[Smart Home] Immobilière Rhône-Alpes partage les premiers retours d'expérience d'Eco-Touch

Le bailleur social Immobilière Rhône-Alpes fait partie des premiers partenaires séduits par la solution OGGA. Il teste, depuis début janvier, le système Eco-Touch sur 4 maisons neuves de son parc lyonnais. Simple, pédagogique, efficace les premiers retours sont déjà positifs ! Reportage… 

« Le point de départ de notre partenariat avec OGGA vient d’un constat simple. Nous réalisons des logements performants énergétiquement mais nous nous rendons compte qu’en fonction des habitudes des locataires, ces performances peuvent être réduites et la facture s’alourdir ! » Ces mots sont ceux de Flavien Dauphin, chef de projet à la Direction Développement et Construction du bailleur Immobilière Rhône-Alpes. 

La gestion d’un important parc immobilier montre bien que dans 2 logements identiques « les sensibilités au froid et au confort de ses occupants peuvent être très différentes, que certains sont moins à l’aise dans la programmation d’un thermostat ou que d’autres ne prennent tout simplement pas le temps de le faire », illustre-t-il.  Pour apporter une réponse au facteur humain, Immobilière Rhône-Alpes a décidé de se tourner vers un système de gestion de chauffage et a souhaité tester la solution Eco-Touch sur une opération.

Trouver un système intelligent qui remplace les thermostats

« Ce système remplace les thermostats qui sont parfois très compliqués à configurer, détaille Flavien Dauphin. Il offre tous les avantages d’appartements intelligents au service du locataire mais avec une grande simplicité. C’est l’argument le plus important, que ce soit accessible à tous. Nos locataires nous disent que même un enfant de 6 ans peut s’en occuper ! »

A peine essayé Eco-Touch fait, en effet, déjà ses preuves. L’opération-test se situe à Collonges-au-Mont-d'Or près de Lyon. Il s’agit de 4 maisons neuves dans lesquelles Eco-Touch a été intégré lors de la construction. « Le jour de l’état des lieux, l’équipe OGGA était présente pour présenter le système aux locataires et leur expliquer son fonctionnement. Même si, avec toutes les autres consignes, cela faisait beaucoup de choses à emmagasiner pour les futurs occupants, nous avons vraiment apprécié cette démarche. » 

 

En « 15 jours, 1 mois, Eco-Touch connait nos habitudes »

Les 4 locataires concernés ont des profils différents et constituent donc un panel assez représentatif. « Il y a une dame qui passe beaucoup de temps chez elle et qui ne s’en occupe pas trop, énumère le chef de projet d'Immobilière Rhône-Alpes. Deux autres sont très nouvelles technologies et sont donc convaincus. Et puis M. Norbert Beirnaert, lui, ne s’était pas montré spécialement intéressé le jour de l’état des lieux et n’avait pas un a priori très positif. » Mais c’est lui qui a accepté de confier ses impressions 2 mois après son emménagement.

Aujourd’hui Norbert Beirnaert voit la solution OGGA d’un autre œil. « On m’a présenté Eco-Touch comme un système qui fait faire des économies d’énergie en s’adaptant à notre quotidien. Au départ, il faut simplement prendre l’habitude d’appuyer sur le bouton situé près de la porte d’entrée quand on part. Il permet de couper l’alimentation des prises OGGA, c’est comme si on éteignait la lumière en partant de chez nous. C’est devenu un automatisme. Et au bout de 15 jours, 1 mois, le système connait nos habitudes. Nous avons donc branché la machine à laver, le radio-réveil et la chaîne HiFi de ma fille », décrit-il convaincu par la simplicité de ce système intelligent.

Norbert Beirnaert est même allé plus loin en se connectant sur l’application Eco-Touch qui permet de contrôler et piloter en temps réel son logement. « L’application est très intuitive, il faut simplement se connecter au wifi du petit programmateur qui est dans le tableau électrique. On voit alors sur sa tablette ou son smartphone l’évolution de ses consommations. C’est encore trop tôt pour le dire mais je pense qu’économiquement ça peut être efficace. Même si ça ne nous fait économiser que 100 euros à l’année, ce sera très bien ! » Un témoignage qui conforte Flavien Dauphin. « C’est intéressant de voir que le système, avec son bouton On / Off très pédagogique, ne change pas les habitudes des locataires mais s’y adapte parfaitement. Il crée même chez eux une forme de curiosité qui les pousse a utilisé leur smartphone pour en mesurer le bénéfice. » 

Un panel de projets variés pour mesurer les effets

Au regard de ces premiers retours, Immobilière Rhône-Alpes souhaite maintenant élargir son partenariat avec OGGA en intégrant Eco-Touch à plusieurs projets lyonnais dans des configurations différentes. « En plus de ce programme de maisons neuves de Collonges-au-Mont-d'Or, nous allons maintenant le tester sur la réhabilitation d’un bâtiment collectif de 17 logements et également sur un gros programme de rénovation d’un immeuble ancien, où nous allons proposer à des habitants de l’installer chez eux. Dans ces configurations très variées, nous pourrons vraiment en mesurer les effets ! » 

En attendant, Flavien Dauphin est convaincu que son secteur ne doit plus laisser passer le train du numérique sans réagir. « C’est certain que le bâtiment est en retard sur les nouvelles technologies, on est un peu à l’âge de pierre par rapport à d’autres secteurs. Et ces outils comme Eco-Touch sont l’avenir. Ils doivent nous permettre de donner un meilleur niveau de confort aux locataires et de mieux maîtriser les factures de chauffage et les charges ! » 

   

Etude de cas Les Ardennes
Vous aimeriez en apprendre davantage sur ce bâtiment exemplaire ?
Consultez l'étude de cas associée à cet article.

 


Modéré par : Construction21 Team

Autres actualités dans "Videos"

Pascal Gontier nous parle du Bâtiment Max Weber lors de SMAP IMMO

Publié le 20 juil. 2018 - 00:00

Pascal Gontier, architecte, explique le fonctionnement du Bâtiment Max Weber, nouvelle construction de l'Université Paris Ouest Nanterre, à la 15ème édition de SMAP IMMO (Salon de l'Immobilier Marocain à Paris). Cette structure a été (...)

Eiffage Phosphore nous explique comment l'éco-quartier Smartseille a vu le jour, lors de SMAP IMMO

Publié le 20 juil. 2018 - 00:00

François Dapilly d'Eiffage Phosphore nous explique comment l'éco-quartier Smartseille a vu le jour, lors de la 15ème édition de SMAP IMMO (Salon de l'Immobilier Marocain à Paris). Ce quartier a été présenté dans le cadre du projet (...)

Seinergy Lab, un outil essentiel de la transition énergétique, présenté à SMAP IMMO

Publié le 20 juil. 2018 - 00:00

Marie Gabrielle Méry de Seinergy Lab lors de la 15ème édition de SMAP IMMO (Salon de l'Immobilier Marocain à Paris). Ce laboratoire a été présenté dans le cadre du projet "Stratégie construction durable dans la région Casablanca-Setta (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus