Chiffres 2017 de l’Observatoire Climat-Énergie : la France à la dérive

Le Réseau Action Climat et le CLER - Réseau pour la transition énergétique sont à l'initiative de l'Observatoire Climat-Énergie, outil de suivi et d'évaluation des résultats climatiques et énergétiques de la France. Les chiffres 2017 publiés aujourd'hui sont préoccupants : sur neuf indicateurs du tableau de bord, huit sont « dans le rouge ». Ces données confirment qu'un sursaut est nécessaire !

Trois ans après le vote de la Loi de transition énergétique, et alors que François de Rugy, Ministre de la transition écologique, prépare la nouvelle feuille de route de la France sur le climat et l’énergie, un bilan s’impose. Ce nouvel Observatoire Climat-Énergie a l’ambition, à l’aide des indicateurs climatiques et énergétiques disponibles, de suivre l’avancement de la France sur ces objectifs en 2017, au regard des trajectoires prévues notamment par la Loi de transition énergétique, la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) et la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

Ces données dressent un état des lieux négatif et montrent que la France s’écarte des objectifs qu’elle s’était elle-même fixés. Des mesures supplémentaires sont aujourd’hui nécessaires pour revenir sur les trajectoires prévues. Il faut agir vite notamment pour diminuer notre consommation énergétique, par exemple en se donnant les moyens de mener des rénovations énergétiques performantes dans le secteur du bâtiment, et accélérer le développement de toutes les filières de production d’énergie renouvelable, en desserrant le carcan juridique et réglementaire actuel, et adaptant les mesures de soutien aux besoins réels des acteurs publics et privés qui sont dans les territoires.

 
Malgré l’objectif fixé dans la Loi de transition énergétique (une diminution de 20 % de la consommation d’énergie en 2030 par rapport à 2012), la consommation d’énergie a augmenté entre 2016 et 2017, et dépasse de 4,2 % la trajectoire fixée pour 2017.

image-conso-data

La Loi de transition énergétique prévoit une part de 40 % d’énergies renouvelables dans la production d’électricité d’ici 2040. En 2017, elle représentait seulement 16,7 %.

image-objectif-elecSITE INTERNET DE L’OBSERVATOIRE CLIMAT – ÉNERGIE

Article publié sur CLER - Actualités
Consulter la source


Modéré par : Nadège Rigaudeau

Autres actualités dans "Information"

CES Las Vegas 2019 : les tendances émergentes de la construction

Publié le 17 janv. 2019 - 11:00

Comme tous les ans, le CES 2019 était l’occasion de découvrir de nouveaux concepts. Si ceux-ci sont exposés de manière à séduire le grand-public, le salon permet d’identifier les grandes tendances pour les 5 ans à venir, le temps que (...)

La construction paille explose dans les Hauts de France

Publié le 17 janv. 2019 - 10:30

Plus 36% en un an, l'année 2018 a été fast pour la construction paille dans les Hauts de France. La filière se développe en impliquant de multiple acteurs locaux et permet de faire travailler chambres d'agriculture et instance du bâti (...)

L'UE invite à donner son avis sur la définition de la finance durable

Publié le 17 janv. 2019 - 10:22

Le groupe d'experts techniques sur le financement durable (TEG), créé par la Commission européenne, a demandé des informations sur l'élaboration d'un système de classification à l'échelle de l'UE pour les activités économiques respect (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus