Station BioGNV des Monts du Lyonnais

  • Année de livraison : 2020

  • Economie Circulaire & Déchets : Méthanisation

  • 700 000 €
  • Constructeur
    Prodeval
  • Gestionnaire / Concessionnaire
    SAS Biogaz des Monts

Ce projet a remporté le Prix du Public Infrastructure des Green Solutions Awards France 2020-21.

La station BioGNV est un projet emblématique de décentralisation et de production d’énergie en cycle ultra court. Les pompes à carburant sont en effet situées à quelques dizaines de mètres des méthaniseurs.

Le projet se positionne également comme un modèle sur le plan de la gouvernance, puisqu’il associe un groupement d’agriculteurs gérants (Méthamoly) à un équipementier spécialisé dans le traitement et valorisation du biogaz (société Prodéval). Ensemble ils administrent le site au travers de la SAS Biogaz des Monts.

 

Des projets locaux initiés par des agriculteurs et une communauté de communes

La genèse de ce projet remonte à 2012. La première étape a été la mise en service du méthaniseur de St Denis sur Coise en février 2019. Ce dernier a permis à 12 agriculteurs de mieux valoriser leurs engrais de ferme. Le fumier est ainsi introduit dans le méthaniseur. Son potentiel en méthane est converti en biogaz, alors que le digestat est ensuite épandu sur les exploitations. Cette initiative en économie circulaire permet de diminuer le recours aux engrais de synthèse venant en complément du fumier. Le digestat étant plus performant que ce dernier. L’initiative permet également aux agriculteurs de diversifier leurs revenus et s’insère idéalement dans la réalité socio-économique des Monts du Lyonnais.

En 2019, la communauté de communes des Mont du Lyonnais décide d’aller encore plus loin dans l’exploitation locale du biométhane produit sur place. Elle propose cette station GNV et obtient des financements de la Région Auvergne-Rhône-Alpes permettant l'achat de 10 poids lourds par des entreprises locales. Les agriculteurs proposent ainsi d’investir. Un partenariat public-privé est créé, la communauté de communes apportant le foncier.

 

Un projet s’inscrivant dans une dynamique de territoires

La réussite du projet tient notamment à la diversité des acteurs qui y ont pris part. Cette diversité a permis de créer un écosystème de confiance depuis l’échelle locale, jusqu’aux banques qui ont accompagné le groupement dans leurs investissements. 

Par ailleurs, le travail d’identification et de création de la demande de la part de la communauté de communes a permis d’atteindre rapidement un seuil de rentabilité. La position stratégique de la station sur une des routes principales de transit intercommunal, permet aux équipements communautaires (bennes à ordure), mais aussi aux transporteurs locaux de s’approvisionner en carburant sans réaliser de détour. Début 2021, 10 poids lourds viennent quotidiennement ainsi qu'une dizaine de véhicules légers.

 

Une station novatrice, mais « normale »

La prise en compte des besoins des utilisateurs a débouché sur une station en tout point similaire à un équipement « normal ». Les poids-lourds bénéficient d’une zone de retournement, les paiements se font via carte bancaire. Pour le moment, la station compte 4 pistes. Le recourt à un équipement pompage tout-en-un dans un container permettra de redimensionner à moindre coût la station quand le flux client aura augmenté.

 

Découvrir l'interview de Thomas Robert, directeur du parc Eco Habitat de la communauté de commune des Monts du Lyonnais et chef de projet de la station bioGNV.

 

Etat d'avancement

Livré

Fiabilité des Données

Auto-déclaration

Type de Financement

Partenariat Public/Privé

Developpement Durable

    Plus d'attractivité pour le territoire

    La station apporte une alternative carburant local pour la mobilité. Celle-ci favorise à la fois l'économie circulaire et le développement économique du territoire, tout en permettant de sécuriser l'enveloppe budgétaire carburant des acteurs locaux indépendamment du prix international du pétrole.

    La facilité d'utilisation de la station et la possibilité de la redimensionner rapidement sont également de bons atouts.

    Un apport en cohésion sociale

    Pour les agriculteurs participant au projet, la station apporte une sécurisation d'une partie de leurs ressources. A l'échelle locale, le projet est également source d'emploi.
    Un exemple : l'agent Peugeot local considère ainsi que la transformation de voitures de particuliers au bioGNV lui permettra de conserver une activité mécanique traditionnelle pour ses employés ne pouvant ou ne voulant se former à l'électrique.

    Au-delà, comme pour l'alimentation, la consommation locale ressert les liens entre producteurs et clients.

    Préserver l'environnement local
    La station bioGNV est accolée à un méthaniseur. Même si juridiquement le biométhane consommé par les véhicules, n'est pas forcément le même que celui injecté une centaine de mètres plus loin, le méthaniseur permet de  :

    - valoriser les déchets alimentaires des cantines scolaires (7000 t)

    - créer une valeur ajoutée au fumier des exploitations (10 000 t), qui, devenu digestat pour partie devient plus performant pour les sols. Cela évite par ailleurs le recours à des engrais de synthèse.

    Selon les études, un véhicule fonctionnant au bioGNV :
    - rejette 80% de moins de CO2 dans l'atmosphère qu'un équivalent diesel de même génération

    - sur l'ensemble de son cycle de vie, son impact carbone est moindre ou égal à celui d'un véhicule électrique

    Sources :
    https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/sites/ifpen.fr/files/inline-images/Innovation%20et%20industrie/Analyse%20du%20cycle%20de%20vie%20(ACV)/Rapport_ACV%20GNV_version%20finale.pdf

    Des gains en résilience

    Des territoires plus indépendants sur le plan énergétique sont plus résilients face aux événements globaux.

    Par ailleurs, par extension, la résilience des terres agricoles se gère à l'échelle locale et non dans les laboratoires des fabricants d'engrais de synthèse. Un digestat trop riche en certains composants, pourra être traité et adapté aux sols à l'échelle locale.

    L'utilisation responsable des ressources
    Rouler à partir de déchets transformés en ressources est bien plus responsable que d'extraire avec un coût carbone et environnemental non négligeable des ressources non renouvelables.

Gouvernance

    Communauté de communes des Monts du Lyonnais

    Collectivité Locale

    Prodeval

    Autre

    SAS Biogaz des Monts

    Privé

    La station est un partenariat public-privé entre la communauté de communes des Mont du Lyonnais qui fournit le terrain et la SAS biogaz des Monts qui a investi dans le projet. Celle-ci est constituée d'un groupement d'agriculteurs locaux et de la société Prodeval qui fournit par ailleurs l'unité de distribution de bioGNV.

Solution(s) Durables

    CN'Green®

    Cette unité de distribution de bioGNV est basée sur un concept modulaire tout-en-un. Le conteneur unique joue le rôle d’ilot dans la station et héberge l’ensemble des équipements nécessaires à son fonctionnement, depuis le terminal de paiement, jusqu’aux pompes.

    Conçu comme un matériel transitoire, il peut ensuite laisser sa place à un modèle plus puissant ou à une station définitive une fois les besoins stabilisés.

    • EnR

Crédits photo

Communauté de communes des Monts du Lyonnais - Prodeval
Frédéric Berthet - GRDF

Station BioGNV accolée à un méthaniseur. Il s'agit s'un projet s'inscrivant dans une dynamique de territoire permettant de valoriser de l'énergie locale et de créer de la valeur et de la cohésion autour d'acteurs locaux et nationaux.

Catégories du concours

Grand Prix Infrastructure Durable

Grand Prix Infrastructure Durable

Green Solutions Awards 2020-2021 / France


Auteur de la page

  • Ludovic GUTIERREZ

    Responsable Grands comptes

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France