FRANCOISE PETROS

Fonction: RESPONSABLE COMMUNICATION

Mission: LEADER EN EFFICACITE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

  •   membre depuis le 06/2017
  •   Membre
  •   0
  •   0
  •   538
  • Thassalia, la première centrale française de géothermie marine

     A Marseille, une nouvelle solution a été développée pour valoriser l’énergie renouvelable présente localement : l’exploitation de l’énergie calorifique contenue dans la mer Méditerranée.

    Installée sur le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), la centrale de géothermie marine Thassalia est la première en France et en Europe qui utilise l’énergie thermique marine pour alimenter en chaud et en froid l’ensemble des bâtiments qui lui sont raccordés - 500 000 m² d’ici 2020 - tout en réduisant de 70 % les émissions de gaz à effet de serre générées. C’est grâce à un réseau de trois kilomètres que les installations pourront fournir en énergie les bâtiments raccordés.

     Le projet constitue un véritable exemple d’innovation au service de la transition et de l’efficacité énergétique, cohérent avec la volonté de faire du quartier Euroméditerranée un laboratoire de la ville durable. Thassalia s’intègre pleinement dans la transition énergétique en proposant un mix énergétique intégrant des énergies renouvelables sur un territoire urbain en développement.

     Ce projet répond aux prescriptions environnementales d’Euroméditerranée et aux attentes de l’ensemble de ses partenaires dont Euroméditerranée, le Conseil régional de Provence Alpes Côte D’azur, le Conseil général des Bouches du Rhône, Marseille Provence métropole, la ville de Marseille et les organismes qui soutiennent les solutions en efficacité énergétique : l’ADEME, et le Fond européen de développement régional.   

     Le projet représente un investissement total de 35 millions d’euros, et a bénéficié de financements des collectivités locales (région, département, ville et métropole), de l’ADEME et du FEDER.

     Au-delà des aspects économiques et environnementaux, ce projet permet également la création d’une soixantaine d’emplois locaux dont une équipe de 30 personnes qui seront dédiées à l’activité quotidienne de la centrale.

     Ce projet a vocation à servir d’exemple pour être dupliqué dans d’autres villes du littoral méditerranéen mais aussi de France ou d’ailleurs. En effet, le potentiel de la géothermie marine est illimité. Avec plus de 40% de la population mondiale vivant à moins de 100 kilomètres de la mer (soit 2,4 milliards d’habitants), la géothermie marine est une réponse à la forte demande démographique.