Place du Guesclin (dans le cadre du projet BHNS TEO à St-Brieuc)

  • Adresse : place du Guesclin 22000 SAINT BRIEUC, France

  • Année d'engagement du projet : 2016
  • Année d'achèvement du projet : 2019

Proposé par :


  • 0.6 ha

  • 2 250 000 €

La place du Guesclin, dans le centre-ville de Saint-Brieuc, a fait l'objet d'un profond réaménagement en lien avec l'arrivée du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS, projet TEO). Cette place très fréquentée par le trafic automobile était coupée en deux par une trémie et une passerelle dite du "chapeau de gendarme".

La démolition de la trémie a été une opération sensible, en plein centre-ville, et emblématique de la transformation des espaces publics de Saint-Brieuc. Après sa démolition, la trémie a dû être remblayée. L'originalité et la circularité du projet ont consisté à remblayer la trémie par des matériaux issus de la déconstruction du lycée Ernest Renan voisin.

En outre, ce projet se distingue par la qualité de l'implication des parties prenantes, riverains et usagers. Une importante démarche participative a permis d'anticiper et de réduire les nuisances en amont des chantiers, et d'impliquer les habitants pendant la phase chantier, à l'exemple de l'atelier de Street Art organisé avant la démolition de la passerelle.

Programme

  • Espaces publics
  • Autres

Etat d'avancement du projet

  • Operationelle

Points remarquables

  • Gouvernance
  • Cadre de vie
  • Développement local
  • Mobilité

Démarche(s)

  • Autres

Crédits photo

Christophe Ehanno (EGIS)

Type de territoire

Saint Brieuc est la ville centre d'une agglomération de 32 communes et 150 000 habitants, en plein essor. Saint Brieuc est le chef lieu du département des Côtes d'Armor.

Surface d’espaces publics

6 000

Coût total investissement HT

2 250 000 € HT

Porteur de projet

    Communauté d'agglomération Saint Brieuc Armor

    EPCI

    L’Agglomération a approuvé son Agenda 21 en 2010. Celui-ci a été mis à jour en 2015. Depuis de nouveaux projets de développement durable ont été développés dans toutes les compétences communautaires, mais aussi dans le fonctionnement de l’administration : Plan climat air énergie territorial, Plan de déplacements urbain, Programme local de l’habitat, Plan d’aménagement et de développement durables, qui est la première brique du Plan local d’urbanisme intercommunal. Un projet de territoire est coconstruit et partagé. Issu d’une période de concertation suite au nouveau périmètre de l’intercommunalité en 2017, le projet de territoire de Saint-Brieuc Armor Agglomération est structuré autour de 4 orientations majeures :• L’alliance terre-mer-ville : allier des centres dynamiques,des espaces littoraux, naturels et agricoles, dans une volonté de partenariat réciproque.• L’emploi : s’appuyer sur nos savoir-faire et singularités pour la conquête de marchés en mutation.• Proche de vous : agir solidairement pour la qualité de vie des habitants.• Fiers d’être de Saint-Brieuc Armor Agglomération : porter collectivement notre ambition.

Pilotage projet

    La maîtrise d'ouvrage a été assurée par la communauté d'agglomération, avec le groupement EGIS (mandataire) - atelier Villes & Paysages - Le Chêne Breton - NUNC architecte - Repérage urbain en maître d'oeuvre.

    La mise en oeuvre de la démarche TACT by EGIS a permis de réduire les nuisances engendrées par le chantier en impliquant les parties prenantes du projet.

    Ainsi, les habitant.e.s de Saint-Brieuc ou riverain.e.s du tracé TEO ont été sollicité.e.s pour participer à des ateliers de concertation (café TEO, diagnostics en marchant,…).
    Chaque habitant de Saint-Brieuc Armor Agglomération a aussi eu l’occasion de donner son avis via un outil en ligne : Carticip, devenu Débatomap.

    Ce programme bénéficie de financements européens

    Le travail d’aménagement se poursuit avec la 3e phase de TEO. Et avec lui tout le dispositif de concertation.

    Un accompagnement tout au long des travaux

    L’Agglomération organise des «  comités de suivi des travaux  ». Toutes les 4 à 5 semaines, un temps d’échanges et de présentation des prochaines phases de travaux est planifié avec les riverains, commerçants, établissements recevant du public et les entreprises. Ces informations sont accessibles depuis les sites internet de l’agglomération et de la ville de façon à assurer une réactivité et une rapidité de transmission des éléments. Ces informations seront adressées par mail aux personnes intéressées par le projet et relayée auprès de la presse locale et partenaires du projet.

    Commerces : une commission d’indemnisation

    Au delà des améliorations urbaines, le réaménagement de l’espace public peut générer d’importants travaux.  Afin d’accompagner les commerçants et artisans des secteurs concernés, l’Agglomération a créé une Commission de Résolution Amiable destinée à indemniser les préjudices subis par ces professionnels.

Intervenants du projet

    EGIS

    MOE

    Mandataire du groupement de maîtrise d"oeuvre


    NICOL Environnement

    Autre

    Entreprise titulaire du lot Déconstruction


    Communauté d'agglomération Saint Brieuc Armor

    MOA urbaine


    Eurovia

    Autre

    Entreprise titulaire du lot Enrobés

Cadre de vie / densité

La place du Guesclin est située en plein centre-ville de Saint-Brieuc. Avant le projet de bus à haut niveau de service, c'est un espace public dégradé, souffrant de la prédominance de la circulation automobile, avec une passerelle piétonne dite "le chapeau de gendarme" contenant de l'amiante.

L'arrivée du BHNS TEO est une opportunité de requalification de l'ensemble de l'espace public, de façade à façade, en rééquilbrant les espaces pour les piétons, les modes doux, les transports en commun et les voitures. Le projet a aussi permis de détruire la passerelle et d'évacuer la présence d'amiante.

Culture et patrimoine

cf. chapitre sur l'inclusion sociale

Inclusion sociale et sécurité

Avant le chantier de déconstruction, les sortants de la démarche TACT by Egis ont fait émerger l'idée d'organiser des ateliers de Street Art et un événement sur et sous la passerelle à démolir.

Les habitats se souviennent de ce moment fort de transformation de la ville : https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/place-du-guesclin-chapeau-les-artistes-07-07-2018-12020665.php

Economie circulaire

Réemploi des matériaux

Le réemploi des matériaux de déconstruction du lycée a été proposé par l’entreprise Nicol Environnement durant la phase de préparation des travaux, afin de réduire le planning du fait de la proximité du ‘’site d’extraction‘’, le lycée Ernest Renan, à 500 mètres de la place du Guesclin. L'entreprise était également titulaire du marché de déconstruction du lycée.

100% des 3000 m3 à remblayer a pu provenir du lycée Ernest Renan.

Matériau réemployé : Empierrement  Granulométrie  +- : 0/100 mm

Le réémploi a eu plusieurs avantages :

- Grâce au temps de transport réduit entre les deux chantiers, le planning des travaux, très contraint, a pu être respecté

- Le marché de travaux de l'entreprise a terminé avec une moins-value sur le prix des remblais de l’ordre de 13 000 euros (pour un marché initial de 335 000 euros), soit -4%. La moins-value a pu être répercutée sur d’autres interventions, contribuant ainsi à une meilleure maîtrise du budget global de l'opération.

La traçabilité de cette opération exemplaire a été assurée par les bons de transport de l'entreprise entre les deux sites. Il n'y a pas eu de problématique de stockage car le matériau a été extrait sur le site du Lycée et mis en œuvre immédiatement (temps de transport de 15 mn). 

Par ailleurs, Eurovia, l'entreprise titulaire du marché pour la pose d'enrobés, a pu réemployer, après dépollution, rabotage et recyclage,  20% des enrobés présents sur le site (y compris sur le projet BHNS).

Réplicabilité et Innovation

La démarche de réemploi a été proposé par l’entreprise lors de la période de préparation, après l’appel d’offre. Le MOA avait déjà réalisé ce type de pratique.

Cette expérience de réemploi a été permise grâce à la concomittance de deux chantiers réalisés par la même entreprise. Si les entreprises pratiquent depuis longtemps l'optimisation des flux de matières entre leurs chantiers, ces pratiques peuvent maintenant être organisées plus en amont par les maîtres d'ouvrage eux-mêmes, aidés par des AMO ou des maîtres d'oeuvre.

C'est une opportunité de "passage à l'échelle" du réémploi, par une meilleure connaissance globale des chantiers planifiés et des matériaux impliqués, au sein de et entre plusieurs maîtres d'ouvrage d'un territoire. Pour ce faire, une entreprise comme Egis peut aider à cette meilleure connaissance, en mettant en place un système d'informations et une animation des échanges d'informations entre parties prenantes. Egis a ainsi accompagné d'autres démarches de réemploi dans deux projets d'écoquartier : Rouen Flaubert et les Fabriques à Marseille. Dans le domaine du bâtiment, Egis est allé au-delà de l'échange d'informations en délivrant une plate-forme d'échanges de matériaux, Cycle Up.

Strategie mobilité

Le réaménagement de la place est réalisé dans le cadre du projet de BHNS TEO (Transport Est Ouest). Il s'agit d'un ambitieux projet pour le développement du transport collectif dans le centre de Saint-Brieuc.
C'est aussi un programme d'aménagement global qui participe à la modernisation et la dynamique de la ville centre de l'agglomération, à l'instar de la place du Guesclin.

Le tracé correspond à celui de ligne la plus fréquentée du réseau des Transports Urbains Briochin (TUB), la ligne A. Quotidiennement, la ligne A transporté 6000 à 6500 voyageurs, soit 25% des personnes qui prennent le bus.

Le projet TEO optimisera le réseau de transport, puisque les voies de circulation dédiées à TEO profiteront à la ligne A, mais aussi à d’autres lignes structurantes du réseau des TUB. Grâce à sa régularité et à son confort, la ligne TEO offrira une alternative à l’utilisation de la voiture individuelle avec une cadence de 8 minutes.

Vidéo du projet : https://vimeo.com/385511406 (4'30'')

Catégories du concours

Prix des quartiers circulaires

Prix des quartiers circulaires

Trophées Bâtiments Circulaires

 Trophées Bâtiments Circulaires
 réemploi
 économie circulaire

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Trophées Bâtiments Circulaires