Le réflexe pour la ventilation de votre gaine d’ascenseur

BlueKit associe contrôle de la ventilation naturelle de la gaine d’ascenseur et efficacité énergétique du bâtiment, en construction neuve comme en rénovation. Parce qu’il permet de réduire les déperditions de chaleur, donc d’économiser de l’énergie, ce système intelligent est éligible aux enoprimes


Rencontre avec Céline Sorio, account manager chez D+H BeLux

Pour des raisons de sécurité, une ouverture en tête de gaine de l’ascenseur est aménagée, afin d’assurer dans toutes conditions l’apport d’air frais aux passagers de la cabine, même en cas de panne. Par contre, cette mesure de sécurité va à l’encontre des efforts faits par tous pour améliorer l’étanchéité à l’air des bâtiments; c’est là qu’intervient la solution BlueKit : pour minimiser les déperditions énergétiques tout en veillant au confort et à la sécurité des usagers.

Lorsque le système évalue que les seuils admissibles de température ou de présence de CO2 sont dépassés, il s’ouvre automatiquement pour renouveler l’air. Lorsqu’au contraire, il détecte que la qualité de l’air et la température sont bonnes, il reste fermé, empêchant toute déperdition de chaleur inutile dans le bâtiment.

« Au Luxembourg le dispositif est déjà bien connu et couramment utilisé dans les projets de construction neuve, où il est systématiquement prescrit et inséré directement par le bureau d’études dans le cahier des charges. D+H BeLux travaille alors en étroite collaboration avec tous les ascensoristes (Schindler, TK Elevator, Kone, Otis, Orona, Beil, …) de la place. Mais le système est tout aussi adapté à des projets de rénovation, et malheureusement bien trop souvent oublié. Or, installer un BlueKit peut, par exemple, faire partie des démarches proactives qui sont demandées dans le cadre de certifications environnementales comme Breeam, où l’on doit démontrer chaque année que l’on déploie de nouveaux efforts pour améliorer ses installations », souligne Céline Sorio, account manager chez D+H BeLux, qui distribue et installe le système au Luxembourg.

La pose d’un BlueKit, parce qu’elle permet de réduire de manière conséquente les déperditions et les consommations énergétiques du bâtiment, est éligible aux subventions enoprimes délivrées par les fournisseurs d’énergie. Et pour ceux qui pensent qu’une demande de subsides est un casse-tête administratif de plus à résoudre, rassurez-vous, votre distributeur D+H s’occupe de tout! «Nous coordonnons tout le volet « demande d’aides » de A à Z. Nous effectuons une visite sur site au préalable avec l’un de nos techniciens spécialisés et habilités à accéder aux gaines d’ascenseur (de façon indépendante des ascensoristes) afin d’établir une expertise technique de l’existant. Nous utilisons ensuite notre simulateur. Il permet d’estimer les économies d’énergie réalisables et d’en déduire le montant des primes octroyables à un projet précis. Nous introduisons enfin la demande d’aides auprès du fournisseur d’énergie pour le versement de la prime. Le client n’a rien à faire », explique-t-elle.

Chaque cas est spécifique, mais le retour sur investissement est en général assez rapide et il l’est d’autant plus que l’immeuble est haut, l’effet de tirage étant plus important.


Témoignage d’Anne-Sophie Lapasset, Project manager en efficacité énergétique à l’Energieagence, responsable de l’équipe enoprimes

« enoprimes est un système de subventions privées, attribuées par Enovos et Sudgaz. Il est régi par une réglementation européenne transcrite au Luxembourg qui oblige les fournisseurs de gaz et d’électricité à encourager leurs clients à réaliser des projets d’économies d’énergie. Le dispositif BlueKit, qui permet de réduire les déperditions de chaleur au niveau des gaines d’ascenseur en régulant l’apport d’air extérieur, est éligible aux enoprimes, dont le montant dépend du volume d’économie d’énergie estimé. Les primes représentent en moyenne 10 à 15% de l’investissement. Chaque cas est différent et l’économie varie en fonction du type de bâtiment, de la configuration de la gaine d’ascenseur et de la manière dont le dispositif est utilisé. Pour calculer l’économie d’énergie et donc le montant de la prime, D+H BeLux a travaillé en concertation avec le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) pour établir une méthodologie qui a été validée dans le cadre du dispositif enoprimes. En tant que partenaire enoprimes Certified, D+H BeLux bénéficie d’une certaine autonomie qui lui permet notamment de mentionner les montants des primes directement dans ses devis. D+H BeLux traite les dossiers enoprimes pour le compte de ses clients, leur permettant ainsi de percevoir des primes sans lourdeurs administratives. Il est important de savoir que, pour bénéficier d’enoprimes, le dossier doit avoir été ouvert avant de passer commande. Une fois le projet terminé, nous contrôlons les dossiers pour vérifier que le projet est conforme à ce qui avait été prévu et la prime est versée en général sous 1 mois ».


Témoignage de Benoit Martin, directeur de COCERT

«COCERT a eu l’occasion de tester le dispositif BlueKit dans le cadre de ses activités d’accompagnement / développement de projets et de blower door tests en fin de chantier, mais aussi de le prescrire, notamment dans des projets de rénovation. C’est le cas à l’IFSB qui n’était équipé d’aucun dispositif de ce type lorsque le bâtiment a été inauguré en 2007 et où cette prescription s’inscrivait dans une démarche d’amélioration continue de ses activités et procédures internes, incluant l’optimisation énergétique. Depuis, la technologie BlueKit a fait ses preuves au Luxembourg où elle est reconnue comme un produit compétitif offrant un retour sur investissement très rapide ».


 Information
 construction
 luxembourg
 énergie
 néomag
 ventilation

Auteur de la page

  • Nicola Jakobs

    Marketing Manager

    Suivre
  • Dernière modification de l'auteur le 09/06/2021 - 17:14

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Information
     construction
     luxembourg
     énergie
     néomag
     ventilation