Un potentiel de 620 unités d’habitation en ville d’ici 2025

Publié par Laetitia Malega

La Ville de Luxembourg devrait construire d’ici à 2025 environ 621 nouvelles unités d’habitations sur ses propres terrains. Une priorité pour le conseil échevinal, mais qui n’est pas sans embuches.

«Le logement est une priorité absolue pour la Ville de Luxembourg» a déclaré la bourgmestre Lydie Polfer au City Breakfast du mercredi 23 janvier. «Nous devons pouvoir construire le maximum possible de logements abordables et de logements sociaux pour répondre aux besoins auxquels nous faisons face» a renchéri l’échevin Serge Wilmes. Un vœu pieux, mais qu’il n’est pourtant pas aisé à mettre en œuvre.

Afin de pouvoir y voir clair, la Ville de Luxembourg a réalisé un inventaire de ses terrains constructibles. À partir de ces éléments, la Ville s’est rapprochée de la SNHBM pour initier de nouvelles collaborations afin de construire de nouveaux logements sur ces terrains, ce qui pourrait correspondre à une mise sur le marché de 621 unités d’habitation supplémentaires pour la Ville de Luxembourg d’ici 2025 – 61 unités prévues en 2019, 29 en 2020, 23 en 2021, 23 en 2021, 101 en 2022, 219 en 2023, 105 en 2024 et 83 en 2025.

Ces nouvelles constructions correspondent à la mise en œuvre de nouveaux PAP comme celui de la route d’Arlon, dont le résultat de l’appel à idées devrait être dévoilé dans les mois à venir, la transformation de l’ancien site industriel de Villeroy & Boch (environ 550 logements) au Rollingergrund, le nouveau quartier Hollerich (Paul Wurth / Heintz van Landewijk) qui représente un total de 3580 logements, le PAP Laangfur (environ 3000 logements), le PAP Kennedy Sud zones A2 et B (environ 1.100 logements), le PAP Guddebierg (400 logements), le PAP Domaine du Parc de Cessange (environ 1.700 logements), le projet Porte de Hollerich (3580 logements).

Des projets en stand-by

Par ailleurs, la Ville de Luxembourg a accordé par moins de 38 PAP depuis 2011 (ce qui correspond à 9 739 unités d’habitations), mais seulement 16 sont en cours de construction. Sont par exemple encore non réalisés à ce jour : le PAP Monopol 1 qui date de 2012 (environ 90 logements), le PAP Anatole France /Itzigerknupp accordé en 2013 (930 logements), le PAP Arquebusiers accordé en 2015 (1070 logements), le PAP Parc des Aubépines accordé en 2015 (450 logements, dont 45 de la Ville de Luxembourg) ou encore le PAP Kennedy Sud Zone A1 accordé en 2016 (309 logements).

«Nous faisons notre maximum pour faire avancer les dossiers, mais certains projets rencontrent des obstacles, comme les recours des voisins ou des demandes d’études complémentaires. C’est le cas par exemple du PAP Centre de Merl qui a été approuvé en 2014 et dont une grande partie des terrains appartiennent à la Ville de Luxembourg. 180 logements y sont prévus et nous avons demandé à la SNHBM de réaliser 144 unités d’habitation. Aujourd’hui, il semble que tous les obstacles soient levés et que la construction va pouvoir commencer», affirme la bourgmestre.

De multiples autorisations à bâtir

En parallèle de ces PAP, la Ville de Luxembourg a également accordé de nombreuses autorisations à bâtir. Pas moins de 1555 pour 2018, ce qui correspond à une forte augmentation par rapport à 2017 puisqu’on en comptait alors 990 (et seulement 691 en 2011). «Notre service de l’architecte est à la limite de ces capacités» a avoué la bourgmestre. Une constation que partagent plusieurs bureaux d'architectes qui confirment que les délais d'obtention d'autorisation à bâtir sont souvent très longs.

A côté de ces grands chantiers, il faut également construire de nouveaux axes routiers importants pour la circulation en ville et la desserte des nouveaux quartiers, à savoir le boulevard de Merl et le boulevard de Cessange. Sans oublier de constituer de nouvelles réserves foncières pour les années à venir et faire face au marché privé qui est aussi très dynamique puisque, rien que pour le territoire de la ville, seront livrées 5651 unités d’habitation dans les prochaines années.

Céline Coubray

Consulter la source : Archiduc.lu

Modéré par : Laetitia Malega

Autres actualités dans "Information"

Santé environnementale au travail, une question de consensus

Publié le 23 oct. 2019 - 09:13

Dans cette édition dédiée à la santé dans les bâtiments, SECO Luxembourg a choisi de mettre l’accent sur la notion de santé environnementale en donnant la parole à son partenaire spécialisé dans ce domaine, eSST. Interview d’Éric (...)

BIMLUX 2019 - Les inscriptions sont ouvertes

Publié le 23 oct. 2019 - 09:10

L’événement leader de la transformation digitale dans le secteur de la construction au Grand-Duché de Luxembourg revient pour sa 4e édition le 19 novembre 2019 au Centre de Congrès Européen de Luxembourg. Ce rendez-vous annuel déso (...)

Lancement de l'Observatoire du BIM Luxembourg

Publié le 22 oct. 2019 - 09:50

Dans le contexte de la mise en place d'un nouveau groupe de travail dédié à fournir des données fiables sur l'utilisation du BIM dans le marché de la construction luxembourgeois, le CRTI-B est heureux de vous annoncer la première phas (...)