Lancement de GOCO2, un projet d’envergure de captage et de transport du CO2 !

Rédigé par

La rédaction C21

1658 Dernière modification le 28/07/2023 - 10:25
 Lancement de GOCO2, un projet d’envergure de captage et de transport du CO2 !

Ce lundi 10 juillet 2023, Elengy, GRTgaz, Heidelberg Materials, Lafarge, Lhoist et TotalEnergies ont annoncé le lancement du projet de décarbonation Grand Ouest CO2.

Ce projet soutenu par la Région des Pays de la Loire et le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire (GPMNSN) a pour objectif de développer un programme d’investissement permettant le captage du CO2 sur les sites industriels, son acheminement par canalisation jusqu’au terminal d’export maritime de Saint-Nazaire à destination des zones de stockage géologique permanent, pour une capacité estimée à 2,6 millions de tonnes par an à l’horizon 2030.

Convaincus de l’intérêt d’une démarche collective, les partenaires du projet GOCO2 s’apprêtent à engager conjointement les études nécessaires à ce projet décarbonation prévu à l’horizon 2030.

GOCOreprésente un engagement concret et ambitieux pour accélérer la décarbonation des sites industriels du Grand Ouest de la France, en complément d’actions d’évitement et de réduction des émissions de CO2.

Principalement situé sur les territoires de la Région des Pays de la Loire et de Nouvelle-Aquitaine, GOCO2 est aujourd’hui le projet de décarbonation le plus important de l’Ouest de la France en volume de CO2 capté et transporté. Il pourrait à terme transporter et exporter jusqu’à 4 millions de tonnes par an de CO2 en 2050, soit plus de 75% des émissions industrielles du Grand-Ouest de la France à cet horizon.

Ce projet s’inscrit dans la Stratégie de captage, d’utilisation et de séquestration du carbone (CCUS) de l’Etat (France 2030) ainsi que dans l’Appel à Projet Zones Industrielles Bas Carbone (ZIBAC) de l’ADEME.

Un projet intégré dans l’écosystème local

Parfaitement inséré dans l’écosystème local, GOCO2 bénéficie en partie d’infrastructures déjà existantes au sein du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire (GPMNSN). Il permettra à terme de transporter les émissions de CO2 provenant d’autres industriels du Grand-Ouest, ou du CO2 biogénique issu notamment de l’épuration du biométhane. Il constituera également un atout pour attirer de nouveaux sites industriels sur le territoire en offrant un accès à une infrastructure de décarbonation.

Des industriels engagés pour soutenir la décarbonation de leurs activités

Pour Nelly Nicoli, Directrice Générale d’Elengy, “La mise en place de chaînes de captage, d’export et de stockage de CO2 est un moyen d’accélérer rapidement la décarbonation de l’industrie française. Le projet GOCO2 s’inscrit pleinement dans la stratégie de développement de hubs de décarbonation d’Elengy, qui dispose d’infrastructures portuaires et d’une approche ouverte et transparente. Elengy, comme tous les acteurs du consortium, est fortement mobilisé pour faire aboutir ce projet au sein du territoire”.

[...] 

Informations publiée sur Schilling Communication.

Découvrir l'intégralité du communiqué de presse

Partager :