groups:forumpages:groupgroups:fileevent_calendar:groupbookmarks:group

Lecture critique du Réglement Thermique des Constructions au Maroc - RTCM version 2014

pages:newchild

Depuis la publication au journal officiel du Royaume de la première version du RTCM en novembre 2014 et son entrée en vigueur une année plus tard, plusieurs études et recherches scientifiques ont été menées par la communauté scientifique nationale sur les mesures préconisées. La plupart de ces études ont été publiées dans des journaux scientifiques internationaux qui ne sont lus que par un cercle restreint de chercheurs. L'objectif ici est de reporter les conclusions de ces études et recherches afin d'en faire profiter un public plus large.


 Brahim BENHAMOU friendlytime:the 07-07-2020

Effet bénéfique du sol sur la performance thermique des bâtiments en climats chauds:

Dans une récente étude [MAHACH,  BENNOUNA, BENHAMOU, TSEA 2021], l'effet bénéfique dun dalle sur terre-plein sur la performance thermique d'une maison à Marrakech a été clairement mis en évidence à travers un monitoring de longue durée de la température du surface de ce plancher. L'étude a été menée durant plus de 5 ans simultanément avec la mesure de la température du sol à six profondeurs variant de 50 cm à 6 m. Les résultats de cette étude ont montré que la température de surface du plancher sur terre-plein est comprise entre 18 °C et 27 °C durant plus de 90% du temps. Ainsi, cette température est inférieure à 19 °C uniquement pendant 8.6% de la période correspondant à une météo hivernale. Montrant qu'un plancher sur terre-plein non isolé contribue à chauffer la maison durant 94.7% du temps en saison d'hiver. Se plus ce plancher contribue à chauffer la maison en période estivale durant plus de 89% du temps, étant donné que sa température est toujours inférieure à 27 °C durant cette période. Une corrélation entre les températures mesurées montre que celle de la surface du plancher sur terre-plein est pratiquement équivalente à celle du sol à une profondeur d'environ 1.6 m. Il s'en suit qu'un plancher sur terre-plein non isolé équivaudrait à une maison enterrée à cette profondeur, avec tout le bénéfice sur le confort thermique intérieur qui en découle de l'inertie thermique du sol. Par ailleurs, la température de surface du plancher sur terre-plein a été correctement corrélée à la température météo. Ce qui permet de prédire cette température à partir des mesures météo et donc de juger du bénéfice thermique de la non isolation de ce plancher.

Pour rappel, le RTCM dans sa version simplifiée, dite prescriptive, exige une résistance thermique supérieure à 1 m^2.K/W dans les climats chauds (zones climatiques 5 et 6) , ce qui ne peut être réalisé qu'avec une isolation thermique. L'étude montre ainsi que cette exigence est aberrante.

Hassan MAHACH, Amin BENNOUNA and Brahim BENHAMOU "Attempt Predicting Slab-on-Ground Temperature for Bioclimatic Buildings"  April 2021, Journal of Thermal Science and Engineering Applications

L'article de l'étude peut être obtenu sur simple demande à travers ce lien https://www.researchgate.net/publication/341384839_Attempt_Predicting_Slab-on-Ground_Temperature_for_Bioclimatic_Buildings?_sg=tRS8tzQEZ9xar7dJst4bJU9uNDrHsnzxBvXh76adKqZto2gs8h7NSli-JPqS6kxO24L4ErKn7u92Ua7s-qZbftPVQYu-d5FP3Fce2Ik5.mFMmX8TDjNsXt2IdrPM65iqw39z72u4-Txn0Rjj0e4y5HVmWLmHb6PH9LxVuLPjBx4DJ78OQvhpx_xw7AsMqZw

 Brahim BENHAMOU friendlytime:the 01-08-2020