Intelligence Artificielle et Valeur

Au cœur de notre actualité, l’IA est considérée comme l’innovation du moment dans l’immobilier et la technologie à développer pour répondre aux Smart et Green Building. Immeubles connectés, performance énergétique et numérique, confort utilisateurs, l’IA serait la pierre angulaire qui pourrait booster et catalyser nos préoccupations actuelles. Elle devra donc s’alimenter et se construire sur la base de données fiables, organisées et hiérarchisées : les Data.

Ces dernières années, l’importance de la Data a été mise en exergue, notamment par le déploiement des certifications d'ouvrage, qui organisent et donnent de la valeur aux données. Elles ont permis d’inciter à structurer les données techniques de l’immeuble, à rendre plus lisible la performance de l’ouvrage, à faire évoluer nos pratiques et nos interventions, et à en obtenir un suivi exhaustif. Les logiciels qui les permettent ne relèvent pas pour autant de l’IA. Ce ne sont encore que des algorithmes et l’humain reste aux commandes à chaque stade de la valorisation de la Data.

Ce qui pose la question de la notion de valeur intrinsèque de ces Data dans la durée. Au-delà des avancées strictement techniques, le développement de l’IA dans nos métiers devra aussi se faire à partir de la prise en compte des questions que se posent l'Asset Manager ou le Responsable Financier : Quelle est la valeur financière de cet amas d'informations techniques ? Comment dois-je le traduire dans mon Cash-Flow ? Ce qui entraine d’autres questions : Comment devons-nous envisager la notion de Valeur de la Data ? Que peut-elle apporter, que peut-elle garantir ?

  • Une valeur financière : une augmentation de la valeur vénale de l'immeuble, une meilleure liquidité de marché, une sécurisation en cas de volatilité de marché ?
  • Une valeur économique : une maitrise des coûts pour l'usager et/ou pour le propriétaire ? Des investissements plus pertinents et donc plus rentables ?
  • Une valeur d'usage : une augmentation du confort utilisateur, et par voie de conséquence la satisfaction et la fidélisation Client ?
  • Une valeur opérationnelle et collaborative : une meilleure connaissance de l'ouvrage, des matériaux et des process, et donc le déploiement d'interventions adaptées et pertinentes ?
  • Une valeur sociétale : un immeuble ayant une meilleure performance énergétique, une maitrise de son impact carbone ?

La Data devient, dès lors, un bien marchand autonome, à collecter, évaluer et commercialiser. 

Article publié sur Construction21 France
Consulter la source


Modéré par : Assia GOUDA

Autres actualités dans "Information"

L’Analyse de Cycle de Vie (ACV) : un outil au service d’une stratégie transformatrice pour des bâtiments durables

Publié le 05 janv. 2019 - 07:55

Dans un monde aux ressources limitées, le challenge climatique impose de passer à la vitesse supérieure. Dans tous les secteurs de l’économie, la prise en compte de l’enjeu « carbone » devient primordial, et le secteur du bâtiment (...)

L'Intelligence Artificielle, exigence sociétale ?

Publié le 17 déc. 2018 - 17:23

Le secteur du bâtiment, de la construction et de l’aménagement est une activité dont les procédures sont structurées sur des temps et des champs qui n’appartiennent qu’à lui. L’introduction de l’Intelligence Artificielle doit être (...)

L’intelligence artificielle au service du développement durable

Publié le 14 déc. 2018 - 17:30

Alors que des inquiétudes planent sur la pérennité de notre planète, en proie au réchauffement climatique et à une diminution de ses ressources, l’intelligence artificielle apparaît aujourd’hui comme un instrument prometteur à mettre (...)





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus