ECO-TRANS-FAIRE: promouvoir l'éco-rénovation et la construction durable.

ECO-TRANS-FAIRE: un projet Interreg IVA transfrontalier visant à promouvoir l'éco-rénovation et la construction durable.

Les régions de la Lorraine, de la partie sud du Luxembourg en Belgique ainsi que le Grand-Duché du Luxembourg font face à un nombre de problèmes fréquents du logement. Le patrimoine immobilier existant est globalement peu efficient d’un point de vue énergétique.:

  • Le patrimoine bâti est particulièrement énergivore en raison de ses techniques de construction (dalles béton, blocs agglomérés…).
  • Le parc immobilier est insuffisant et peu adapté. Les besoins en termes de logements neufs sont importants, mais surtout, les logements existants, bien que construits au XX° siècle, nécessitent d’importants travaux de réfection
  • Les populations les plus faibles sont pénalisées. En raison du dynamisme économique du Grand-Duché, les coûts du logement s’envolent. Aussi, le logement nécessite une part de plus en plus importante du revenu des ménages et cela impacte particulièrement la population la moins aisée.

Inspiration :

Ces problèmes soulignent l'importance de structurer l'offre du logement sur tout le territoire afin de répondre aux besoins environnementaux, surtout en ce qui concerne l'efficience énergétique, ainsi que les attentes sociales dans un climat économique difficile.  Le projet Eco-Trans-Faire a été créé pour faire face à ces problèmes en se concentrant sur trois communes rurales, chacune situées dans l'une des régions partenaires : Beckerich au Luxembourg, Tintigny en Belgique et Villers la Chèvre en France.

Innovation Tudor :

Eco-Trans-Faire est un projet Interreg IVA transfrontalier visant à promouvoir l'éco-rénovation et la construction durable. Il rassemble 13 partenaires des trois régions dans le but de soutenir l'ensemble de la chaîne de valeur de l'industrie, de l'offre à la demande à l'emploi. Le projet se centralise sur quatre actions principales, qui devront être exécutées entre janvier 2012 et décembre 2014 :

  • Créer un réseau d'acteurs locaux de l'économie pour développer leurs compétences dans le domaine de l'éco-rénovation et de la construction durable.
  • Soutenir le développement de la demande transfrontalière pour en faire bénéficier l'emploi local
  • Façonner un secteur économique durable autour de l'éco-rénovation et de la construction durable
  • Créer un réseau d'emploi transfrontalier et d'acteurs de la formation

Afin d'assurer une cohérence dans la coordination de ce projet complexe, un Groupement d'Intérêt Économique, Eco-Trans-Faire, a été créé en février 2013.

Impact :

Eco-Trans-Faire aidera à renforcer la coopération transfrontalière dans les trois régions, à soutenir les offres d'éco-rénovation locale et de construction durable pour répondre aux besoins locaux en ce qui concerne le logement, l'emploi et la formation. Il profitera aux entreprises locales en les incluant dans l'offre transfrontalière, en proposant des formations et en les impliquant dans tout le cycle de la construction. Le projet bénéficiera aussi aux personnes travaillant dans le secteur en leur offrant de la formation et un soutien, en leur facilitant l'échange de bonnes pratiques sur les sites de construction. Enfin, il soutiendra les chercheurs d'emploi en leur permettant de mettre un pied dans l'industrie de la rénovation et de la construction durable, en leur proposant une formation ainsi qu'un accès à une plateforme d'emploi transfrontalière qui fait correspondre l'offre à la demande.

Plus d'information sur le site Tudor.lu

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes