Les études de fondation avec le pénétromètre statique

Les études de fondation avec le pénétromètre statique

L’étude de stabilité d’un ouvrage est caractérisée principalement par l’interaction entre la structure et le sol. Le pont entre ces deux paramètres n’est d’autres que les fondations. Ces fondations sont caractérisées par une assise, des dimensions et une composition intrinsèque. Afin de définir ces variables, des essais de sol sont nécessaires.

En fonction de la nature du terrain, nous proposons plusieurs types d'essais de sol afin d’évaluer la capacité portante du sol dont l'essai de sol avec pénétromètre statique.

L’essai de sol, par le biais du pénétromètre statique, est l’un des plus précis. Son usage est recommandé préférentiellement dans les sols fins de type sableux, limoneux ou argileux. Cet essai consiste à foncer verticalement dans le terrain, à vitesse lente et constante de 2 cm/s, un train de tiges terminé à sa base par une pointe conique de même diamètre que le tube, permettant de mesurer la résistance des sols traversés.

Deux valeurs principales sont mesurées :

  • La résistance à la pointe [Qc] pour le calcul de la capacité portante du sol. Ces valeurs permettent définir le choix de fondations à mettre en œuvre (semelle, radier ou pieux) ;
  • Le frottement local [Fs] qui permet d’estimer la nature du sol (sable, limon ou argile). De plus, ce paramètre est essentiel dans le cadre d’une étude sur les pieux.
 procédés de construction
 résistance à la pointe
 sols sableux
 sols limoneux
 sols argileux
 résistance des sols
 études de fondation

Auteur de la page

  • Lisiane Gille

    Responsable en communication


  • Autres actualités

    Plus d'articles