Pavillon du Royaume du Maroc à l’occasion de l’Expo Universelle 2015 à Milan

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Musée
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2015
  • Adresse : EXPO MILAN 2015 20100 MILAN, Italie
  • Zone climatique : [BSh] Subtropical sec semi-aride (Steppe)

  • Surface nette : 1 300 m2
  • Coût de construction : 7 200 000 €
  • Coût/m² : 5538.46 €/m2

Proposé par :

  • Consommation d’énergie primaire :
    60 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : Autre )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore
​ "Morocco, a journey of flavours" :

Le pavillon du Royaume du Maroc est une Kasbah. Il est un reflet de ce modèle architectural berbère, caractéristique du sud du pays, parfaitement adapté à son environnement, au mode de vie de ses communautés et aux menaces d’agressions des époques anciennes.

Ce pavillon marocain figure dans le Top 5 des plus visités de l'Exposition Universelle de Milan 2015. Quelques 2, 55 Millions de visiteurs s'y sont rendus , chiffre enregistré à 15 jours avant la clôture de l'Expo.

"Morocco, a journey of flavours" comme thème, le pavillon marocain Articulé autour de l’axe des découvertes sensorielles, dont les aliments et une gastronomie riche et réputée, le thème choisi par le Maroc est simple et direct. Il invite à venir découvrir à travers les sens la diversité et la richesse du royaume. Une fois la porte du pavillon franchie, le visiteur passera d’une région à l’autre, du Nord au Sud en découvrant les différents terroirs et les enjeux agronomiques inhérents à chaque région. Ce parcours, permettra au visiteur de saisir la diversité des savoirs faire et des bonnes pratiques que le Maroc a mis en place, que ce soit ses techniques de production, sa maîtrise de l’eau ou sa préservation de l’environnement, d’où sa participation à l’Exposition universelle de Milan 2015, sous son thème « Nourrir la planète, énergie pour la vie ». Le pavillon du Maroc, alliance de tradition et de modernité, promet au visiteur de vivre une expérience unique qui fera appel à tous ses sens : le plaisir des senteurs, le contact avec de belles matières, des ambiances de lumières et de couleurs, des ombres rafraîchissantes, des paysages sonores et la subtilité des goûts. C’est dans cette diversité qu’est transporté l’imaginaire du visiteur.

L'exposition universelle :
 
Une exposition universelle est une manifestation qui, quelle que soit sa dénomination, a un but principal d’enseignement pour le public, faisant l’inventaire des moyens dont dispose l’homme pour satisfaire les besoins d’une civilisation et faisant ressortir dans une ou plusieurs branches de l’activité humaine les progrès réalisés ou les perspectives d’avenir.

L'objectif d'une Expo est de rassembler les acteurs du monde entier pour trouver des solutions à un défi fondamental de l'humanité. Ce défi est le thème de l'Expo. A Milan 2015, le thème sera «Nourrir la planète, énergie pour la vie ».

Parti architecturale :

Pour répondre au thème de l’exposition universelle « Nourrir la Terre, » nous avons considéré que la contribution du Maroc portait sur la notion de ruralité. Au Maroc, la ruralité c’est l’équilibre avec la ressource, les territoires et les terroirs. La ruralité c’est aussi un rapport au sol et à la matière. Le projet du pavillon a été de s’inscrire dans l’ensemble de ses rituels. Le pavillon est construit entièrement en terre crue. Ces méthodes de construction ancestrales au Maroc renvoient évidemment à la civilisation rurale. Nous avons dû acclimater et réinventer ces méthodes pour permettre la réalisation de cet ouvrage dans des conditions climatiques radicalement différentes. Un dialogue c’est alors installé avec les cultures constructives en terre du nord de l’Italie pour imaginer cet ouvrage. Nous avons voulu que l’expérience du pavillon du Maroc soit la plus juste et la plus réelle possible, la moins déconnectée ou aseptisée. Le bâtiment n’est pas conditionné ; sans être ouvert aux éléments, il est complètement poreux et seule l’inertie de la terre attenue le climat. Installé sur la façade nord du Decumanus, le pavillon se déploie sur toute la profondeur de la parcelle du nord vers le sud. Le bâtiment devient la géographie et organise une traversée du territoire marocain depuis le détroit et la méditerranée jusqu’au grand désert du sud.

Innovation :

Pour la réalisation du Pavillon du Maroc pour Expo 2015, OUALALOU+CHOI a choisi d’utiliser le matériel naturel de la terre crue ; cela pour la construction d’un pavillon situé en Italie, où les conditions climatiques ne sont pas les plus favorables à ce type de construction durable. Le bâtiment – où la terre crue a été coulée dans une structure en bois – ne nécessite pas d’être climatisé. Le système d’ouvertures en façade permet ainsi de créer des flux d’air qui refroidissent l’espace intérieur quand les températures externes sont élevées et vice-versa.


Fiabilité des données

Expert

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    Ministère de l’Agriculture du Maroc

    http://www.agriculture.gov.ma/pages/la-strategie

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Pour la réalisation du Pavillon du Maroc pour Expo 2015, OUALALOU+CHOI a choisi d’utiliser le matériel naturel de la terre crue ; cela pour la construction d’un pavillon situé en Italie, où les conditions climatiques ne sont pas les plus favorables à ce type de construction durable. Le bâtiment – où la terre crue a été coulée dans une structure en bois – ne nécessite pas d’être climatisé. Le système d’ouvertures en façade permet ainsi de créer des flux d’air qui refroidissent l’espace intérieur quand les températures externes sont élevées et vice-versa.

Description architecturale

Parti architecturale :
Pour répondre au thème de l’exposition universelle « Nourrir la Terre, » nous avons considéré que la contribution du Maroc portait sur la notion de ruralité. Au Maroc, la ruralité c’est l’équilibre avec la ressource, les territoires et les terroirs. La ruralité c’est aussi un rapport au sol et à la matière. Le projet du pavillon a été de s’inscrire dans l’ensemble de ses rituels. Le pavillon est construit entièrement en terre crue. Ces méthodes de construction ancestrales au Maroc renvoient évidemment à la civilisation rurale. Nous avons dû acclimater et réinventer ces méthodes pour permettre la réalisation de cet ouvrage dans des conditions climatiques radicalement différentes. Un dialogue c’est alors installé avec les cultures constructives en terre du nord de l’Italie pour imaginer cet ouvrage. Nous avons voulu que l’expérience du pavillon du Maroc soit la plus juste et la plus réelle possible, la moins déconnectée ou aseptisée. Le bâtiment n’est pas conditionné ; sans être ouvert aux éléments, il est complètement poreux et seule l’inertie de la terre attenue le climat. Installé sur la façade nord du Decumanus, le pavillon se déploie sur toute la profondeur de la parcelle du nord vers le sud. Le bâtiment devient la géographie et organise une traversée du territoire marocain depuis le détroit et la méditerranée jusqu’au grand désert du sud.

Consommation énergétique

  • 60,00 kWhep/m2.an
  • 120,00 kWhep/m2.an
  • Autre

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 1,00 W.m-2.K-1
  • Terre crue coulée dans une structure en bois.

Systèmes

    • Aucun système de chauffage
    • Aucun système d'eau chaude sanitaire
    • Aucun système de climatisation
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Solution

    Terre crue coulée dans une structure en bois

    Nature

    Nature

    Gros œuvre / Structure, maçonnerie, façade

    La construction en terre désigne les techniques et réalisations de la construction en terre.

    Pour la réalisation du Pavillon du Maroc pour Expo 2015, OUALALOU+CHOI a choisi d’utiliser le matériel naturel de la terre crue ; cela pour la construction d’un pavillon situé en Italie, où les conditions climatiques ne sont pas les plus favorables à ce type de construction durable. Le bâtiment – où la terre crue a été coulée dans une structure en bois – ne nécessite pas d’être climatisé. Le système d’ouvertures en façade permet ainsi de créer des flux d’air qui refroidissent l’espace intérieur quand les températures externes sont élevées et vice-versa.

Environnement urbain

Pour répondre au thème de l’exposition universelle « Nourrir la Terre, » nous avons considéré que la contribution du Maroc portait sur la notion de ruralité. Au Maroc, la ruralité c’est l’équilibre avec la ressource, les territoires et les terroirs. La ruralité c’est aussi un rapport au sol et à la matière. Le projet du pavillon a été de s’inscrire dans l’ensemble de ses rituels. Le pavillon est construit entièrement en terre crue. Ces méthodes de construction ancestrales au Maroc renvoient évidemment à la civilisation rurale. Nous avons dû acclimater et réinventer ces méthodes pour permettre la réalisation de cet ouvrage dans des conditions climatiques radicalement différentes. Un dialogue c’est alors installé avec les cultures constructives en terre du nord de l’Italie pour imaginer cet ouvrage. Nous avons voulu que l’expérience du pavillon du Maroc soit la plus juste et la plus réelle possible, la moins déconnectée ou aseptisée. Le bâtiment n’est pas conditionné ; sans être ouvert aux éléments, il est complètement poreux et seule l’inertie de la terre attenue le climat. Installé sur la façade nord du Decumanus, le pavillon se déploie sur toute la profondeur de la parcelle du nord vers le sud. Le bâtiment devient la géographie et organise une traversée du territoire marocain depuis le détroit et la méditerranée jusqu’au grand désert du sud.

Qualité environnementale du bâti

  • Adaptabilité du bâtiment
  • Santé, qualité air intérieur
  • Chantier (incluant déchets)
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion des déchets
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • fin de vie du bâtiment
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction
​Le Pavillon du Maroc se situe sur un lot de 2 900 m² dont 1 300 m² construite. Le pavillon du Maroc est une Kasbah. construite en bois et en terre, elle respecte une démarche architecturale en accord avec le thème de l’exposition universelle qui veut privilégier le développement durable. Il est un reflet de ce modèle architectural berbère, caractéristique du sud du pays, parfaitement adapté à son environnement, au mode de vie de ses communautés et aux menaces d’agressions des époques anciennes. Organisée dans un volume, fin et sur toute la longueur du site, l’exposition dans le Pavillon marocain est une promenade fluide et continue. Nichée dans un jardin représentant cinq écologies marocaines, l’expérience proposée au visiteur est celle d’une déambulation sensorielle riche et rythmée. Ces cinq écosystèmes permettent d’accompagner le parcours du nord vers le sud. Ils incarnent la diversité de la campagne et des paysages du Maroc. Des provinces du Nord Méditerranéen et des plaines du Centre riches en eaux, en passant par la côte Océanique riche, urbaine et industrielle et par les montagnes de l'Atlas au cœur de l’identité rurale pour finir par les provinces du Grand Sud. La visite se termine par un Concept Store qui propose des produits triés sur le volet de la culture marocaine notamment des produits alimentaires du terroir, des produits de bien-être et des produits artisanaux aux normes internationales.

Innovation :

Pour la réalisation du Pavillon du Maroc pour Expo 2015, OUALALOU+CHOI a choisi d’utiliser le matériel naturel de la terre crue ; cela pour la construction d’un pavillon situé en Italie, où les conditions climatiques ne sont pas les plus favorables à ce type de construction durable. Le bâtiment – où la terre crue a été coulée dans une structure en bois – ne nécessite pas d’être climatisé. Le système d’ouvertures en façade permet ainsi de créer des flux d’air qui refroidissent l’espace intérieur quand les températures externes sont élevées et vice-versa.


Catégories du concours

Bas Carbone

Bas Carbone

Energie & Climats Chauds

Energie & Climats Chauds

Coup de Coeur des Internautes

Coup de Coeur des Internautes

Green Building Solutions Awards 2016


Auteur de la page

  • Zakaria SADIK

    Directeur Général

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Building Solutions Awards 2016