BIS et BOS : enfin une définition commune et partagée !


Parce qu’il vise à apporter davantage de services aux occupants et aux exploitants, le bâtiment intelligent s’équipe de systèmes d’information spécifiques et se pare de numérique, qui produit d’importantes quantités de données. Dans le même temps, le bâtiment devient aussi plus complexe. Une complexité qu’il convient d’organiser grâce à un “super” système d’information du bâtiment, dont les contours restaient jusqu’alors flous. Pour la première fois, la filière s’est accordée pour partager une définition commune du BIS (Building Information System) et du BOS (Building Operating System), à découvrir dans le livre blanc « Le BIS et le BOS, les outils de la gouvernance des données du bâtiment », disponible sur le site de la SBA !

Depuis 2 ans, une centaine de représentants des corps de métiers du bâtiment (maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, exploitants, fournisseurs de solutions) s’organisent pour travailler ensemble sur l’harmonisation du système d’information du smart building, sur la définition de briques technologiques clés et de règles communes, tant que sur une nécessaire structuration des données.

 

UNE APPROCHE NUMÉRIQUE TRANSVERSE ET GLOBALE


Pas si simple, car le bâtiment doit être abordé sur tout son cycle de vie, en créant un continuum de la conception à l’exploitation et en intégrant un nombre croissant de services nécessaires aux usages dans le bâtiment. Le livre blanc de la SBA entend répondre à cette complexité et « propose une approche digitale transverse et globale afin de positionner (enfin) les différentes applications et systèmes produisant de la donnée dans le bâtiment les uns par rapport aux autres et ainsi rationaliser l’architecture du bâtiment, » comme le confie Blaise Sola, directeur de projets smart chez ARTELIA, qui a coordonné l’ouvrage.

 

DU BÂTIMENT AU SMART BUILDING


Après avoir rappelé l’évolution historique du secteur (du bâtiment au système bâtiment, suivi par l’explosion des services digitaux et des données), le livre blanc précise les spécificités des systèmes d’information bâtimentaires et évoque l’émergence du système d’information numérisé et convergent : le BIS. C’est à partir de là que le bâtiment devient intelligent. 

Le BIS permet en effet d’optimiser la gestion du bâtiment, d’automatiser le fonctionnement de ses équipements, d’assurer l’interopérabilité avec des systèmes d’information tiers, mais aussi de garantir la flexibilité de l’usage des espaces, la rationalisation de la consommation des ressources, et l’amélioration de l’expérience utilisateur.

 

LES PRINCIPES D’ARCHITECTURE DU BIS ET DU BOS


Le BIS est finalement un cadre destiné à aider les bâtiments complexes à évoluer durablement, avec des coûts maîtrisés. Pour bien comprendre son intérêt et la manière dont le BIS peut s’intégrer, le livre blanc de la SBA propose les principes d’architecture qui permettent d’assurer la fiabilité, la résilience et la sécurité du bâtiment connecté, ainsi que le socle technique nécessaire pour concevoir les bâtiments de demain, tout en répondant au contexte réglementaire.

Ainsi, le BIS est construit autour d’un élément clé, véritable chef d’orchestre du smart building qui organise la gouvernance des données : le Building Operating System ou BOS. C’est le cœur du BIS, une infrastructure logique, un logiciel (ou un ensemble de logiciels) qui organise, gère et gouverne les données du bâtiment. Pour en savoir plus, le livre blanc s’attache à donner une définition partagée du BOS, ses fonctionnalités concrètes et ses atouts techniques.

 

LA SUITE DE L’HISTOIRE DU BÂTIMENT


Ce livre blanc est le premier d’une série d’ouvrages à venir, organisés dans le sens de l’évolution du bâtiment, jusqu’au jumeau numérique. 

  • Le lot digital : comment et qui pour concrètement mettre en œuvre le BIS ?
  • La valeur : quelles réponses le BIS/BOS apporte-t-il aux enjeux des transformations auxquelles le secteur de la construction fait face ?
  • Le jumeau numérique : comment aller plus loin dans la gestion des données du bâtiment ? 

Vous pourrez aussi vous les procurer gracieusement sur le site internet de la SBA dans les mois à venir. En attendant lisez le premier tome sur le bâtiment de demain : le livre blanc sur « Le BIS et le BOS, les outils de la gouvernance des données du bâtiment » !

 

La SBA remercie chaleureusement les membres de la commission « BIS/BOS » qui ont contribués à ce livre blanc :

… ainsi que tous les autres contributeurs sans qui cet ouvrage n’aurait pu voir le jour : Sonia Benameur, ALLIANZ REAL ESTATE  ○  Arnaud Coisne, MOFFI  ○  Julien Collin, SIA PARTNERS  ○  Lionel Cornec, BOUYGUES ES  ○  Xavier Devaux, IBM  ○  Jean-Éric Fournier, COVIVIO  ○  Lilia Galaï-Dol, CSTB  ○  Jean-Paul Huon, Z#BRE  ○  Éric Jouseau, ACE WITH YOU  ○  Alain Kergoat, URBAN PRACTICES  ○  Olivier Petit, INGEROP  ○  Constance Quaglino, KARDHAM…

 

Un afterwork dédié à la présentation des travaux de la commission “BIS/BOS” de la SBA sera organisé courant 2022. Plus d’informations à suivre sur le site web de la SBA et ses réseaux sociaux.

 

Actualité publiée sur Smart Buildings Alliance
Consulter la source

 bâtiment
 numérique
 smart building
 startups et innovation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     numérique
     smart building
     startups et innovation