Un outil de smart mapping pratique

Publié par Laetitia Malega

Le géoportail national officiel du Grand-Duché de Luxembourg est une plateforme étatique ayant comme but de rassembler, de décrire et de partager toutes les géodonnées officielles du pays. Une première version a été mise en ligne il y a un peu plus de 10 ans par l’Administration du cadastre et de la topographie. Depuis lors, le portail a constamment évolué tant au niveau technique qu’au niveau du contenu.

Le géoportail contient non seulement les géodonnées de l’Administration du cadastre et de la topographie, mais également les données géographiques produites par tous les acteurs publics. Au total, on y trouve presque 700 couches réparties sur une dizaine de thèmes. Au cours des années, le géoportail a évolué d’un portail cartographique à une infrastructure de données géographiques au sens large. Il ne fournit pas uniquement des cartes, mais aussi des données, des services et des outils.

Cartes : via le biais de map.geoportail.lu, vous avez accès à divers portails théma tiques avec des centaines de couches de données couvrant des sujets divers tels que l’environnement, l’eau, l’aménagement du territoire, le tourisme, l’agriculture, la démographie ou la mobilité. Il est possible de superposer plusieurs couches, de changer leur ordre d’affichage et de les rendre partiellement transparentes. Les couches peuvent être affichées sur différents fonds de carte comme une carte routière, une carte topographique, des images aériennes ou une carte hybride. Toutes ces cartes de fond ont une étendue couvrant la totalité de la Grande Région.

Données : un grand nombre des données rassemblées dans le géoportail sont des données ouvertes. Toutes les données produites par l’Administration du cadastre et de la topographie, ainsi qu’un grand nombre d’autres données disponibles sur le géoportail, sont disponibles gratuitement et sans restrictions sur le portail Open Data de l’État : data.public.lu. Ce portail est géré par la même équipe que le géoportail et de nombreuses synergies entre les deux portails ont déjà été mises en place. Avec l’entrée en vigueur de la loi sur la réutilisation des données, tout acteur public est obligé de partager les données produites dans le cadre de ses missions officielles, à moins qu’elles ne tombent sous la protection des données.

Services : le géoportail met à disposition un nombre de services qui permettent d’échanger et de visualiser des géodonnées. Les webservices OGC (WMS ou WMTS) permettent l’affichage et l’intégration à distance de cartes de données géoréférencées dans les outils métier des utilisateurs professionnels tel que l’outil gratuit QGIS. D’un autre côté, l’API Javascript (api.geoportail.lu) , une plate-forme de service web qui fournit des données et des fonctionnalités, permet d’intégrer des cartes interactives du géoportail dans vos propres sites web afin d’y afficher par exemple la localisation d’une succursale (p.ex. sur guichet.public.lu), des chemins de randonnées interactifs (p.ex. sur visitluxembourg.com) ou d’y superposer vos propres données en temps réel, comme sur inondations.lu.

Outils : le géoportail propose un grand nombre d’outils associés au portail cartographique. La fonction d’impression donne la possibilité d’imprimer sa propre carte personnalisée à partir du géoportail. Les fonctions de recherche, d’itinéraire, de conversion de coordonnées ainsi que les possibilités de visualisation 3D complètent l’offre en outils du géoportail. Au niveau des plans d’aménagements généraux (PAG), un outil permettant de générer un rapport individuel listant les restrictions au niveau de la construction pour chaque parcelle individuelle a été mis en place et peut être consulté à tout moment par le grand public. Finalement, on y trouve les fonctions très populaires appelées « mymaps » qui permettent à chacun de créer ses propres cartes et d’y saisir ses propres objets géographiques. Ces fonctions sont idéales pour les adeptes de la marche ou du vélo, car ils peuvent facilement saisir leurs tracés dans des cartes en choisissant de suivre automatiquement le réseau existant et partager ces informations avec des amis ou avec le grand public. Des fonctionnalités de calcul de distance et de profil en font partie intégrante, tout comme les fonctionnalités de partage par lien court ou par code QR.

Extraits : un outil qui vaut la peine d’être mentionné de manière plus explicite est le site extraits.geoportail.lu qui vous permettra de commander de façon limitée, en raison de la protection des données des extraits cadastraux afin de connaître le ou les propriétaires d’une parcelle et de ses voisins. Ce service est gratuit au format numérique PDF et payant pour la version papier, conformément au principe du digital first. En parallèle, tous les efofrts nécessaires sont faits pour éviter aux administrés de devoir demander un tel extrait dans le cadre d’une procédure administrative, selon le principe du once only.

Jef Konnen, chargé d’études /responsable du géoportail
Rendez-vous sur www.geoportail.lu pour découvrir les différents aspects et n’hésitez pas à nous contacter par e-mail à support@geoportail.lu ou au +352 247 544 401 / photo : Le géoportail offe de nombreuses possibilités de visualisation

NEOMAG#22
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Modéré par : Laetitia Malega

Autres actualités dans "Information"

Neobuild et NEOMAG vous souhaitent une belle année 2020

Publié le 21 janv. 2020 - 10:21

Tous les numéros sont en ligne sur Neobuild.lu PAR ICI !   N'hésitez pas à feuilleter nos magazines et tenez-vous au courant de l'actualité du secteur dans une multitude de thématiques ! (...)

Le modulaire fait aussi sa révolution

Publié le 21 janv. 2020 - 09:25

Implantée sur la zone industrielle de Faulquemont, la société Euromodules conçoit de A à Z des éléments d’habitat visant à devenir des salles de classe ou de réunion, des bureaux ou des lieux d’accueils une fois assemblés. Une autre (...)

Dubaï construit le plus grand immeuble de bureaux imprimé en 3D

Publié le 21 janv. 2020 - 07:56

Dubaï s’illustre avec un projet immobilier moins pharaonique que d’habitude. L’émirat vient d’ouvrir le plus grand bâtiment entièrement imprimé en 3D. Un seul automate est parvenu à construire près de 650 mètres de bureaux sur deux (...)


Commentaires