200 propositions pour un agenda rural: cinq élus rendent un rapport à la ministre Jacqueline Gourault

1843 Dernière modification le 02/08/2019 - 10:12
200 propositions pour un agenda rural: cinq élus rendent un rapport à la ministre Jacqueline Gourault

Le 26 juillet, le rapport "Ruralités : une ambition à partager" a été remis à Jacqueline Gourault, ministre en charge de la Cohésion des Territoires. Rédigé par cinq élus d’horizon divers et connaisseurs de la ruralité, dont Pierre Jarlier, président du Conseil d’administration du Cerema et maire de Saint-Flour, ce rapport présente 200 mesures concrètes d’accompagnement des territoires ruraux.

Les territoires ruraux sont riches d’atouts pour relever les défis écologique, démographique ou numérique.

Un habitant sur cinq vit en zone rurale. 81 % de Français pensent que vivre à la campagne est la vie idéale. Pourtant, 51 % de nos concitoyens considèrent que les territoires ruraux sont abandonnés. La croissance démographique y est relativement basse, des exploitations agricoles ferment, la question des mobilités est particulièrement prégnante.

Ce rapport, basé sur les besoins prioritaires des habitants, avec une attention accrue pour les questions de mobilité, de santé, d’emploi et d’accès au numérique, a pour ambition de mobiliser l’ensemble des acteurs qui font vivre ces territoires : État, collectivités territoriales, acteurs économiques et associatifs.

Publié par le Commissariat Général au Développement Durable (CGEDD), il est le fruit des travaux collectifs de la mission "Agenda rural", missionnée par la ministre Jacqueline Gourault et conduite par Daniel Labaronne, député d’Indre-et-Loire, Patrice Joly, sénateur de la Nièvre et président de l’Association nationale nouvelles ruralités, Pierre Jarlier, sénateur honoraire, maire de Saint-Flour (Cantal), président du Cerema et président délégué de l’Association des petites villes de France, Cécile Gallien, maire de Vorey (Haute-Loire), vice-présidente de l’Association des maires de France, et Dominique Dhumeaux, maire de Fercé-sur-Sarthe (Sarthe), vice-président de l’Association des maires ruraux de France.

Photo de Pierre JarlierCe document permettra de nourrir un plan d’action qui sera déployé à travers un "Agenda rural" dont l’objectif est d’améliorer la vie des habitants de ces territoires dans tous les domaines : services, cadre de vie, transition écologique, éducation, habitat, santé, jeunesse, sports, agriculture, culture, emploi, commerce, numérique, mobilités …

La démarche française de l’Agenda Rural s’inscrit dans le cadre de l’Agenda rural européen, qui reconnait les enjeux importants liés aux territoires ruraux, et vise à permettre un développement durable de ces territoires tout en respectant leur diversité.

Les questions d’équilibre et de redynamisation des territoires ruraux sont au cœur des missions du Cerema qui mobilise l’ensemble de ses expertises en la matière, notamment dans le champ des mobilités, aux côtés des collectivités territoriales et en lien avec les services de l’Etat.

 

 

Article publié sur Cerema Actualités
Consulter la source

Crédit photo : Préfecture de l'Allier

Partager :