6 Erreurs à Éviter dans un Programme de Maintenance Prédictive

 

Réaliser un plan de maintenance prédictive est un moyen intelligent d’éviter des coûts futurs. Et pour ce faire, vous aurez sûrement besoin de logiciels et de plans de maintenance prédictive. Mais quels sont les principaux pièges et erreurs à éviter dans un programme de maintenance prédictive ? Voici une liste de 6 des erreurs les plus courantes commises par les gestionnaires des installations et/ou facility managers.

Qu’est-ce qu’un Programme de Maintenance Prédictive ?

En matière de gestion des installations (ou facility management), la tendance veut que nous nous orientions vers l’efficacité énergétique et la durabilité. C’est donc pour cela qu’il est courant de travailler avec des systèmes automatisés dans les bâtiments (GTB), et de mettre en place des programmes de maintenance prédictive et préventive.

En tant que technicien de maintenance, vous utiliserez ces derniers pour faciliter le parcours et la gestion du plan de maintenance que vous aurez établi. Lorsque des techniciens parlent de « Gamme de maintenance », ils se réfèrent à une liste des actions de maintenance à effectuer (lesquelles, quand, où et comment).

Dans une gamme de maintenance et afin de garantir la conformité, vous aurez défini les composantes de maintenabilité, de conservation, de fiabilité, ainsi que les rôles de gestion de chacun des employés et de chacune des strates organisationnelles. Tout cela fera partie de votre plan de maintenance.

Cette planification au préalable permettra de développer le programme avec des fréquences basées sur le calendrier ou l’utilisation d’équipements pour permettre d’effectuer les activités considérées comme importantes pour la maintenance. Voici un exemple de tâches planifiées :

  • Lundi : Vérifier la consommation des batteries de condensateurs
  • Mardi : Nettoyage des filtres du ventilo-convecteur
  • Etc.

La mise en place d’un plan de maintenance préventive permet de prolonger la durée de vie d’un équipement coûteux et contribue à prévenir les pannes futures. Au sein de la maintenance préventive, il existe une variante plus avancée, connue sous le nom de maintenance prédictive.

La maintenance prédictive consiste à analyser et à surveiller l’état de vos installations afin de détecter les déficiences futures et de formuler des recommandations de maintenance.

Quel que soit le type de planification que vous allez réaliser, vous devrez probablement travailler avec un programme de gestion de la maintenance, comme mentionné précédemment. Ces outils logiciels sont plus connus sous le nom de GMAO (Système de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateurou CMMS en anglais pour Computerised Maintenance Management System. 

Si vous êtes gestionnaire ou responsable d’une installation, et que vous envisagez de mettre en œuvre un plan de maintenance, il vous sera utile de connaître les principales erreurs que les gestionnaires des installations commettent dans leurs programmes de maintenance prédictive afin d’essayer de les éviter.

Erreur nº1 : Technologies Obsolètes

Les technologies innovantes telles que l‘IoT (Internet des objets) ou encore l‘industrie 4.0 ne sont que peu utilisées en raison du manque de sensibilisation dans le secteur.

Et pourtant, ce type de technologie peut fournir des informations basées sur des données, ce qui apportera de grands avantages à votre plan de maintenance avec l’aide, par exemple, d’un système de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO).

Un autre type de logiciel souvent oublié par les gestionnaires des installations est le Système de Gestion de l’Énergie (SGE), tel que la Plateforme DEXMA.

En général, les professionnels de la maintenance qui appliquent la méthodologie de la maintenance prédictive ne se rendent pas compte que la combinaison de ces deux logiciels de gestion peut leur permettre d’atteindre plus facilement les objectifs du programme. De plus, ils peuvent améliorer les économies d’énergie de vos bâtiments grâce à une bonne gestion de l’énergie. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article qui explique plus en détail comment intégrer un GMAO avec un SGE. Bien que l’article se concentre sur le commerce de détail, il s’agit d’un exemple qui peut être appliqué à d’autres secteurs.

Pensez aussi qu’une bonne gestion de l’énergie vous aidera à détecter les déficiences de vos installations. Si vous vous demandez comment, voici un exemple :

L’utilisation d’un SGE vous permet d’examiner la consommation d’énergie de vos installations, mais aussi de la surveiller et de l’analyser de manière avancée. Vous pouvez également créer des alertes qui détectent tout pic de consommation ou comportement anormal de certaines de vos machines, systèmes de climatisation, installations électriques, etc. 

En détectant un défaut à temps, vous serez alors en mesure de le résoudre avant que l’installation n’échoue définitivement. Ainsi, ces technologies n’ont un sens que si vous les mettez pleinement en œuvre et les utilisez régulièrement.

Erreur nº2 : Prendre de l’Avance sur la Maintenance Prédictive

La gestion traditionnelle des installations vise à anticiper les objectifs, mais si vous menez un programme de maintenance prédictive, vous devez respecter le calendrier pour être efficace.

Le fait d’anticiper les révisions prévues de votre programme de maintenance prédictive et d’effectuer la maintenance planifiée à l’avance entraînera des déviations du programme et des problèmes potentiels.

Erreur nº 3 : Rôles Inappropriés des Utilisateurs de la GMAO et du SGE

En tant que gestionnaire des installations, vous utiliserez une GMAO pour assurer le contrôle et la gestion de la maintenance des installations.

Il est très important que vous définissiez correctement les rôles de chaque utilisateur au sein de votre programme de maintenance prédictive, et que vous donniez à chaque utilisateur un accès à votre GMAO. Le non-respect de cette règle entraînera des problèmes de conformité de programmation. De plus, cela permettra d’empêcher le personnel non autorisé d’effectuer des tâches de maintenance en dehors de leur domaine de compétence.

Ces rôles doivent également être définis en ce qui concerne les tâches de gestion de l’énergie.

Par exemple, dans une solution avancée de gestion de l’énergie telle que la Plateforme DEXMA, vous avez la possibilité de créer un nombre illimité d’utilisateurs. La plateforme vous permet également d’inviter rapidement des utilisateurs appartenant à d’autres comptes externes au vôtre. Dans cet article sur la gestion des utilisateurs de la plateforme DEXMA, nous vous expliquons comment procéder.

 

>>> Découvrez les 3 autres erreurs à éviter ICI <<<

 

 

 GMAO
 SGE
 gestion de l’énergie
 Maintenance Prédictive
 Plan de Maintenance
 Programme de maintenance prédictive

Auteur de la page

  • Elodie Guillard

    Marketing Director

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     GMAO
     SGE
     gestion de l’énergie
     Maintenance Prédictive
     Plan de Maintenance
     Programme de maintenance prédictive