en zone rouge ou orange, ou encore développer un dispositif de cofinancement des diagnostics de résilience par le nouveau fonds pour la prévention individuelle et les assureurs. 

La suite ? Le texte étant désormais dans les mains du gouvernement, ce dernier va lancer des travaux de consultation avec l’ensemble des acteurs concernés dès le mois d'avril. À noter que la mise en œuvre des orientations retenues sera effectuée dans le cadre du troisième plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC-3).

Pour en savoir plus, retrouvez le rapport sur l'assurabilité des risques climatiques dans son intégralité en ligne, consultable gratuitement. 

Partager :