Le projet SB&WRC s'inscrit dans le cadre du programme européen Interreg VA France (Manche) Angleterre et bénéficie d’un soutien financier du FEDER.

SB&WRC

VEOLIA, en tant qu’acteur de service à l’Environnement, intervient sur différents marchés de la REP Ameublement (Responsabilité Elargie aux Producteurs), dont ceux de la collecte et du traitement des produits de literie. A ce titre, VEOLIA exploite un centre de démantèlement de matelas en fin de vie en région centre ouest de la France dont la capacité de traitement s’élève à plusieurs milliers de tonnes par an.

Les centres de démantèlement constatent de vraies difficultés à trouver des filières pérennes de reprises des mousses polyuréthane et latex. En effet, la faible utilisation par les industriels de ces matières recyclées complexifie à ce jour l’évacuation régulière des mousses, ce qui génère des difficultés d’exploitation et des pertes de profit.

Par ailleurs, la quantité de mousse issue de matelas en fin de vie est évaluée à environ 30 000 t par an, dont 2/3 de mousses polyuréthane et 1/3 de mousses de latex. Il apparaît ainsi que cette problématique vient impacter le recyclage dans la filière literie.

Face à ce constat, ECOMOBILIER, l’éco-organisme français de la filière Meuble provenant des ménages, a lancé fin 2017 un appel à projet « Eco-Innovation Challenge » dédié à la transformation et l’intégration des matières post-consommation issues des matelas, des couettes et des oreillers usagés dans de nouveaux produits, avec l’objectif d’accélérer le développement de technologies innovantes et de nouveaux débouchés industriels pour le recyclage de ces matières.

VEOLIA, via Veolia Recherche et Innovation et la filiale Netra, a souhaité répondre à cet appel à projet en proposant le projet « Futur For Foam », avec comme partenaires du projet FCBA (Institut Technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement) et le cabinet Deloitte. Le projet « Futur For Foam », retenu par EcoMobilier, a pour objectif de développer un produit innovant à base de mousses polyuréthane et/ou latex issues de matelas en fin de vie en s’appuyant sur le potentiel technique des mousses (propriétés intrinsèques). L’identification et la validation des usages et des applications constituent un double défi à relever en termes de pertinence technique et marché. Les principaux objectifs du projet sont ainsi d’identifier des usages propres aux spécificités techniques des mousses, de prototyper à l’échelle laboratoire deux usages d’intérêt et de développer un concept produit à l’échelle industrielle. Ce projet débutera en juillet 2018, pour une durée de 30 mois.

                 

Dernière mise à jour le le 08-02-2019 par Alexia ROBIN

  • Vue 705 fois

Structure de la page