• Adresse : ZAC de la Niche aux oiseaux 35590 LA CHAPELLE THOUARAULT, France

  • Nombre d’habitants : 600 hab
  • Année d'engagement du projet : 2010
  • Année d'achèvement du projet : 2024

Label / Certifications :


  • 10 ha

  • 2 900 000 €

Ce projet a remporté le Grand Prix Nouveau Quartier aux niveaux France et international des Green Solutions Awards 2022-2023.

Labellisé écoquartier, le projet urbain de la Niche aux Oiseaux traduit la volonté de la commune d’inscrire son développement dans un cadre durable et maîtrisé. La nouvelle offre de logement proposée s’inscrit en cohérence avec le centre-bourg et dans le prolongement de l’identité rurale de la commune.

Sa réalisation s’appuie sur la topographie du site, un atout écologique et paysager majeur constituées notamment de deux coulées vertes structurantes. Ouvert sur la campagne, le projet urbain intègre un volet important de valorisation du patrimoine végétal et de la biodiversité en parallèle de la réalisation d’aménagements essentiels pour une meilleure gestion des eaux de pluie, le développement des mobilités douces et la création de nouveaux espaces publics favorables à la création de lien entre les habitants.


 

Les enjeux

  • Créer une nouvelle offre d’habitat capable de renforcer la cohérence du centre-bourg
  • Valoriser le paysage en insérant les programmes de logements au sein de “chambres bocagères” et en préservant des perspectives sur la campagne
  • Aménager des cheminements doux intégrés à la trame verte et connectés à la coulée verte reliant le centre-bourg et à une nouvelle coulée verte traversant le quartier d’est en ouest
  • Développer des espaces de convivialité (jardins et aires de jeux) et des cheminements pour piétons et vélos
  • Sensibiliser les habitants de la commune et du quartier au développement durable et à la biodiversité, via le label Ecoquartier et le partenariat avec la LPO

Programme

  • Logements
  • Espaces publics
  • Espaces verts

Etat d'avancement du projet

  • Operationelle

Type de procédure

  • Autres

Points remarquables

  • Cadre de vie
  • Mobilité
  • Biodiversité

Démarche(s)

  • Démarche Eco-Quartier
  • AEU

Label(s)

  • Label Eco-Quartier

Crédits photo

JF Molliere

Type de territoire

Commune rurale de 764 hectares située à 17km à l'Ouest de Rennes, La Chapelle-Thouarault fait partie de la deuxième couronne de Rennes Métropole.

Dans la continuité du centre-bourg, La Niche aux Oiseaux doit accueillir 600 habitants dans un cadre paysager valorisé, notamment grâce à l’aménagement de coulées vertes reliant le bourg à la nature environnante. Le quartier se développe sur un coteau dont le dénivelé permet l’évacuation des eaux pluviales via le ruisseau de la Fontaine Launay.

Zone climatique

[Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

Nombre de logements

300

Nombre de logements sociaux

160

Détail subventions (€ HT)

Aucun frais n’est porté par la commune : les études ainsi que l’intégralité des travaux de VRD sont assumés par la SEM Territoire. La SEM vend ensuite les terrains aux différents opérateurs de construction (promoteurs/bailleurs sociaux). En contrepartie du solde positif global de l’opération, la SEM verse à la mairie une participation aux équipements collectifs communaux pour aider la mairie à assumer les frais dûs à l’augmentation de la population (école, médiathèque, crèche...).

Porteur de projet

    TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT RENNES

    Porteur parapublic (SEM, SPLA...)

    Aménageur

Pilotage projet

    Principales dates :

    • 2005 : création de la ZAC
    • 2007 : approbation du dossier de réalisation de la ZAC
    • 2009 : engagement des premiers travaux
    • 2011 : livraison des premiers logements
    • 2014 : labellisation Ecoquartier
    • 2024 : horizon d'achèvement de la ZAC

Intervenants du projet


    AMCO

    BET technique

    BET VRD


    SINBIO

    BET DD

    BET environnement

Cadre de vie / densité

Dès les années 90, constatant l’augmentation de la démographie sur la commune, la collectivité anticipe l’accueil de nouveaux habitants et réfléchit à la création de logements sur son territoire. La ZAC de « La niche aux oiseaux » répond à cette demande avec, comme fil rouge du projet, la prise en compte du développement durable.

L’un des point d’orgue du projet est la densification de l’habitat : « il faut densifier, on ne peut plus continuer à consommer de l’espace agricole comme on l’a fait et comme on continue à le faire » argue Jean-François Bohuon, maire de la commune depuis 2001 et 1er adjoint sur le précédent mandat.

Partant de ce principe, la collectivité aménage dans les années 98-99 une coulée verte de 6 ha qui rejoint le centre-bourg. La ZAC, de l’autre côté de la coulée verte, était déjà inscrite au PLU : « c’est ma philosophie, si on veut densifier, il faut des espaces verts de qualité » défend le maire.

La densité finale est de 33 logements par hectare.

Mixité sociale

Le programme de 320 logements proposé répond aux objectifs du Programme Local de l’Habitat en termes de mixité sociale et de diversité des formes d’habitat.

Inclusion sociale et sécurité

En 2019, la réalisation d’un kiosque en bois a fait l’objet d’un chantier participatif mené dans le cadre du projet urbain par l’association « Des hommes et des arbres ». Cette démarche vise à créer du lien entre les habitants du quartier mais aussi, à sensibiliser à l’éco-construction et à la biodiversité.

Strategie mobilité

Une nouvelle coulée verte qui traverse le quartier d’est en ouest et permet de rejoindre à pied ou à vélo le centre-bourg.

Biodiversité et milieux naturels

Nouveau quartier érigé en totale harmonie avec l’écrin de nature qui l’accueille, à 5 minutes à pied du centre-bourg, la Niche aux Oiseaux repose sur un projet d’aménagement écologique. Vallon naturel, le site possède un paysage d’exception : des haies de chênes qui délimitent les différents secteurs du nouveau quartier,, une vue panoramique au sud vers la campagne et la vallée de la Vaunoise, des chemins creux inscrits dans des circuits pédestres...

Refuge LPO depuis 2013, la Niche aux Oiseaux fait l’objet d’un plan de gestion qui permet de favoriser l’avifaune, sensibiliser les habitants à la découverte de la nature, à l’accueil des oiseaux et à la préservation de la faune et de la flore. La LPO a été impliquée dès la phase conception du projet pour intégrer et favoriser la biodiversité. Une convention a ensuite été établie avec l'associations pour le suivi de la biodiversité sur la ZAC et l'animation/la sensibilisation des habitants.

SOLUTIONS

    Maisons modulaires à ossature bois

    Sur le quartier de La Niche aux Oiseaux à la Chapelle-Thouarault, la société Maisons Té.Ho réalisent cinq maisons à ossature bois préfabriquées en usine. Installées en avril, elles entrent dans le cadre du dispositif Maison + Jardin de Rennes Métropole qui vise à proposer des maisons avec jardin paysager pour moins de 200 000 € aux primo-accédants éligibles au Prêt à Taux Zéro (PTZ).

    « Le mode constructif en structure bois préfabriqué permet de produire des logements plus écologiques et plus économiques dans des délais extrêmement réduits. En étroite collaboration avec l’agence Sitadin et le bureau d’études AMCO (respectivement urbaniste, paysagiste et maîtrise d’œuvre de La Niche aux Oiseaux), Maison Té.Ho a également su apporter des adaptations constructives pour intégrer le système de gestion des eaux pluviales prévu sur l’ensemble du quartier de la Niche aux Oiseaux.  La réalisation des aménagements extérieurs est également intégrée à notre partenariat, nous avons ainsi la garantie d’une plus grande cohérence des aménagements paysagers à l’échelle de l’îlot et à l’échelle du quartier. »

    William Champalaune, responsable d’opérations à Territoires

    En seulement quatre mois, les modules brevetées par Maisons Té.Ho ont été préconçus dans leur usine de production située à Liffré et ont été installés en une journée sur le quartier. Une fois les modules posés, il ne reste plus qu’à faire les raccords, les enduits extérieurs et la décoration intérieure.

    Les avantages :

    • Hautes performances énergétiques et économie d’énergie
    • Un taux d’humidité maîtrisé
    • Une construction rapide et économe
    • Taux d’énergies grises réduites avec cinq fois moins de camions sur le chantier
    • Amélioration des conditions de travail des bâtisseurs : protection contre les intempéries, travail de plain-pied, ponts roulants pour le port des charges lourdes, horaires fixes.

    • Équipements/matériaux bas carbone
     https://www.maisons-teho.fr/

Batiments

Alors qu'un objectif RT2005 -15% avait déjà été établit pour l'ensemble du quartier, une zone de la ZAC - l'îlot 17 - composée de 8 terrains a été réservée à la construction de maisons passives. L’objectif était d’y faire construire des maisons efficaces, durables et confortables pour ses futurs acquéreurs sur les bases de conception bioclimatique.

L’isolation très performante des maisons limitera les besoins en chauffage à 15kWh/m2/an. L’excellente étanchéité à l’air garantira l’absence de fuites et de passages d’airs et éliminera les ponts thermiques.

Depuis fin 2022, cet îlot fait l'objet d'un chantier participatif. Aux côtés de l’association LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) les habitants du quartier sont invités à participer à la végétalisation du site. Petits et grands sont les bienvenus pour participer aux plantations d’arbres et arbustes régionaux, tels que des Erables champêtres, des Charmes et des Aubépines.

La ZAC accueille également cinq maisons à ossature bois préfabriquées en usine.

Raisons de la candidature au(x) concours

  • Une stratégie de densification raisonnée en zone rurale ;
  • Forte volonté de protéger la biodiversité en intégrant la LPO dès la phase conception du projet ;
  • Création d'une coulée verte entre la ZAC et le centre-bourg, aménagée pour favoriser les mobilités douces ;
  • Promotion de logements performants, aux matériaux sains et durables et aux performances énergétiques exemplaires.
PDF
 urbanisme biodiversité urbaine efficacité énergétique énergies renouvelables intégration dans le site mixité sociale logement nature en ville concertation-participation frugalité végétalisation Green Solutions Awards Green Solutions Awards 2022 2023

Partager :
Rédigé par
CROSLARD Laurence

Co-gérante


Autres études de cas

Plus