Boydens booste la mixité énergétique

Publié par Laetitia Malega
 

Trois projets d’envergure très différents ont récemment vu le jour au Luxembourg. Leur point commun ? Ils sont équipés d’un système de récupération de l’énergie contenue dans les eaux grises, introduit au Grand-Duché par Boydens Engineering.

Reportage Boydens Engineering

L’heure est à la prise de conscience. Notre empreinte carbone doit être réduite par une transition vers les énergies renouvelables, en les développant et en assurant un mix énergétique cohérent. Pour atteindre cet objectif, il est primordial de construire des bâtiments performants et de rénover les existants pour une meilleure performance énergétique et une réduction de leur consommation. Suivent les objectifs liés à l’urbanisation, qui sont le développement des transports propres, la lutte contre le gaspillage et la promotion de l’économie circulaire.

Au même titre qu’il est important pour un État d’assurer son indépendance énergétique par un mix qui va réduire au maximum les énergies carbonées au bénéfice des énergies renouvelables, il est également important au niveau individuel ou collectif de disposer d’une enveloppe thermique performante, composée de techniques tout aussi performantes et basées sur un mix énergétique permettant de réduire voire de supprimer la consommation des énergies carbonées.

Une technologie à valoriser

Dans cet esprit, Boydens Engineering s’est bâti une réputation et une capacité de concevoir des projets présentant une enveloppe thermique performante, pour laquelle nous collaborons activement avec les architectes, maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, en intégrant des outils de simulation thermique dynamique et en tenant compte des technologies et des matériaux les mieux adaptés aux projets et aux attentes de nos clients.

Parmi ces installations performantes, nous avons découvert, il y a bientôt 6 ans, une solution de récupération d’énergie dans les eaux grises pour les bâtiments collectifs, commercialisée par le constructeur Biofluides (voir Neomag 17). Si la technologie existait déjà, l’ambition particulière de Biofluides était de concevoir une installation vendue clé en main et qui ne nécessiterait aucun aménagement de bassin de rétention et de coordination entre diverses parties. Cela facilite l’installation et ne se bute plus à une complexité et aux limites des compétences et de prestations des uns ou des autres. La seule nécessité est la mise à disposition d’un local technique situé entre les utilisateurs d’eau chaude et la sortie gravitaire vers le réseau d’évacuation public.

Il y a 5 ans, nous avons commencé à présenter - non sans mal - cette solution à nos clients. La majorité n’a pas été convaincue tant par la multiplication des technologies qui créent le mix énergétique et de ce fait le coût des projets, que par l’augmentation sensible des surfaces techniques. Certains ont toutefois été séduits par cette approche, car ils étaient conscients de cette nécessité de mix énergétique et de l’augmentation du coût des énergies distribuées par les réseaux publics. Nous avons alors pu être les premiers à introduire cette solution au Luxembourg.

Trois premières réalisations au Luxembourg

Nous avons entre autres réussi à convaincre le ministère de l’Environnement et l’Administration des bâtiments publics à inclure cette technique dans le complexe sportif d’Ettelbruck, ce qui en a fait le premier immeuble public luxembourgeois disposant de cette solution et la combinant à une installation photovoltaïque couvrant plus du double des besoins électriques annuels nécessaires à la pompe à chaleur produisant l’eau chaude sanitaire. Ont suivi depuis des projets résidentiels combinant la récupération d’eaux grises à de la géothermie, à du solaire hybride, à de la ventilation double flux ou à de la récupération d’énergie sur l’air extrait (voir pages suivantes).

Au sein de Boydens, nous sommes convaincus que cette solution apporte une réponse complémentaire à la réduction des émissions et fait partie d’un mix énergétique incontournable. Il faut bien entendu continuer à sensibiliser les consommateurs à l’importance de la réduction du recours aux énergies et aux ressources naturelles et à leur utilisation raisonnée. L’eau est de plus en plus convoitée et plus rare, donnant lieu dans certains pays à des catastrophes humanitaires sanitaires et géopolitiques. Chez nous, nous l’utilisons sans avoir conscience de son importance et avons également recours à de l’énergie pour la transporter et la chauffer pour nos besoins. L’eau étant chaude et usée avant le retraitement, elle présente un intérêt économique et environnemental et devient de ce fait une source d’énergie primaire entrant dans un processus d’économie circulaire.

Il faudra aller plus loin pour répondre aux enjeux de demain, et nous collaborons avec Biofluides et les incitons à trouver des synergies avec, entre autres, un constructeur de panneaux solaires hybrides pour combiner ces technologies, et ce dans le but de produire l’électricité nécessaire au fonctionnement de la pompe à chaleur, mais aussi pour fournir les bâtiments en eau chaude sanitaire solaire. Et pourquoi pas, pour aller plus loin, intégrer la prédictibilité afin que l’installation, en fonction du profil des utilisateurs et sur base de leur consommation d’eau chaude, de la météo et du cours de l’électricité, privilégie un fonctionnement intelligent et encore plus performant, dépassant ainsi les modèles qui sont basés sur la théorie pour la production d’eau chaude.

Leif Chiotis, branch manager au sein de Boydens Engineering Luxembourg
NEOMAG#19
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur


Modéré par : Laetitia Malega

Autres actualités dans "Information"

Votre vie, c’est le plus important

Publié le 30 avril 2019 - 14:44

CLE place en tête de ses actions la sécurité, la santé et le bien-être au travail pour tous. Cette préoccupation majeure est rappelée sur tous nos projets par l’apposition d’un panneau de chantier reprenant sous forme de slogan ce (...)

Conférence Living City 2019

Publié le 24 avril 2019 - 11:43

Ne manquez pas la rencontre exceptionnelle avec l'archibiotecte Vincent CALLEBAUT pour une présentation inédite de sa vision de l'urban farming et de la tour végétale carbo-absorbante "Tao Zhu Yin Yuan" à Taipei Taïwan Infos et inscr (...)

KPMG va intégrer un nouveau bâtiment au Kirchberg

Publié le 18 avril 2019 - 09:20

Le Big Four va s’installer au printemps 2020 dans deux bâtiments du complexe K2, situé avenue John F. Kennedy. Un total de 8.425m2 loués à la compagnie Union Investment Real Estate. La croissance de KPMG, de 8% sur le dernier exer (...)





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités

Jobday : rencontres et opportunités pour le secteur de la construction
Publié le 18 avril 2019 - 09:11
Wood Cluster Forum 2019
Publié le 16 avril 2019 - 07:53
Conférence LIVING CITY : Urban farming & végétalisation des bâtiments
Publié le 04 avril 2019 - 09:32
«Vivre-ensemble»: trois questions à Pierre Hurt
Publié le 27 mars 2019 - 08:56
Laissez-vous inspirer par le bois !
Publié le 05 mars 2019 - 09:21


Catégories


Articles les plus lus