La construction passe au vert

Publié par Laetitia Malega

Adopter un modèle économique circulaire dans la construction revient à miser sur la durabilité. Une durabilité qui se traduit par une adaptabilité pensée en amont et un choix de matériaux et de procédés d’assemblage réfléchis.

L’économie circulaire promeut la réalisation de nouveaux bâtiments pour lesquels on aurait dès le départ, et donc bien avant leur construction, déterminé ce qu’il adviendrait d’eux durant et après leur occupation. Il s’agit donc d’anticiper en amont dans le but d’accroître la longévité de la pierre et celle de ses composants, dans l’idée, in fine, d’en récupérer les matériaux. Objectifs affichés ? Durabilité et réduction de l’impact écologique.

Pour ce faire, l’économie circulaire repose sur quelques principes de base. Le premier concerne l’adaptabilité des bâtiments : une construction doit pouvoir être reconvertie à d’autres usages ou fonctions mais également s’adapter à l’évolution des besoins de ses usagers. Ainsi, on pourrait par exemple imaginer qu’un bâtiment initialement construit pour accueillir des bureaux pourrait par la suite héberger des logements, à condition que la structure offre un plan libre et octroie une hauteur sous plafond suffisante. Autre principe : la construction en couches indépendantes. Sachant que les éléments qui constituent les couches bâties (structure, enveloppe, aménagement spatial, systèmes) ont des durées de vie différentes, il serait intéressant de construire en couches indépendantes les unes des autres afin de pouvoir intervenir sur certains éléments sans en toucher d’autres.

Philosophie « Cradle to cradle »

Dans le même esprit toujours, l’économie circulaire incite à utiliser des matériaux encourageant l’usage des matières recyclées : on préférera ainsi opter pour des matières d’ores et déjà composées de produits recyclés, comme le béton avec granulats recyclés par exemple, ou pouvant être recyclés ou réutilisés en fin de vie. Enfin, il est vivement conseillé de favoriser des moyens d’assemblage accessibles et réversibles, comme des vis ou des clips, qui permettent de récupérer les éléments et matériaux assemblés sans les endommager. Au moment de la construction, une importance toute particulière est donc évidemment accordée au choix des matériaux à travers la philosophie « cradle-to-cradle ». Ce concept promeut en outre l’utilisation de matières obligatoirement biodégradables et dénués de substances nocives, mais surtout upcyclable, autrement dit dont le cycle de vie est infini. Ainsi, l’objet en fin de vie doit pouvoir se renouveler dans un nouveau processus, biologique ou technique.

En minimisant la production de déchets par des constructions bien pensées, par la réparation et la maintenance plutôt que la destruction, par le réemploi des produits et le recyclage des matériaux, l’économie circulaire entend non seulement trouver des solutions techniques mais aussi réfléchir à la manière dont sont assemblés les éléments construits et dont on souhaite prolonger et optimiser la durée de vie.

Actualités CLK Constructions

Consulter la source infogreen.lu


Modéré par : Laetitia Malega

Autres actualités dans "Information"

thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg renouvelle son label ESR

Publié le 10 juil. 2019 - 10:00

thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg faisait partie des entreprises labellisées (ou re-labellisées) « Entreprise Socialement Responsable » par l’INDR, le 2 juillet dernier. Elles ne sont au total que 156 à être aujourd’hui titulaires (...)

Communiqué OAI : Rencontre avec la 1ère promotion du Master en architecture et les meilleurs diplômés des masters en ingénierie de l’Uni.lu

Publié le 10 juil. 2019 - 09:44

La 1ère promotion « Master en architecture » et les meilleurs diplômés des masters en ingénierie de l’Université du Luxembourg ont présenté leurs travaux de fin d’études en présence d’une centaine de personnes le 8 juillet 2019 au (...)

Congrès Cities to Be : le programme est disponible !

Publié le 04 juil. 2019 - 16:00

Cities to Be sera un temps fort pour les secteurs de la construction durable. Pour les organisateurs de cet événement, l’Alliance HQE-GBC et Novabuild, Cities to Be entend être le Congrès de la mobilisation, des solutions concrètes (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités

Un outil de smart mapping pratique
Publié le 26 juin 2019 - 09:20
BIM@OAI édition 2019
Publié le 26 juin 2019 - 07:18
Smart City Wallonia 4ème édition
Publié le 26 juin 2019 - 00:00
L'Arbre blanc éclot officiellement à Montpellier
Publié le 20 juin 2019 - 10:59
« Penser la ville dans de nouvelles dimensions est un exercice créatif »
Publié le 20 juin 2019 - 10:52


Catégories


Articles les plus lus