Production de gaz vert à partir de déchets urbains à Lorient

  • Année de livraison : 2019
  • Impact CO2 : Le gisement de biogaz du site de Kermat permet à Lorient Agglomération de produire 7 GWh de gaz renouvelable par an, d’alimenter ainsi 70% de la consommation annuelle en gaz de la commune d’Inzinzac Lochrist et d’éviter l’émission de 1 500 tonnes de CO2.


  • 3 000 000 €
  • Constructeur
    Waga Energy
  • Gestionnaire / Concessionnaire
    Lorient Agglomération

Etat d'avancement

Livré

Fiabilité des Données

Auto-déclaration

Type de Financement

Public

Developpement Durable

    ​Odeurs : L’installation d’épuration du biogaz ne génère aucune nuisance olfactive et a peu d’effet sur les odeurs générées par l’exploitation de l’ISDND

    Bruit : L’installation d’épuration ne génère aucun bruit supplémentaire ou émergence susceptible d’affecter les émissions sonores perçues dans l’environnement de l’ICPE.

    Santé : Les polluants traceurs de risques présents dans les rejets seront similaires à la situation actuelle et les conclusions de l’évaluation des risques sanitaires ne sont pas remises en cause.

    • Réduire notre empreinte carbone en valorisant nos déchets

    ​Même en bout de chaîne de la gestion des déchets, l’ISDND s’inscrit dès à présent, par la valorisation du biogaz en biométhane, dans une logique d’économie circulaire et de réduction de l'impact carbone. Consommer du gaz vert produit à partir d’ISDND c’est émettre 14 fois moins de GES que le gaz naturel fossile et plus de 20 fois moins que le diesel.

    Le gisement de biogaz du site de Kermat permet à Lorient Agglomération de produire 7 GWh de gaz renouvelable par an, d’alimenter ainsi 70% de la consommation annuelle en gaz de la commune d’Inzinzac-Lochrist et d’éviter l’émission de 1 500 tonnes de CO2 chaque année - soit l'équivalent de 200 allers-retours Lorient – Sydney en avion.

     

    • Des panneaux solaires pour faire fonctionner l'installation 

    Pour alimenter les compresseurs, moteurs etc., qui font fonctionner la Wagabox de façon durable, le site de Kermat a installé des panneaux photovoltaïques. Une extension de l'installation de panneaux solaires a aussi été effectuée pour alimenter en énergies renouvelables le réseau d'électricité. Un projet de ferme solaire permettant de recouvrir tout le site est en cours.

    La faisabilité à l’injection de biométhane dans les réseaux de gaz français s’inscrit dans la continuité des processus d’adaptation de l’ISDND à son temps et aux contraintes toujours plus fortes pour une gestion des déchets plus durable.

    Avec ses 232 Installations de Stockage de Déchets Non Dangereux ou « ISDND » que compte le territoire français, 18 millions de tonnes de déchets ménagers ultimes et industriels non dangereux et non recyclables sont stockés dans ces installations. Ce stockage permet de piéger le carbone fossile des déchets non recyclables dans un lieu étanche et permet la récupération et la valorisation du biogaz issu de la fermentation de la matière organique contenue dans les déchets. Les ISDND exploitées dans les règles de l’art ont donc un double intérêt pour la collectivité (Stockage de matière et production d’énergie renouvelable).

    Au 1er novembre 2020, 11 ISDND injectent du biométhane sur le réseau de gaz de distribution exploité par GRDF, pour une capacité installée totale de 180 GWh/an. 

    Pour en savoir plus, consultez le REX ISDND de GRDF.

Témoignages / Retour d'expérience

    ​Témoignage de Laurent LE DEVEDEC, Responsable Energies pour la collectivité LORIENT AGGLOMERATION 

    « La rareté des exutoires sur le territoire régional breton, fait de l’ISDND de Kermat un outil de traitement indispensable pour les déchets dits « ultimes » que nous ne pourrions éviter. La hiérarchisation des modes de traitement des déchets vers une valorisation énergétique, ne pourra cependant pas détourner l’ensemble des gisements. Il est certain qu’une partie résiduelle restera destinée à l’enfouissement. L’ISDND de Kermat permettra par sa durée d’exploitation de répondre efficacement à cet enjeu. » 

    « Le projet de valorisation du biogaz de l’ISDND de Kermat en biométhane a fait l’objet d’un large consensus au sein de l’agglomération lors de ses présentations car le projet présentait un intérêt pour la préservation de l’environnement mais aussi économique avec les recettes liées à la vente de biométhane et l’abattement de la TGAP. La valorisation de notre biogaz en biométhane améliore notre mix énergétique et la baisse de nos émissions de gaz à effet de serre. La production permet de couvrir 80% de la consommation de la commune d’Inzinzac Lochrist ou 80% de la consommation de notre flotte de bus. A noter que ce projet a permis également d’initier la réflexion gaz véhicule sur notre territoire, une station de distribution public va d’ailleurs voir le jour et permettra d’alimenter les transporteurs mais également nos bennes à ordures ménagères. Une réflexion est aussi engagée concernant notre flotte de bus. » 

    Source : REX ISDND de GRDF

Gouvernance

    Lorient Agglomération

    Collectivité Territoriale

    Waga Energy

    Lorient Agglomération

    Public

    ​Ce projet est porté par Lorient Agglomération, avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne et de l'ADEME. Lorient Agglomération est une des seules collectivités à réaliser elle-même la valorisation de ces déchets non-dangereux.

    Ce projet représente un investissement de 3 000 000 €, financé par Lorient Agglomération, avec l'aide de la Région Bretagne et l'ADEME. A terme et pour une durée de 15 ans, la vente du bio-méthane générera pour la collectivité des recettes estimées à 700 000 euros par an auxquelles s’ajoute une prime de valorisation annuelle de 50 000 euros.

    En plus d’être vertueuse, cette solution innovante et ambitieuse est aussi économiquement très rentable pour Lorient Agglomération. Outre la vente du gaz produit à GRDF, elle implique l’abattement de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) qui devrait permettre de rembourser l’investissement initial en trois ans.

    Le coût de production du biométhane à partir d’ISDND fait partie des coûts de production les plus faibles de la filière. 

Solution(s) Durables

    WAGABOX®

     

    Les déchets enfouis se décomposent et fermentent, produisant un biogaz riche en méthane, mais également composé de dioxyde de carbone, d’azote, d’oxygène et d’impuretés qui rendent sa réutilisation très difficile.

     

    Fruit de dix années de développement, la WAGABOX® est une technologie de rupture pour la valorisation du biogaz des déchets enfouis. Elle combine deux procédés d’épuration : la filtration par membrane et la distillation cryogénique. La filtration par membrane extrait le dioxyde de carbone (CO2) et les impuretés contenus dans le biogaz des déchets. Le gaz est ensuite refroidi à température cryogénique pour séparer le méthane (CH4) de l’oxygène (O2) et de l’azote (N2).

     

    Quelle que soit la composition du biogaz brut, la WAGABOX® fournit un biométhane pur à 98 %, compatible avec les critères d’injection des opérateurs de réseau. La WAGABOX® valorise 90 % du méthane contenu dans le biogaz des déchets, garantissant un rendement énergétique trois fois supérieur aux solutions consistant à brûler le gaz pour produire de l’électricité. Le biométhane est facilement stocké et transporté grâce aux infrastructures gazières existantes.

     

    Exclusivité Waga Energy, la technologie WAGABOX®, brevetée au niveau mondial, s’impose aujourd’hui comme la solution de référence pour la valorisation du biogaz des sites d’enfouissement. 

     

    Chiffres-clés sur le site de Kermat (Lorient-Agglomération) à Inzinzac-Lochrist (Morbihan) :

     

    • 60 000 tonnes de déchets stockés par an
    • Biogaz : 45-50 % CH4 | 0-3 % O2 | 4 000 ppmv H2S
    • Distance du réseau avant travaux : 6 kilomètres
    • Solution de valorisation existante : évaporation des lixiviats
    • Capacité de l’unité : 15 GWh/an

     

    Waga Energy exploite aujourd'hui cette unité pour le compte de Lorient Agglomération. La solution Waga Energy est mise en oeuvre sur 10 des 11 ISDND qui injectent du biométhane en France.


     

    Plus d'informations : https://waga-energy.com/

    • Energie/climat :
    • Economique circulaire
    • Gestion des déchets
    • EnR
     https://waga-energy.com/technologie/

Crédits photo

Waga Energy

​La valorisation du biogaz de l’installation de stockage de déchets urbains de Lorient-Inzinzac-lochrist en biométhane permet de produire l’équivalent de 7 GWh/an de gaz renouvelable. Aujourd'hui, cela permet à Lorient Agglomération de verdir près de 70% de la consommation en gaz de la commune d’Inzinzac Lochrist. Le biogaz épuré produit par les casiers de stockage de déchets en biométhane avec WAGA ENERGY est injecté dans le réseau de la collectivité par GRDF. Ce projet a permis d’initier la réflexion gaz véhicule sur le territoire de Lorient, une station de distribution publique va à ce titre prochainement voir le jour pour accroître la mobilité durable.

Catégories du concours

Grand Prix Infrastructure Durable

Grand Prix Infrastructure Durable

Green Solutions Awards 2020-2021 / France


Auteur de la page

  • Ludovic GUTIERREZ

    Responsable Grands comptes

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France