Une première maison Leko à Sandweiler

Neomag a eu l’occasion de visiter un chantier unique à Sandweiler. Une première mondiale pour cette maison construite par Stugalux selon un système de bois à lames structurelles et fonctionnelles croisées, proposé par Leko, made in Luxembourg et en cours de labellisation cradle to cradle.

« Sortir la construction de l’âge de pierre ». Le slogan de Leko annonce la couleur.

La jeune équipe française a fait ses premiers pas dans les Vosges avant d’arriver au Luxembourg.

Mickael Pascual, ingénieur chez Neobuild, revient sur leur rencontre : « L’équipe Leko est venue nous voir avec un concept et la volonté de lancer leur projet. Leur idée était de combiner les avantages de l’ossature bois et ceux de la construction massive : chaque mur est constitué de plusieurs (en fonction de la statique) couches de lames de bois contre-croisées, assemblées à 90°. Le tout est uniquement maintenu grâce à un système d’emboitement vissé ».

François Cordier, fondateur et CEO poursuit : « Il y a environ un an, nous inaugurions notre mur de 50 m2 chez Neobuild, et aujourd’hui nous réalisons cette première maison ».

 

DU BÉTON AU BOIS
Beaucoup de choses se sont produites entre temps. Grâce à Neobuild, Leko a pu rencontrer de nombreux promoteurs, dont Stugalux, qui avait la volonté de développer de nouvelles techniques de construction et a décidé de leur confier la réalisation d’une maison individuelle située à Sandweiler. « Nous croyons au futur du bois », explique Joël Schons, associé chez Stugalux Construction, « mais à condition qu’il soit employé de manière naturelle, sans usage de colle »..

NEOMAG#18 Lire la suite Page 72

Auteur de la page

  • Laetitia Malega

    Chargée d'animation

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes