Trophées Bâtiments Résilients : L’Office intercommunal de tourisme Cèze-Cévennes, un modèle de résilience et d’intégration environnementale

691 Dernière modification le 18/10/2023 - 10:35
Trophées Bâtiments Résilients : L’Office intercommunal de tourisme Cèze-Cévennes, un modèle de résilience et d’intégration environnementale

Les Trophées Bâtiments Résilients récompensent les structures conçues pour faire face aux aléas naturels et climatiques. La campagne de valorisation des lauréats de l’édition 2022 démarre aujourd’hui avec l’Office intercommunal de tourisme de Cèze-Cévennes. Le jury a décerné le 1ᵉʳ Prix de l’Innovation à cette construction aux nombreuses vertus, située dans le Sud de la France.

Bienvenue dans le bureau d’informations touristiques de la Communauté de communes de Cèze-Cévennes, à Saint-Privat-de-Champclos (30). Un bâtiment à fort enjeu pour cette zone géographique accueillant chaque année de nombreux touristes.

Les qualités de résilience sont multiples sur ce projet. Le bâtiment a su prendre en compte les risques naturels et climatiques auxquels il est exposé et s’y adapter, à savoir l’inondation, le ruissellement ou encore les fortes chaleurs.

Grâce à sa peau végétale hydro absorbante, le bâtiment est capable d’absorber 200 litres par mètres carrés en moyenne lors des épisodes pluvieux violents dits « cévenols ». Il limite ainsi l’accumulation des eaux de pluie et le phénomène de ruissellement.

D’autre part, l’architecture même du bâti est adaptée au risque sismique. L’ossature porteuse est à base d’éléments en bambous boulonnés et de platines acier bi-dimensionnelles qui supportent des panneaux sandwich composés des deux voiles OSB et de fibre de bois.

L’office de tourisme a également une capacité thermique double : la zone végétalisée supérieure offre une protection rafraîchissante naturelle aux jours chauds et les pierres en partie basse stockent la chaleur en été pour la restituer à l’intérieur en hiver. Ces particularités permettent au bureau d’informations touristiques de se passer de climatisation comme de chauffage, dans une région marquée par une très forte amplitude de températures entre la période estivale et hivernale et des vents forts toute l’année.

Le petit plus ? L’infrastructure est entièrement démontable et recyclable, elle se distingue par une parfaite intégration dans son milieu environnemental et son histoire, en prenant pour modèle les capitelles – cabanes en pierre sèche – emblématiques du département du Gard. La plupart des matériaux utilisés pour l’enveloppe de l’office de tourisme sont issus de la nature locale : du châtaignier, du bambou… . Certains de ces végétaux sont inertes, d’autres vivants, évoluant au gré des saisons et des années.

Rendez-vous le 31 octobre pour découvrir le 1ᵉʳ Prix Tertiaire & Industriel !


Consulter la source

Partager :