Trois façons d’améliorer l’efficacité énergétique dans le commerce de détail

Rédigé par
Elodie Guillard

Head of Marketing & Communication

881 Dernière modification le 31/07/2023 - 12:38


Il n’est pas étonnant que les commerces de détail dépendent fortement de technologies et d’équipements énergivores, entraînant ainsi des factures d’électricité élevées et de hautes émissions de gaz à effet de serre (GES). En conséquence, il est primordial pour ces magasins de revoir leurs pratiques actuelles et de prendre des mesures pour optimiser leur efficacité énergétique.

Dans cet article, nous proposons trois conseils aux détaillants pour améliorer l’efficacité énergétique de leurs équipements.


Décarbonation du secteur de la vente au détail (retail)

Le secteur du commerce de détail est responsable d’environ 25 % des émissions mondiales, dont une grande partie provient de la chaîne de valeur du commerce de détail. La réduction de l’empreinte carbone des détaillants et de leurs chaînes de valeur est essentielle pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux fixés par les gouvernements. En ce sens, la gestion de l’énergie est devenue un élément essentiel de l’exploitation d’un commerce de détail prospère. 

Les détaillants cherchent de plus en plus à réduire leurs coûts énergétiques et à améliorer leurs efforts en matière de développement durable, et la gestion de l’énergie est un outil essentiel pour atteindre ces objectifs. Une gestion efficace de l’énergie peut aider les détaillants à identifier les zones de gaspillage et d’inefficacité énergétique et à mettre en œuvre des solutions pour réduire la consommation d’énergie et les coûts. Outre les économies réalisées, la gestion de l’énergie peut également améliorer l’image de marque d’un détaillant en démontrant son engagement en faveur du développement durable et en réduisant l’impact de ses activités sur l’environnement.

Les professionnels du commerce de détail peuvent mettre en œuvre diverses stratégies de gestion de l’énergie, telles que l’adoption d’un éclairage et d’équipements à haut rendement énergétique, la mise en place d’un Système de Gestion de l’Énergie (SGE) ou la formation et la sensibilisation du personnel aux pratiques d’économie d’énergie, pour n’en citer que quelques-unes. Ces stratégies peuvent les aider à réduire leur consommation d’énergie, à diminuer les coûts et à améliorer la durabilité. Compte tenu de l’importance croissante accordée au développement durable et à l’efficacité énergétique, les détaillants qui accordent la priorité à la gestion de l’énergie seront mieux placés pour assurer leur réussite à long terme.

Décarbonation de l’industrie du retail en France

En France, le commerce de détail, comme de nombreux autres secteurs, est directement concerné par la nécessité de décarbonation et de réduction des émissions de carbone. La Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) fournit des orientations pour initier la transition vers une économie à faible émission de carbone dans tous les secteurs d’activité. Cette stratégie définit une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu’en 2050 afin que la France atteigne la neutralité carbone.

De nombreuses enseignes françaises, notamment dans le secteur de la grande distribution, se sont engagées à réduire leur empreinte carbone. En plus des engagements récents en faveur de l’efficacité énergétique, formulés dans le cadre du plan de sobriété énergétique lancé par le gouvernement en octobre 2022, elles ont fixé des objectifs spécifiques de réduction des émissions de carbone. Ces actions démontrent leur volonté de jouer un rôle actif dans la lutte contre le changement climatique et de contribuer à la transition vers une économie bas-carbone.

Voici trois façons dont les détaillants peuvent améliorer l’efficacité énergétique des équipements qu’ils utilisent :

Efficacité énergétique dans le commerce de détail : conseils pratiques

 

1. Réaliser un audit énergétique global

Aujourd’hui, la préservation de l’énergie est d’une importance capitale, et les entreprises sont tenues de contribuer à la réduction de la consommation énergétique et de leur empreinte environnementale. Dans cette optique, l’audit énergétique représente un outil essentiel pour atteindre cet objectif, car il permet aux entreprises d’identifier les opportunités d’économie d’énergie et de les hiérarchiser selon leur importance. À savoir que les grandes entreprises sont désormais dans l’obligation d’effectuer un audit énergétique tous les 4 ans. 

Au cours d’un audit énergétique, les spécialistes évaluent plusieurs aspects du système électrique de votre magasin, notamment l’éclairage, les systèmes de chauffage et de refroidissement, les appareils électroménagers et autres dispositifs consommateurs d’énergie. En analysant les schémas de consommation d’énergie, ces experts peuvent identifier les zones de votre magasin les plus énergivores et repérer les opportunités de réduire le gaspillage d’énergie.

Par exemple, si suite à l’audit, il est constaté que le système d’éclairage de votre magasin utilise des ampoules obsolètes et peu efficaces, l’expert pourrait vous suggérer de passer à des ampoules LED à haut rendement énergétique, ce qui entraînerait une réduction significative de votre consommation d’énergie et de vos factures d’électricité. De même, si vos systèmes de chauffage et de refroidissement ne fonctionnent pas de manière optimale, l’expert pourrait vous recommander de les entretenir ou de les remplacer afin d’améliorer leur efficacité énergétique.

Un audit énergétique réalisé avec soin fournit des informations précieuses sur les moyens par lesquels votre entreprise peut réduire sa consommation d’énergie et économiser sur ses factures d’électricité. En prenant des décisions éclairées en se basant sur les résultats de l’audit, vous pouvez optimiser votre consommation d’énergie, réduire le gaspillage et améliorer votre empreinte environnementale. Cela permet ainsi de réaliser des économies tout en adoptant une approche responsable vis-à-vis de l’environnement.

De plus, améliorer l’efficacité énergétique présente non seulement des avantages financiers, mais renforce également la réputation de votre entreprise en tant qu’organisation socialement responsable et respectueuse de l’environnement. Les consommateurs sont de plus en plus conscients de leur impact sur l’environnement et préfèrent souvent faire affaire avec des entreprises engagées dans le développement durable.

Ainsi, réaliser un audit énergétique représente une étape cruciale pour atteindre l’efficacité énergétique et réduire l’impact environnemental de votre entreprise. Cela vous permettra de répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de responsabilité environnementale et de contribuer à la construction d’un avenir durable.

2. Mettre l’accent sur les principales sources de consommation énergétique

En tant que détaillant, il est essentiel de mettre l’accent sur quatre domaines clés : les systèmes de chauffage d’eau, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC), l’équipement électrique et l’éclairage.

  • Systèmes de chauffage d’eau

Les systèmes de chauffage de l’eau nécessitent une inspection régulière afin de garantir une efficacité optimale. Une mesure efficace consiste à ajuster la température du chauffe-eau à 48°C, ce qui peut entraîner une économie de 6 à 10 % des coûts de chauffage de l’eau annuels.

De plus, isoler les conduites d’eau chaude constitue une stratégie efficace pour réduire les pertes de chaleur pendant le transport. En tant que détaillant, vous pourriez également envisager d’installer des chauffe-eau à la demande qui ne chauffent l’eau qu’au moment où elle est nécessaire, plutôt que de maintenir un grand volume d’eau constamment chaud. Cette approche permet d’éviter les gaspillages d’énergie liés au maintien d’une température élevée en permanence.

  • Systèmes CVC (HVAC en anglais)

Environ 35 % de la consommation d’énergie totale d’un bâtiment est attribuée aux systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC). Pour assurer un refroidissement optimal en fonction des températures extérieures, il est recommandé pour les systèmes de CVC (chauffage, ventilation et climatisation) d’utiliser des technologies modernes telles que des systèmes DRV (Débit de Réfrigérant Variable) et des Ventilateurs Récupérateur d’Énergie (VRE).

Bien que le coût initial du remplacement de vos systèmes puisse sembler important, il doit être considéré comme un investissement qui se rentabilisera rapidement. En effet, saviez-vous qu’en remplaçant un ancien système CVC par un système à haut rendement, vous pourriez économiser jusqu’à 20 % sur les coûts de chauffage et de refroidissement ? 

  • Équipements électriques

Les équipements électriques tels que les ordinateurs, les caisses enregistreuses et les unités de réfrigération jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des magasins de détail. En conséquence, il est primordial de contrôler et de gérer attentivement leur consommation d’électricité afin de minimiser les besoins énergétiques.

Pour y parvenir, vous pouvez mettre en place des systèmes d’automatisation et de contrôle permettant de réguler les niveaux de tension et de fréquence pendant les heures de pointe, afin de réduire le gaspillage d’électricité et d’améliorer l’efficacité de vos équipements électriques. En adoptant cette approche, vous serez en mesure de réaliser des économies d’énergie significatives tout en optimisant le fonctionnement de votre magasin de détail.

Aussi, plutôt que de compter sur l’engagement des employés pour éteindre les appareils, une solution efficace consiste à utiliser des multiprises munies de minuteries, qui éteignent automatiquement les équipements en dehors des heures de travail ou lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Cette approche permet d’éliminer les risques d’oubli et de gaspillage d’énergie inutile.

Enfin, les détaillants peuvent optimiser l’agencement de leur magasin pour réduire la consommation d’énergie. Par exemple, en positionnant stratégiquement les unités de réfrigération loin de la lumière directe du soleil et d’autres sources de chaleur, il est possible de réduire l’énergie nécessaire au maintien d’une température fraîche. Une réflexion intelligente sur l’aménagement du magasin peut ainsi contribuer significativement à une meilleure efficacité énergétique et à des économies d’énergie.

  • Éclairage 

L’éclairage joue un rôle important dans la création d’un environnement commercial accueillant et attrayant, mais il représente généralement une part significative de la consommation d’énergie d’un détaillant. Pour améliorer l’efficacité énergétique, une première étape consiste à opter pour l’utilisation d’éclairages LED. Ces derniers consomment jusqu’à 80 % d’énergie en moins que les ampoules à incandescence traditionnelles et ont une durée de vie jusqu’à 25 fois plus longue. 

L’efficacité d’éclairage dans les magasins peut également être améliorée en utilisant des commandes d’éclairage réglables, telles que des détecteurs de mouvement et des gradateurs automatiques, ce qui permet de réaliser des économies significatives, généralement entre 20 et 30 %, sur les coûts d’éclairage.

Si la mise en place de ces contrôles n’est pas possible, comme nous l’avons déjà souligné, la formation de votre personnel devient primordiale. Lorsque vos employés comprennent et adhèrent à votre objectif de réduction de la consommation d’énergie, ils deviennent des acteurs essentiels dans la réalisation de vos objectifs énergétiques. Leur implication et leur sensibilisation à cette mission permettront probablement d’accélérer les progrès, car ils seront plus enclins à faire des efforts supplémentaires pour contribuer à l’efficacité énergétique globale du magasin.

De plus, lorsque cela est possible, vous devriez exploiter l’éclairage naturel en optimisant l’utilisation des fenêtres ou des puits de lumière afin de diminuer la dépendance à l’éclairage artificiel. En adoptant ces stratégies, les détaillants peuvent considérablement réduire leur consommation d’énergie, réaliser des économies financières et créer un environnement commercial plus durable.

En accordant à chacun de ces domaines l’attention qu’il mérite, vous pouvez faire en sorte que votre entreprise reste compétitive aujourd’hui et à l’avenir, tout en économisant de l’argent et en réduisant votre impact sur l’environnement.

3. Tirer parti des technologies durables
Les technologies pour une consommation énergétique plus responsable offrent aux commerces de détail un moyen efficace de devenir plus écologiques tout en réalisant des économies. L’adoption d’appareils, d’éclairages et d’équipements économes en énergie, comme l’intelligence artificielle alimentée par l’énergie solaire, permet de réduire considérablement la consommation d’énergie tout au long de la journée. Grâce aux progrès technologiques, les détaillants disposent désormais de multiples options, telles que l’extinction automatique des lumières et la régulation de la température par l’IA pour s’adapter aux changements de températures.

Même si ces technologies peuvent avoir un coût initial plus élevé, elles se traduisent par des économies significatives à long terme pour le retail. En optant pour les technologies en faveur de la transition énergétique aujourd’hui, les commerces du retail peuvent se protéger contre les factures d’énergie imprévisibles et potentiellement élevées, tout en offrant à leurs clients un environnement satisfaisant et écoresponsable.

En gardant ces idées d’équipement énergétique à l’esprit et en mettant en œuvre certaines d’entre elles, votre commerce de détail s’engagera sur la voie de l’efficacité énergétique et de la durabilité. L’intégration de ces changements dans vos opérations quotidiennes démontrera à vos clients que votre entreprise est déterminée à faire une différence positive pour l’environnement.

Consulter la source

Partager :