Préfiguration du Centre national de la culture industrielle

Publié par Laetitia Malega

Une association a été créée pour travailler à la préfiguration du futur Centre national de la culture industrielle (CNCI): Industriekultur – CNCI.

La création du Centre national de la culture industrielle revient sur le devant de la scène et une association à but non lucrative, Industriekultur – CNCI, travaille à sa préfiguration. Le projet du CNCI avait été abandonné pour raison budgétaire dans le contexte post-crise de 2008, mais une motion arrétée par la Chambre des députés préconisait la réalisation du CNCI dès que la situation financière de l’État le permettrait. Près de 10 ans après, les finances vont mieux et le projet est relancé. En témoigne cette réunion qui a eu lieu le mercredi 26 juin avec Sam Tanson, ministre de la Culture, et le comité de pilotage issu du groupe de travail Eise’Stol, centré sur la conservation et la mise en valeur du patrimoine industriel du pays (à noter qu’Eise’Stol s’est constitué dans le cadre de la candidature de la région Sud au programme «L’Homme et la biosphère» de l’Unesco.)

Imaginer le nouveau concept

Cette nouvelle association va permettre «la création d’une structure faîtière regroupant les organismes muséaux et autres consacrés à titre principal ou accessoire à la valorisation du patrimoine industriel au Luxembourg», indique le communiqué de presse. L’association aura notamment pour mission de proposer un concept pour le futur CNCI. Dès la rentrée, des réunions seront organisées avec les différents acteurs de la culture industrielle de la région Sud afin de concevoir un concept de réseau.

Rappelons que la création du CNCI a été projetée dès les débuts de Belval, ce centre étant intimement lié au projet de conservation des hauts fourneaux. Ce lieu avait alors comme objectif de faire rayonner au niveau national et transfontalier l’histoire de la sidérurgie luxembourgeoise, et de manière plus générale la culture industrielle.

Un projet architectural avait été conçu par Beiler & François Architectes (aujourd’hui Beiler François Fritsch) et devait prendre place au pied du haut fourneau A. À voir si l’association réutilisera ce projet déjà développé.

Regarder la vidéo

 

Article par Céline Coubray

 

Consulter la source : Archiduc.lu

(Photo: Fonds Belval)


Modéré par : Laetitia Malega

Autres actualités dans "Information"

thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg renouvelle son label ESR

Publié le 10 juil. 2019 - 10:00

thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg faisait partie des entreprises labellisées (ou re-labellisées) « Entreprise Socialement Responsable » par l’INDR, le 2 juillet dernier. Elles ne sont au total que 156 à être aujourd’hui titulaires (...)

Communiqué OAI : Rencontre avec la 1ère promotion du Master en architecture et les meilleurs diplômés des masters en ingénierie de l’Uni.lu

Publié le 10 juil. 2019 - 09:44

La 1ère promotion « Master en architecture » et les meilleurs diplômés des masters en ingénierie de l’Université du Luxembourg ont présenté leurs travaux de fin d’études en présence d’une centaine de personnes le 8 juillet 2019 au (...)

La construction passe au vert

Publié le 10 juil. 2019 - 09:20

Adopter un modèle économique circulaire dans la construction revient à miser sur la durabilité. Une durabilité qui se traduit par une adaptabilité pensée en amont et un choix de matériaux et de procédés d’assemblage réfléchis. (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités

Un outil de smart mapping pratique
Publié le 26 juin 2019 - 09:20
BIM@OAI édition 2019
Publié le 26 juin 2019 - 07:18
Smart City Wallonia 4ème édition
Publié le 26 juin 2019 - 00:00
L'Arbre blanc éclot officiellement à Montpellier
Publié le 20 juin 2019 - 10:59
« Penser la ville dans de nouvelles dimensions est un exercice créatif »
Publié le 20 juin 2019 - 10:52


Catégories


Articles les plus lus