L'Intelligence Artificielle, exigence sociétale ?

Le secteur du bâtiment, de la construction et de l’aménagement est une activité dont les procédures sont structurées sur des temps et des champs qui n’appartiennent qu’à lui. L’introduction de l’Intelligence Artificielle doit être regardée de ce point de vue.

Dans l’état actuel des réflexions, son impact sur chacune des quatre phases schématiques des cycles de vie des constructions – montage, conception, réalisation, exploitation-maintenance -, se présente très différemment.

Pour toutes, limiter l’IA à une approche locale, d’une opération, d’un bâtiment, isolés, a peu de sens, ne relève que de logiciels spécialisés, soit d’algorithmes plus ou moins fermés. L’IA inscrit obligatoirement le secteur dans une approche globale, à la fois plus macro-économique, où l’apport de chaque élément, acteur, donnée… est valorisé bien au-delà de l’objet traité, et plus fluide, plus immédiate, raccourcissant considérablement les temps traditionnels des opérations. Ainsi, et par exemple : 

  • En phase montage

À terme, une IA pourra proposer rapidement des arbitrages sur des scenarii intégrant finement une modélisation des objectifs politiques des collectivités, des données sociales (équilibre de populations, répartition des commerces), environnementales (impact climatique à différentes échelles, bilan carbone étendu, confort d’usage), économiques (clientèles, prix de sortie, présence locale et capacité des corps de métiers pour l’exploitation), ainsi que de la faisabilité des travaux (type de dévolution préférentiel, contraintes physiques…), du potentiel de nuisances (chantier), des modalités d’association des parties prenantes, etc.

  • En phase conception

La révolution de l’IA est déjà en cours de préparation ou prévue chez les principaux éditeurs de logiciels : à partir du recueil des projets développés avec leurs logiciels, ils font effectuer par une IA une analyse et un traitement fonctionnels et techniques qui leur permettra à terme de proposer des projets de bâtiments pré-aboutis, règlementairement conformes, techniquement sûrs, humainement, écologiquement et financièrement soutenables, en ne saisissant sur une base de données en ligne que quelques grandes indications données par les maîtres d’ouvrages indiquant le budget, la typologie architecturale, les fonctions et les services attendus.

  • En phase réalisation

L’apport de l’IA se fera à la fois sur le chantier, par un pilotage en temps réel de la coordination et de nombreux robots, mais aussi à une échelle plus grande, par un calendrier minuté des approvisionnements en interaction avec les données transmises à chaque instant par les fournisseurs, la maîtrise des risques et la gestion, anticipée ou de crise, des aléas, par exemple en cas de mouvement social, de non-conformité de matériaux… Il est très probable que des nouveaux métiers, tel un service marchand d’optimisation régionale d’approvisionnement des chantiers apparaîtront. On peut également prévoir un développement important des systèmes et des modalités de communication avec les tiers, les parties prenantes, riverains, collectivités…

  • En phase exploitation

L’IA prendra ici toute sa dimension, en faisant de l’immeuble, de l’ouvrage, de l’îlot, des objets connectés dans de interactivités complexes, à la fois fournisseur et consommateur de données où l’optimisation de chaque élément – humain comme physique – pourra être pris en compte (sous contrôle ?) à grande échelle dans un souci sociétal collectif, protecteur, écologique et responsable de bien-être, de confort, de durabilité, d’économie, de sécurité…  

Consulter la source


Modéré par : Assia GOUDA

Autres actualités dans "Information"

Retour sur la caravane de sensibilisation à l'efficacité énergétique dans le bâtiment organisée par le Cluster EMC

Publié le 08 mars 2019 - 17:27

La vulgarisation énergétique est l’une des objectifs du Cluster EMC, à cet effet, le cluster a initié une action de sensibilisation destinée aux élèves ingénieurs afin de les sensibiliser à l'enjeu énergétique et les avantages du reco (...)

Villes vertes de demain : 4 conventions signées au Maroc

Publié le 07 mars 2019 - 15:48

Green Energy Park (GPE), a signé mercredi, quatre conventions pour la mise en œuvre de projets innovants pour les villes vertes de demain. Elles ont été signées en marge du deuxième atelier « Hands on Solar Decathlon Africa » dans (...)

Baromètre des certifications environnementales, Maroc - 2018

Publié le 21 févr. 2019 - 15:49

Le secteur de la construction et l’aménagement connait des transformations structurelles, et entre dans une nouvelle ère de son développement qui repose sur les innovations et la durabilité. Le périmètre de l’étude couvre 3 types (...)





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus