Théâtre Elisabéthain du Château de Hardelot

  • Type de bâtiment : Salle de concert, théatre
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2016
  • Adresse : 62360 CONDETTE, France
  • Zone climatique : [Cfc] Océanique hiver & été frais. Tempéré sans saison sèche.

  • Surface nette : 1 250 m2
  • Coût de construction : 3 780 000 €
  • Coût/m² : 3024 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    56.1 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​Le théâtre élisabéthain du château d'Hardelot au cœur de la réserve naturelle du marais de Condette. Ce lieu unique s'intègre dans le projet du Centre Culturel de l'Entente Cordiale, où le Département du Pas-de-Calais fait vivre l'histoire et les relations franco-britanniques. Dans la continuité de la tour vagabonde et le théâtre éphémère, cette structure pérène offrira au spectateur un rapport de proximité exceptionnel avec la scène.

Fiabilité des données

Expert

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    Departement du Pas de Calais

    Departement du Pas de Calais 62018 Arras Cedex


    Architecte

    Studio Andrew Todd

    Maître d'Oeuvre


    Bureau d'études autre

    LM Ingénieur

    Laurent Mouly - 13, rue Chapon - 75003 Paris - Tél : 01 40 29 96 92

    BET Structure - Thermique - Enveloppe - Ventilation naturelle


    Bureau d'études acoustique

    Charcoalblue

    Etudes techniques acoustiques


    Autre intervenant

    Laboratoire Aérodynamique Eiffel

    67 rue Boileau - 75016 Paris

    Etudes aérauliques

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Les critères environnementaux, économiques et sociaux retenus sont : - une économie des ressources (gestion raisonnée de l’énergie, de l’eau), - un confort des usagers et du personnel. Le Département du Pas de Calais insiste sur une bonne qualité énergétique du bâtiment selon deux points de vue : - PASSIF (bioclimatisme, confort d’été, compacité, inertie thermique, isolation de l’enveloppe, traitement des ponts thermiques, - ACTIF, du point de vue de la performance des systèmes mis en oeuvre (ventilation double flux avec récupération de calories, régulation adaptée, chaudières performantes, GTB simple d’utilisation…). Limiter les surchauffes d’été en rationalisant le recours à la climatisation est un défi à relever sur ce projet. L’opération satisfait les niveaux d’exigences de la RT2012.

Description architecturale

Le bâtiment est construit dans un site de plaine alluviale proche du littoral. Il se trouve ainsi exposé au vent, à sa nature fortement aléatoire, parfois même capricieuse. Au lieu de rester un ennemi, le vent devient ainsi le meilleur allié de la ventilation naturelle. L’air entre par le bas du théâtre dans une zone de plénums maçonnés courant sous la scène et la régie. Ils permettent de préchauffer l’air neuf en hiver par un ensemble de batteries de chauffage et de le tempérer durant les périodes chaudes grâce à l’inertie apportées par les maçonneries. Ils apportent de même le haut niveau d’isolation acoustique nécessaire. L’extraction naturelle est réalisée au niveau de cheminées d’extraction dessinant une couronne en toiture. Les surfaces d’entrée et de sortie du dispositif, qui déterminent le débit de renouvellement d’air intérieur du théâtre sont modulées par une série de registres commandés par un organe de régulation qui a été développé spécifiquement pour le projet. Le théâtre Élisabéthain est ainsi le premier bâtiment en France sur lequel sont appréhendés les effets du vent. Les espaces du théâtre se développent au sein d’un ensemble de cylindres concentriques de 4 rayons distincts. Ces coques sont réalisées en panneaux contrecollées croisées (CLT) d’épicéa cintrés. Elles sont associées à des panneaux de CLT plans disposés en rayon ou autour de la scène. Ces parois verticales se déploient autour d’une série de poteaux lamellés en chêne qui ceinture l’auditorium. Ces derniers supportent la charpente en épicéa lamellé collé sous-tendues par des câbles acier. Les panneaux et la charpente supportent la toiture, les planchers et les escaliers, tous réalisés en panneaux de CLT. La combinaison de panneaux verticaux cintrés et radians avec les planchers constitue une coque d’une grande rigidité.

Consommation énergétique

  • 56 kWhep/m2.an
  • 132 kWhep/m2.an
  • RT 2012

  • 46 kWhef/m2.an
  • Chauffage : 30.1
    ECS : 8.0
    Auxiliaire : 7.5
    Eclairage : 8.5
    (kWhep/m2.an)

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0 W.m-2.K-1
  • Enveloppe préfabriquée en panneaux de bois massif
    Isolation laine de bois et bardage bois extérieur.

  • 1
  • I4

  • 2

Systèmes

    • Chaufferie gaz à condensation
    • Chaufferie gaz à condensation
    • Autres
    • Ventilation naturelle
    • Pompe à chaleur

    Enveloppe performance, inertie intérieure et ventilation entièrement naturelle.

Bâtiment intelligent

    Automate de régulation du confort intérieur avec la ventilation naturelle

Emissions de GES

  • 12 KgCO2/m2/an
  • RT 2012

  • 100 an(s)

Analyse du Cycle de Vie :

    Panneaux de bois Isolation laine de bois Bardage bois extérieur

Santé & Confort

    T. max Eté : 28°C ; T.min Hiver : 19°C

Solution

    Panneau cintré LENO

    Finnforest / Metsä Wood

    construction.france@metsagroup.com

    Gros œuvre / Structure, maçonnerie, façade

    Les panneaux structuraux LENO sont des panneaux de grandes dimensions constitués de planches en bois massif, empilées en couches croisées à 90° et collées entre elles sur toute leur surface. Les panneaux structuraux LENO sont destinés à la réalisation de planchers, de murs porteurs ou à fonction de contreventement, et de supports de couverture. Ils peuvent indifféremment être associés entre eux au sein d’un même bâtiment ou utilisés pour plusieurs des fonctions visées, en association avec des éléments de structure autres.
    Les panneaux structuraux LENO sont destinés à la réalisation des ouvrages de structure cités ci-dessus dans les bâtiments à usage d’habitation, Etablissements Recevant du Public, Bâtiments de bureaux ou industriels, et ce en classes de service 1 et 2 au sens de l’EUROCODE 5 et en classes d’emploi 1 et 2 au sens de la norme NF EN 335.

Coûts de construction & exploitation

  • 500 000
  • 3 200 000

Environnement urbain

Le site du Château d’Hardelot s’organise autour d’une cour intérieure centrale et se compose : - d’un bâtiment principal dénommé Le Château, construit entre les tours 5 et 6, comportant Sous-sol, RdC, R+1 et R+2, - d’un bâtiment secondaire dénommé La Chapelle, construit entre les tours 2 et 3, comportant un RdC et une terrasse accessible, - d’un mur d’enceinte ponctué de 7 tours, - d’une maison du garde, située en entrée du site, récemment restructurée et étendue.

Surface du terrain

7 084 m2

Surface au sol construite

18 %

Parking

Le site est alimenté depuis la rue de la Source par l’allée des Marronniers, récemment réhabilitée et proposant un ensemble de parking sur sa longueur. Elle débouche sur la cour intérieure par l’entrée Est.
A noter, le site du Château jouxte un ensemble de parkings alimentés depuis la rue de la Source et depuis l’avenue Charlemagne. Ces parkings sont liaisonnés à l’allée des Marronniers.
La capacité totale en stationnement offerte sur le site et en contiguïté est d’environ 160 places.
A noter également, l’entrée Sud, positionnée entre la Chapelle et le Château, permet de rejoindre le lac des Miroirs et le chemin de promenade périphérique.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion du bâtiment, maintenance
  • fin de vie du bâtiment
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction
​Catégorie Bas Carbone :
Le projet a favorisé l'emploi de matériaux biosourcés (bois, bambou, etc) et est le premier projet de théâtre ventilé de manière naturelle.

Catégories du concours

Bas Carbone

Bas Carbone

Coup de Cœur des Internautes

Coup de Cœur des Internautes

Green Solutions Awards 2017 - Bâtiments

 Lauréat Green Solutions Awards
 Grand Prix Construction Durable

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2017 - Bâtiments