Economies d'énergie : les Français friands de travaux et intéressés par la sobriété

Rédigé par
Florence LIEVYN

Responsable des Affaires publiques & des programmes

697 Dernière modification le 06/10/2023 - 10:31
Economies d'énergie : les Français friands de travaux et intéressés par la sobriété

 

94 % des propriétaires français prêts à emprunter quotidiennement la voie de la sobriété. C’est l’un des enseignements marquants de la première édition du baromètre HOME (Habitat Optimisé et Maîtrise de l’Energie) lancé par Sonergia en collaboration avec Opinion Way sur le rapport des Françaises et Français aux économies d’énergie.

Le sondage réalisé auprès de 1 006 Français propriétaires de leur logement confirme que les économies d’énergie deviennent une préoccupation grandissante de nos concitoyens. Ces derniers sont désormais conscients que sobriété et efficacité énergétique doivent aller de pair pour générer une baisse drastique de leurs factures d’énergie.

Quels enseignements tirer sur les attentes des propriétaires en termes d’accompagnement et de financement ?

De prime abord, la grande majorité des propriétaires s’intéresse de plus en plus à l’étiquette énergétique des logements, principalement pour des raisons financières​. Le sondage confirme les récentes communications du ministère du Logement, à savoir que le DPE (Diagnostic de performance énergétique) est un outil connu. En effet, d’après les résultats, 9 propriétaires sur 10 connaissent la notion de DPE. Ils ne sont toutefois qu’un tiers à connaître la classe de leur logement et moins de la moitié l’a pris en compte dans le choix du logement.

La réduction des factures énergétiques comme principale motivation à la sobriété énergétique​

Le sondage révèle par ailleurs que la facture d’énergie se positionne comme un poste de dépenses aussi important que les transports et les loisirs derrière l’alimentation, qui reste le poste de dépense prioritaire.

70 % d’entre eux adopteraient une attitude plus sobre pour réduire leurs factures d’énergie, loin devant la conscience écologique (16 %) et la crise énergétique​ (12 %).

L’aspect financier est l’argument principal pour adopter une attitude énergétique plus sobre mais des tendances se dessinent selon les générations

Pour réduire leurs factures, les propriétaires sont très enclins à opérer des efforts, notamment les éco-gestes au quotidien (94 %) et la baisse du chauffage (85 %). 72 % sont également prêts à réaliser des travaux de rénovation énergétique, avec un budget toutefois limité.

L’aspect financier est indéniable dans le processus de travaux de rénovation énergétique…​

Les propriétaires sont désormais familiers des travaux de rénovation énergétique : deux tiers en ont déjà réalisé, dont un quart dans les deux dernières années et 40 % ont l’intention d’en réaliser dans les deux ans à venir.

Le sondage confirme que les propriétaires souhaitent être soutenus dans la réalisation des travaux, 47 % préféreraient pour cela s’appuyer sur l’artisan et 27 % sur le guichet France Rénov’.

Concernant les aides, ils attendent majoritairement au minimum 25 % du montant des travaux pour passer à l’acte et espèrent des démarches simplifiées, notamment une centralisation des demandes et ne pas avoir à avancer le montant.​

Des prérequis néanmoins : les propriétaires espèrent une simplification des démarches d’accès aux aides et leur déduction directe de la facture du professionnel

Oui à la qualité des travaux mais aussi aux économies qui en découlent !

Les économies d’énergie sont clairement un objectif pour les propriétaires dans le cadre de travaux : s’ils avaient la garantie d’économies d’énergie, nombreux sont ceux qui engageraient ou augmenteraient leur budget de travaux de rénovation (64 %). ​61 % sont d’ailleurs prêts à autoriser l’exploitation de leurs données de consommation d’énergie. Une vraie évolution dans les mentalités, par ailleurs indispensable pour mesurer les économies réelles.

En résumé, si le montant du devis reste le premier critère de choix pour se lancer dans un projet de travaux, la capacité du professionnel à garantir les économies d’énergie prend une place importante dans les choix des Français.

Il découle indéniablement de ces résultats que les propriétaires recherchent de la confiance auprès des professionnels du secteur, ainsi qu’un accompagnement adapté à leurs besoins et attentes en termes de confort et de répercussion sur leurs factures d’énergie. C’est dans cette optique que Sonergia finance depuis 13 ans les travaux de rénovation énergétique des particuliers par le biais du dispositif des CEE (Certificats d’économie d’énergie) ainsi que de l’aide MaPrimeRenov' (en qualité de mandataire), et met à leur disposition un réseau d’artisans de confiance. 

Retrouver le détail des résultats du baromètre.

Partager :