Ecole maternelle des Boutours

  • Type de projet : Extension + rénovation
  • Type de bâtiment : Ecole maternelle, crèche, garderie
  • Année de construction : 2017
  • Année de livraison : 2017
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche
  • Surface nette : 2 000 m2
  • Coût de construction : 5 800 000 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 300 Enfant
  • Coût/m² : 2 900 €/m2
  • Coût/Enfant : 19 333 €/Enfant


Modéré par : Sylvain Bosquet

Etudes de cas similaires

Crèche de Vence

La ville de Vence : - Entre mer et montagne- À 20km de Nice- 19281 habitants avec forte urbanisation ces 20 dernières années​Le projet de la crèche de Vence (60 places) répond avant tout à un besoin social et local des familles confr (...)

Ecole Daniel Pennac

Jusqu’alors, les élèves de La Colle sur Loup étaient répartis très inégalement sur le territoire communal, plus des ¾ étant scolarisés sur les deux écoles du village. Cette concentration générait à proximité d’importants encombrements (...)

Groupe scolaire de Bois d'Olives

​Construction d’un groupe scolaire de 12 classes (5 classes maternelles, 7 classes élémentaires). Ainsi que les espaces extérieurs associés.Le programme de cet opération prévoit au total: 1.676 m² de surfaces bâties 345 m² de surfaces (...)


  • Publié le 17 juin 18
    par emmanuel pezres|France
    Vue 3485 fois


  • Concours

    Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments

    Santé & Confort
    Coup de Cœur des Internautes
    Grand Prix Rénovation Durable
    Prix des Etudiants


    ​1-Comme première mondiale à cette échelle, le bâtiment a été l'occasion d'inventer une ventilation naturelle double flux avec récupération de chaleur. D'inspiration antique dans son concept tout en étant avant-gardiste dans la conception des échangeurs, cette solution low tech et résiliente donne naturellement une caractère unique au bâtiment. Chaque salle est instrumentée afin de connaitre en temps réel les niveaux de Co, Co2 pour agir sur les registres.

    2-Comme première aussi, au moins au niveau français dans un ERP et donc probablement au niveau européen, l'extension à l'avant du bâtiment a été réalisé complétement en paille porteuse, permettant ainsi d'économiser le bois et de ne pas impacter l'écosystème forestier.

    3- L'école est déjà au moment de sa conception et de sa construction un changement de culture, par la participation des enfants et des enseignants à la conception mais aussi par une approche originale d'aborder les pics de froid et de chaud présents et à venir. En effet après un une sur-isolation par la paille de enveloppe, une ventilation low tech résiliente nous avons aborder cette problématique par un déplacement culturel Par exemple par la fourniture de gilets sans manche servant à chauffer les corps plutôt que les espaces
    inspirés de la culture Japonaise (fabriquées en laine bio française tricotés dans une dynamique intergénérationnelle dans un restaurant associatif) pour les pics froids. Ou par la mise en place d'une "cours oasis" où une cuve de récupération d'eau pluviale permet des jeux d'eau low tech et éducatifs.


    4- Dans le cadre la stratégie bas carbone nous compensons par l'invention d'une forêt jardinée oeuvrable, non pas dans une optique quantitative (Kg pour Kg ou M3 pour M3) mais dans un aspect qualitatif où nous recréons un éco-systéme riche dans lequel nous puisons de la nourriture, le temps que les arbres deviennent oeuvrable. Le tout étant accompagné d'une démarche sociale et éducative.


    Label/certification


    Localisation

    , 93170 Rosny-sous-Bois France

    Données techniques