Commissioning : Garantie de Performance pour les Bâtiments

Rédigé par
Elodie Guillard

Head of Marketing & Communication

721 Dernière modification le 03/10/2023 - 10:47
Commissioning : Garantie de Performance pour les Bâtiments

Que ce soit lors de la réalisation d’un nouveau projet de construction ou dans le cadre d’une rénovation axée sur l’efficacité énergétique, il est essentiel d’adopter une approche globale, couvrant toutes les phases, de la conception à l’exploitation. 

Le commissionnement (ou commissioning en anglaisest une démarche globale qui pose un cadre structuré permettant de vérifier, tester et valider la performance d’un bâtiment. Son but principal est de veiller au respect des objectifs définis et qu’ils soient respectés tout au long du déroulement du projet.

En définitive, le commissionnement joue un rôle essentiel dans la démarche de qualité d’un projet et dans la gestion optimale des performances énergétiques. Dans cet article, nous allons explorer les origines et les avantages du commissionnement sur les performances globales d’un bâtiment, en mettant particulièrement l’accent sur son efficacité énergétique.

Pourquoi opter pour une démarche de commissioning

Commissionnement : Démarche qualité pour les bâtiments

Quel est le but du commissioning ? Améliorer les performances d’un bâtiment et le transformer en un bâtiment efficace qui utilise de manière judicieuse les ressources disponibles. Cette démarche concerne divers domaines et englobe différents tests de performance, notamment pour la sécurité, l’éclairage, les ascenseurs, les systèmes de chauffage, et bien d’autres encore.

Selon l’ADEME, le commissionnement est défini comme « l’ensemble des tâches pour mener à terme une installation neuve afin qu’elle atteigne le niveau des performances contractuelles et créer les conditions pour les maintenir. » (Mémento du commissionnement, 2008, COSTIC, ADEME, FFB). En d’autres termes, le commissionnement s’assure que les objectifs de performance sont atteints et maintenus tout au long de la vie du bâtiment.

Aligner les objectifs 

Le commissionnement trouve ses racines aux États-Unis, où il est devenu une pratique courante. En France, il commence à gagner en popularité, car il offre la possibilité d’aligner les objectifs des différents acteurs impliqués dans la construction ou la rénovation d’un bâtiment. Alors que les constructeurs visent à livrer un bâtiment conforme au cahier des charges, les exploitants cherchent à optimiser les performances tout en réduisant les coûts. Le commissionnement a pour objectif de placer la performance et la qualité au cœur de toutes les préoccupations tout au long de la vie du bâtiment.

Exigences de certification

Pour ceux qui se demandent s’il est nécessaire d’opter pour une démarche de commissionnement, il est intéressant de noter que dans certains cas, il s’agit d’une exigence incontournable. Par exemple, dans le cas de la certification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) à partir du niveau « excellent », le commissionnement est obligatoire. De même, pour le programme “Leadership in Energy and Environmental Design” (LEED), le commissionnement est requis à tous les niveaux pour obtenir la certification. D’autres certifications environnementales, telles que HQE BD, ou encore EFFINERGIE intègrent également cette démarche. Même si les normes peuvent varier d’un label à l’autre, cela permet de répondre de façon plus précise et avec des moyens vérifiés aux exigences d’un projet de construction ou de rénovation. 

Il est à noter que, de manière générale, le commissioning est une démarche de qualité vivement recommandée dans le cadre de certifications ou encore de contrats de type CPE (Contrat de Performance Énergétique). La SBA (Smart Buildings Alliance for Smart Cities) recommande également la mise en œuvre d’un commissioning lors de l’installation d’un GTB pour se conformer au décret BACS.

Différentes formes de commissioning

Il existe plusieurs formes de commissionnement, chacune adaptée à des situations spécifiques :

Commissioning 

Le plus courant et le plus utilisé, il est réalisé sur un bâtiment neuf. Il est le plus souvent utilisé pour les projets nouvellement construits et commence dès la phase de conception pour se poursuivre tout au long de la construction et de la mise en service. Il s’agit d’inspecter et confirmer que les éléments du projet sont toujours conformes aux objectifs initiaux, et de procéder aux ajustements nécessaires si ce n’est pas le cas.

Rétro commissioning

Le rétro-commissioning s’effectue sur un bâtiment existant qui n’a pas subi de commissionnement lors de sa phase de conception ou de construction. Il vise à améliorer les performances d’un bâtiment déjà en exploitation en identifiant les possibilités d’économies d’énergie ou encore les fonctionnalités pouvant être plus efficaces et rentables.

Procédure de commissioning : Quelles sont les étapes

  • La première étape définit les exigences du projet et implique la formation de l’équipe de commissionnement. Cette équipe est ensuite chargée de créer un document intitulé « Plan de Commissionnement ». Ce document est sujet à des modifications au fil du temps et contribue à établir les échéances et les actions du projet, tout en précisant les responsabilités de chaque membre de l’équipe projet. 
  • Dans un second temps, l’équipe doit veiller à ce que les objectifs définis soient respectés lors de la conception et de la construction. Cela implique la supervision de la mise en place des systèmes, le suivi du déroulement du processus de construction, et la réalisation de tests fonctionnels. Tout cela vise à garantir que les installations sont conçues et opérationnelles de manière à satisfaire les exigences initiales du projet.
  • La dernière phase intervient après la construction ou la rénovation. Cette phase dite d’exploitation permet de tester le bon fonctionnement des systèmes et de signaler les problèmes à l’équipe de commissionnement pour les rectifier et les ajuster, garantissant ainsi une performance optimale du bâtiment. Cette période, également appelée « Commissioning Saisonnier » (ou « Monitoring based commissioning » en anglais), intègre les commentaires des occupants sur le confort et optimise l’exploitation du bâtiment sur un cycle saisonnier complet. De plus, c’est également l’occasion idéale pour vérifier la performance énergétique du bâtiment. Pour cela, l’utilisation d’un Système de Gestion de l’Énergie (SGE) tel que la plateforme Spacewell Energy (Dexma) s’avère parfaitement adapté pour effectuer cette évaluation.

? Le saviez-vous ? Au cours des dernières années, ENEOR, partenaire de longue date de Spacewell Energy (Dexma), a déployé avec succès notre Plateforme de Gestion Énergétique dans le cadre d’une mission de commissioning saisonnier pour les emblématiques tours de Saint-Gobain et Hekla, situées dans le quartier de la Défense à Paris, ainsi que dans le prestigieux bâtiment de La Samaritaine. En savoir plus sur les projets l’Entreprise de Services Énergétiques ENEOR ici.

Quels sont les bénéfices du commissionnement  

Les avantages du commissionnement sont nombreux et significatifs pour les projets de construction et de rénovation, touchant à la fois les économies d’énergie, les économies de coûts, le confort des occupants et la qualité de l’environnement intérieur.

Économies d’énergie et confort des occupants 

Une des motivations pour mettre en place une démarche de commissionnement est l’opportunité de réaliser des économies d’énergie significatives. Selon l’ADEME, des études ont montré que 20 à 30 % d’économies peuvent être observées grâce à des mesures correctives sur les réglages des installations dès les premiers mois d’exploitation. Cela signifie que le commissionnement permet de réduire la consommation énergétique du bâtiment de manière notable.

Une autre étude américaine menée sur 69 projets a révélé que les économies d’énergie réalisées après une opération de commissionnement varient entre 0,22 et 2,58 dollars par mètre carré. De plus, d’autres économies, qui ne sont pas exclusivement liées à l’énergie mais qui concernent le confort des occupants et la productivité, se sont élevées entre 3,12 et 9,86 dollars par mètre carré. Ces chiffres soulignent l’impact positif du commissionnement sur le budget global d’un projet immobilier.

Comme vous avez pu le constater, le commissionnement offre un ensemble d’avantages significatifs pour les projets de construction et de rénovation. Il permet de réaliser des économies substantielles à la fois sur les coûts de construction et d’exploitation. De plus, il favorise une coordination plus efficace entre les différentes phases du projet, réduisant ainsi les risques potentiels de dysfonctionnement des systèmes et des équipements. Enfin, il est important de souligner que le commissionnement contribue à prolonger la durée de vie du bâtiment, ce qui en fait une stratégie judicieuse pour assurer des performances optimales sur le long terme. En effet, afin d’accroître la durabilité environnementale des bâtiments, il est crucial de placer la vérification, les tests et la validation de la performance au centre des stratégies de construction et de maintenance, garantissant ainsi leur fonctionnement optimal.

>>> En savoir plus <<<


Actualité publiée sur Spacewell Energy by Dexma
Consulter la source

Partager :