Lycée Technique pour Professions de Santé à Ettelbruck

  • Type de projet : Construction Neuve
  • Type de bâtiment : Ecole, collège, lycée ou université
  • Année de construction : 2016
  • Année de livraison : 2019
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche
  • Surface nette : 7 237 m2
  • Coût de construction : 10 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 450 Elève/étudiant
  • Coût/m² : 0 €/m2
  • Coût/Elève/étudiant : 0 €/Elève/étudiant


Modéré par : Alexia ROBIN

Etudes de cas similaires

Nouveau centre de Logopedie

​Le Centre de Logopédie est une école spécialisée dépendant du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Il est le centre de compétences en matière de scolarisation des enfants et adolescents atteints d’une (...)


  • Publié le 04 juin 19
    par Fabeck Tatiana|Luxembourg
    Vue 769 fois


  • Concours

    Green Solutions Awards 2019 - Bâtiments

    Energie & Climats Tempérés
    Bas Carbone
    Santé & Confort
    Prix du public
    Prix des Etudiants


    Le lycée technique pour Professions de Santé, situé à Ettelbrück, accueillera prochainement près de 430 élèves dans 16 salles de classes et 6 salles d’enseignement clinique. Le programme inclut une aile pour l’administration ainsi qu’une salle polyvalente de 200 m².

    Initié par l’administration des bâtiments publics, le lycée a été conçu selon les principes définis pour les constructions à « énergie positive », c'est à dire qu'il produit plus d'énergie qu'il n'en consomme, mais accorde également une grande importance dans sa conception à l’énergie grise, à savoir l’énergie primaire non renouvelable nécessaire à sa construction et à sa démolition.

    Certaines particularités marquent ce projet comme l’utilisation du bois pour le système constructif ou encore des panneaux en argile pour les cloisons intérieures. Dans l’optique de réduire au maximum l’énergie grise, le choix des matériaux s’est porté par exemple sur des colonnes ballastées pour renforcer le sol à la place de pieux en béton. Outre son intérêt purement technique, cette méthode permet de réduire l’impact environnemental du projet, comparé aux autres procédés.

    A souligner également, l’utilisation d’un système hybride novateur pour la ventilation qui combine ventilation naturelle et mécanique. Par ailleurs, la totalité de la toiture est recouverte de panneaux photovoltaïques. Cette installation de 2’121 m² représente une production de 258’000 kWh/an.

    Des collecteurs thermiques liés à un réservoir saisonnier ont été installés en façade. Ce bâtiment est également doté d’un équipement informatique très performant et d’appareils électroniques A+++, d’un éclairage LED optimisé. L’enveloppe du bâtiment a été particulièrement soignée avec une isolation thermique allant jusqu’à 40 cm.

    Dans les façades sud-est et sud-ouest,des collecteurs solaires plats d'une surface cumulée d'environ 350 m2 sont intégrés verticalement. Ces collecteurs chauffent le réservoir saisonnier qui est installé dans la cage d'escalier.  Avec sa hauteur de près de 20 mètres et son diamètre incluant l’isolation de 3,1 mètres, ce réservoir offre une capacité de 91.000 litres. Pendant la période estivale, le réservoir est chauffé, la température pouvant atteindre 95°C. 

    Ce dispositif de chauffage, le plus grand du type installé dans un bâtiment fonctionnel au Luxembourg, a été imaginé spécifiquement pour le projet et s’inscrit pleinement dans le concept global qui vise la certification très rigoureuse « Minergie-P-ECO ». Ce label, qui au-delà de prendre en compte les critères d’énergie et de confort, intègre l’utilisation de matériaux écologiques et l’interdiction de produits nuisibles à la santé.

    Le Lycée Technique pour Professions de Santé est le plus grand bâtiment en bois sur le territoire du Grand-Duché, aussi bien sur base de sa surface construite que par sa hauteur.

    Pour revenir plus en détail sur le système de chauffage, deux pompes à chaleur d’une capacité de 12 kW chacune complètent l’apport du ballon saisonnier. Elles sont installées dans le rejet du groupe de ventilation et puisent l'énergie de la centrale de ventilation. L'eau injectée dans le réseau de chauffage, d’une température d’environ 28°C est distribuée par un système au sol pour la salle polyvalente, le foyer et la cafétéria. Des ventilo-convecteurs, très basse consommation électrique, permettent de puiser l’air frais des couloirs et de le pulser dans les autres locaux. Le couloir fait ainsi office de gaine de ventilation, ce qui permet d’éviter un système classique de gainage métallique.


    Label/certification


    Localisation

    Impasse Avenue Salentiny , L-9080 Ettelbruck Luxembourg

    Données techniques