Portail territorial Murex post-inondation : le Cerema adapte un outil national pour les collectivités locales

Le Cerema met à disposition l'outil Murex afin de mutualiser les données inondations. Suite à la sollicitation d'une intercommunalité du Var, cette application a été déclinée sous forme d'un portail territorial au printemps 2021, adapté aux besoins de la collectivité. D'autres déclinaisons locales sont en cours d'élaboration. En parallèle de l'activation de l'outil Murex, le Cerema aide ces collectivités à préparer les futurs retours d'expérience.

Le retour d'expérience (REX) est une des phases clés dans les gestion des inondations et doit être enclenché rapidement après l'événement, dans des conditions souvent difficiles.

Il consiste à collecter, traiter et synthétiser les informations d’après inondation, de manière à faire face au prochain évènement de manière plus efficace dans tous les domaines. Il peut s’agir de caractériser l’évènement, d’analyser les dommages, les documents de gestion des risques et de bâtir un plan d’action.

L'application Murex (Plateforme de MUtualisation des données de Retours d’EXpérience post-inondation) du Cerema permet de stocker et de mettre en commun les informations de différents types (photos, vidéos, relevés de plus hautes eaux, messages sur les réseaux sociaux...) collectées par les acteurs mobilisés sur le retour d’expérience après inondation.

 

Un portail territorial Murex dédié à la collectivité

capture d'écran de Murex (carte avec éléments localisés sur l'inondation)

Visualisation de l'application muREX

Le Cerema a développé début 2019 un prototype de plateforme innovant pour la collecte et le traitement des données pendant le retour d'expérience, et cherchait à s'appuyer sur des utilisations réelles par des collectivités pour la poursuite de son développement en proposant des partenariats à des collectivités

Une intercommunalité du Var, porteuse d’un Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) labellisé, a identifié dans son programme l’enjeu de préparation de l’élaboration des retours d'expériences à la suite de crues. Ainsi, l'objectif du Cerema est de construire un cadre clair et détaillé pour l’élaboration des REX, accompagné d’outils dédiés adaptés à son territoire et à l’organisation de ses acteurs :

  • Mettre au point un protocole d’élaboration des REX inondation, construit et partagé avec les différents acteurs du territoire qui seront impliqués au lendemain de l’inondation. Ce protocole doit définir les rôles et le cadre d'intervention de chaque intervenant dans le REX en prenant en compte les spécificités du bassin versant.
  • Préparer les outils opérationnels nécessaires pour les professionnels qui interviennent au moment de la réalisation du REX (outils de saisie et de capitalisation des données, marchés et conventions pour mobiliser rapidement les entreprises, les bureaux d’études, les établissements publics de l’Etat, etc.) et pour la validation des données.
  • Valoriser les données issues des précédents REX sur le territoire.

La méthodologie qui a été développée dans le cadre de ce partenariat permet de construire des outils opérationnels utilisables pour tous les bassins versants, et adaptables au contexte du territoire.

L’installation et le test de la plate-forme expérimentale muREX de collecte et de mutualisation des données de retour d’expérience permet d’en valider la pertinence sur un territoire à partir d'un cas réel et de faire évoluer l’outil dans un cadre partenarial. Un réseau d'acteurs est  mis en place par le Cerema, à travers notamment la constitution d'un groupe de travail avec des représentants des communes et EPCI, de Météo-France, des secours, des associations, le chargé de mission PAPI... Ce groupe identifie les données à récolter, les acteurs impliqués, les outils et moyens financiers disponibles.

Au départ, l'application est souvent vierge de toute donnée locale si le territoire n'a pas été touché récemment par une inondation. Dans le cas du partenariat cité, le retour d'expérience après une inondation importante survenue en 2014 a pu alimenter l'application.

 

L'ouverture du portail territorial pour une collectivité permet :

  • Un accès direct sur le territoire géographique de la collectivité et les informations sur son territoire à partir d'internet
  • La personnalisation du portail avec des informations propres à la collectivité ou au territoire : logo, messages de préventions sur le risque d'inondation,  interfaçage avec le site internet de la collectivité
  • La possibilité de créer directement des comptes d'accès à muREX pour ses partenaires
  • La possibilité de modération/administration locale des images et informations rattachées à son territoire après une inondation par les différents acteurs détenteurs d'un accès muREX
  • Le choix d'ouvrir au public ou non
  • La possibilité de demander au Cerema une évolution des fonctionnalités.

 

Des évolutions de Murex en fonction des retours du terrain

L'objectif de ce partenariat est de construire puis d'expérimenter une méthode reproductible pour préparer et effectuer les retours d'expérience inondation. Les retours de terrain quant à l'utilisation de muREX sont donc précieux pour faire évoluer l'application.

Le développement et l’expérimentation d’outils pour la préparation des retours d’expériences sur les inondations est une étape nécessaire sur laquelle le Cerema peut capitaliser en termes de savoir-faire dans le cadre de la plateforme nationale de collecte et de capitalisation des retours d’expérience qu’il construit et dont il sera l’opérateur. Ce travail nourrira également l'élaboration par le Cerema d'un guide méthodologique sur l'anticipation et la rédaction des retours d'expérience, actuellement en cours pour le compte du ministère en charge de l'environnement.

Grace à ce partenariat et à l'usage de Murex depuis 2 ans, plusieurs améliorations ont pu être apportées à l'application Murex :

  • Création de la possibilité d'une gestion locale des comptes et des observations en plus de l'administration nationale par le Cerema,
  • Amélioration de la représentation cartographique, 
  • Animation d'un club utilisateurs qui est en cours de constitution
  • Aide à la constitution des dossiers pour le fonds de solidarité, un travail qui est en cours actuellement.

 

Le Cerema souhaite mettre en place d'autres partenariats avec des territoires pour améliorer l'application et développer des portails territorialisés !

Pour déposer leur candidature, les territoires intéressés peuvent contacter l'équipe du projet muREX : murex@cerema.fr

 

Actualité publiée sur Cerema actualité
Consulter la source

 villes et territoires
 résilience
 inondation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     résilience
     inondation