Schroeder & Associés

7671
Dernière modification le 31/07/2020 - 10:59

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Immeuble de bureaux
  • Année de construction : 2020
  • Année de livraison : 2020
  • Adresse : 13 rue de l'Innovation L-1896 KOCKELSCHEUER, Luxembourg
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 15 000 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 25 000 000 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 380 Poste(s) de travail
  • Coût/m² : 1666.67 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire
    86 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RGD du 31 août 2010 - bâtiment fonctionnel )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore
​En 2013 est né l’idée de construire un nouvel immeuble de bureaux pour le siège social de Schroeder & Associés S.A. Après une longue évaluation de sites de construction disponibles, le choix s’est porté en 2016 sur une parcelle de la nouvelle zone d’activités « PARCLUXITE » à Kockelscheuer, située au sud de la Ville de Luxembourg.

Nous avons essayé de transposer au maximum notre slogan « Engineering the future together » dans la conception de notre immeuble, un immeuble de référence qui soit à l’image d’un bureau d’ingénieurs conseils résolument orienté vers l’avenir.

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

En 2013 est né l’idée de construire un nouvel immeuble de bureaux pour le siège social deSchroeder & Associés S.A. Après une longue évaluation de sites deconstruction disponibles, le choix s’est porté en 2016 sur une parcelle de la nouvelle zone d’activités « PARCLUXITE » à Kockelscheuer, située ausud de la Ville de Luxembourg.

Nous avons essayé de transposer au maximum notre slogan « Engineering the future together» dans la conception de notre immeuble, un immeuble de référence qui soit à l’image d’un bureau d’ingénieurs conseils résolument orienté vers l’avenir.

La conception de la structure portante a fait l’objet d’un concours d’idées de nos diverses équipes d’experts internes. La décision a été prise sur base d’une analyse multicritère intégrant les paramètres liés à l’écologie, l’économie circulaire, la flexibilité à long terme, les coûts et les délais de construction,la logistique de chantier, et l’esthétique. Le concept retenu se caractérisepar une intégration idéale de chaque matériel de construction disponible, i.e.le béton armé, la charpente métallique et le bois de construction. Les points forts de chaque matériel sont utilisés au mieux afin de fournir in fine unimmeuble durable et fonctionnel.

La modélisation entière de l’immeuble a été réalisée selon la méthode du Building Information Modeling (BIM) cequi permettait d’avoir des échanges continus au sein du groupement d’études entre l’architecte et les ingénieurs en génie civil et génie technique. Les plans de production pour le chantier ont été générés sur base du modèle coordonné BIM et les conflits sur chantier ont été réduits considérablement.

Comme nous avons opté pour un nouveau concept d’espaces de travail basé sur des bureaux ouverts combinés avec des espaces de collaboration « Think-tanks » ainsi que des espaces de rencontres plus informelles « Lounges »,nous avons mise en place des groupes de travail internes qui avaient la tâche de définir et développer des nouvelles méthodes de travail et de collaboration. En parallèle de l’évolution des études et de la réalisation du projet, des réunions « All staff » ont été organisées pour informer et impliquerles collaborateurs(rices) dans la concrétisation de notre projet dit« SA2020 ».

Description architecturale

Lorsque la société Schroeder & Associés décide de se lancer dans le projet de construction deson propre immeuble de bureaux, elle a pour exigence de réaliser un immeuble deréférence qui soit à l’image d’un bureau d’ingénieurs conseils résolumentorienté vers l’avenir.

« Engineering thefuture together », son nouveau slogan décrit bien cet état d’esprit.

La mission d’Architecture & Urbanisme 21 Yvore Schiltz et Associés a consisté à mettreen oeuvre les visions du maître d’ouvrage, développer un immeuble fonctionnel et créer un lieu permettant aux collaborateurs de vivre une relation intense avec leur lieu de travail et la nature environnante. Cela est revenu à renoncerà la rigidité d’un immeuble administratif classique, le défi étant de libérerune dimension fluide et proche de la nature, notamment au niveau des flux decirculation et des zones de rencontre.

Le projet se devait d’exceller tant au niveau de la qualité de la mise en œuvre et de la fonctionnalité des espaces, qu’au niveau de la technicité innovatrice et de la durabilité de la construction.

Un concours interneayant pour objectif l’élaboration de différents modes constructifs possibles afinalement abouti sur une construction hybride. Ainsi la structure portante etles dalles ont été réalisées en béton armé.

Une des grandes priorités du projet étant la préfabrication, la plupart des éléments porteurs et notamment les dalles actives ont été réalisés en atelier et montés sur site. Cette manière de procéder a permis une mise en œuvre précise des éléments techniques à intégrer dans les dalles et a assuré un montage rapide sur site. Constitués de modules en construction bois, les éléments de façade ont été entièrement réalisés en atelier. Ainsi, l’intégration des châssis vitrés et dess tores à lamelles a pu se faire dans des conditions optimales, garantissant une grande précision des assemblages et des raccords. Seul le bardage final a étémonté directement sur site.

- Yves Schiltz

Opinion des occupants

Du point de vue des intervenants BIM :
L’emploi de la méthode BIM dans le projet apporta très tôt des fruits inattendus. Non seulement, elle permettait une meilleure collaboration au sein du groupe d’étude, mais elle permettait aussi aux collaborateurs, futurs utilisateurs du bureau, de se projeter sur le site et dans l’immeuble. Lors des réunions « All staff », il ne s’agissait pas simplement de tenir nos confrères informés des décisions et des avancés des travaux, mais plutôt d’un échange ouvert au débat et réceptif aux idées et critiques. Par conséquent, les personnes qui ne participaient pas directement au projet se sont senti inclus et avaient une meilleure vision du concept « SA2020 ».

Du point de vue des occupants :
- Volet automatique capteur solaire modernes
- Bonne température, bonne luminosité
- Terrasse pour manger agréable
- Murs végétaux à l’intérieur du bâtiment très joli
- Système multimédia : très satisfait avec les télévisions, ordinateurs et équipements informatique des salles de réunion
- Le bâtiment est adapté à nos besoins et facilite la communication entre collègue notamment grâce à ses grands espaces et des salles de pauses conviviales. De plus, nous sommes chanceux d’être en pleine forêt et proche des axes principaux.

Et si c'était à refaire ?

Nous aurions pu accompagner l’architecte encore de plus près en phase APS par nos équipes d’experts internes, ce qui aurait permis encore une meilleure mise en valeur des matériaux de constructions utilisés.
Ainsi que la modélisation AR par l’équipe Virtual Rangers qui aurait aussi pu déjà être réalisé dans la phase APD du projet, ce qui aurait facilité le dialogue et la collaboration dans les groupes de travail internes.

Plus de détails sur ce projet

 https://paperjam.lu/article/secteur-construction-tourne-ve
 https://paperjam.lu/article/schroeder-associes-demenage-a-

Crédits photo

Raoul Somers

Maître d'ouvrage

Maître d'œuvre

Intervenants



    Bureau d'études autre

    GOBLET LAVANDIER & ASSOCIÉS

    +352 43 66 76 1

     https://www.golav.lu/

    Génie-technique











Type de marché public

Marché global de performance

https://www.construction21.org/france/data/sources/users/16555/bim-award-et-dalux---intervenants.docx

Consommation énergétique

  • 86,00 kWhep/m2.an
  • 115,00 kWhep/m2.an
  • RGD du 31 août 2010 - bâtiment fonctionnel

    31 kWh/m2. an en électrique
    64,1 kWh/m2 an en chauffage

Consommation réelle (énergie finale)

    95,10 kWhef/m2.an

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,26 W.m-2.K-1
  • Mur exterieur : 0.176 W/m2K
    Toiture : 0.103 W/m2K
    Dalle inférieure : 0.159 W/m2K
    Fenêtres verticales : 0.750 W/m2K
    Fenêtres horizontales : 2 W/m2K

  • 0,37
  • EN 13829 - q50 » (en m3/h.m3)

  • 0,90

Systèmes

    • Chaudière/poële bois
    • Chaudière à bois
    • Cassette
    • Plafond rayonnant
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Solaire photovoltaïque
    • Chaudière-poele bois

    L’enveloppe à haute performance énergétique ainsi qu’une masse et inertie adaptées garantissent une consommation d’énergie quasi nulle (NZEB). Le besoin énergétique résiduel est couvert par de l’énergie renouvelable : chaudière à pellets et panneaux photovoltaïques.

    Système de ventilation nocturne

Bâtiment intelligent

    Le bâtiment est conçu comme un bâtiment connecté
    Chauffage : régulateurs et capteurs
    Volets automatiques : capteur solaire
    Electromobilité : bornes de rechargement
    Think-tank et salles de réunion : écran, webcam, micro, connexion de son propre ordinateur à distance...
    Parking : une App interactive spéciale S&A permet de renseigner sur les places de parking disponibles, de consulter et réserver à distance les services offerts dans le bâtiment.

    Les collaborateurs sont très satisfaits des fonctions smart building qui répondent à leurs besoins.

Environnement urbain

  • 7 750,00 m2
  • 52,00 %
  • L’orientation de l’immeuble sur la parcelle a permis de créer trois zones extérieures caractéristiques : le parvis d’entrée, le grand patio central donnant accès au restaurant, le petit patio avec un espace extérieur aménagé formant la transition du parvis vers la forêt.

    Végétation : Utilisation maximale d’arbustes locaux

    Zone d’entrée/voie d’accès : Délimitationdes espaces par une haie taillée, plates-bandes à végétation couvrante, parterre surélevé avec assortiment de plantes vivaces et d’herbes, arbustes solitaires

    Cour intérieure : Parterres surélevés avec assortiment de plantes vivaces et d’herbes, arbustes solitaires 

    Parc : Grands arbustes agencés aléatoirement dans le parc, îlots herbeux. Aménagement d’une lisière forestière aux abords de la propriété, constituée de plantessauvages et d’arbustes typiques de la région

Solution

    Plâtrerie / Cloison / Isolant

    KNAUF

    09001 31-1000

     https://www.knauf.de

    Second œuvre / Cloisons, isolation

    La solution a été bien accepté.


    Fenêtres

    Metalica

    +352 55 21 56 1

     https://metalica.lu

    La solution a été bien accepté.



    Béton

    Feidt

    +352 26 12 62 10

     https://www.betonsfeidt.lu/

    Gros œuvre / Structure, maçonnerie, façade

    La solution a été bien accepté.


    Menuiserie

    Menuiserie Kraemer

    +352 80 92 18 1

     https://menuiseriekraemer.lu/

    Second œuvre / Menuiseries intérieures, serrurerie, quincaillerie 

    La solution a été bien accepté.



Coûts de construction & exploitation

  • 200 000,00
  • 3 400 000
  • 27 320 000

Qualité de l'air intérieur

    Une ventilationavec récupération de l’énergie et de l’humidité en phase hivernale, undétecteur de CO2 à réglage automatique, des matériaux écologiques, respirants,biosourcés, et l’entretien du bâtiment avec des produits non émissifs,permettent de garantir une qualité de l’air intérieur optimale. Une attentionparticulière a été apportée quant aux choix des matériaux de construction : desmatériaux exempts de polluants ont été choisis dans la grande majorité etcontrôlés préalablement avant leur mise en œuvre sur chantier.

    Le taux deformaldéhyde est, pour les 3 points de mesurages : 0,004 mg/m3 - 0,006mg/m3 - 0,009 mg/m3

Confort

    Dès les premières réflexions relativesau nouveau siège de Schroeder & Associés, la construction durable et le bien-êtredes futurs occupants du bâtiment faisaient partie des principaux objectifs.

    Les zones de travail sont conçues comme des espacesprotégés, cloisonnés, dans une approche semi-transparente qui offrent à la foisintimité et convivialité. Des espaces de travail communs, des lounges et lerestaurant d’entreprise favorisent la communication entre collaborateurs. Lespostes de travail sont réglables et adaptables à la morphologie de chaquecollaborateur, le mobilier est démontable et réparable dans l’esprit C2C.

    Un soin particulier est apporté au confort acoustique etvisuel des bureaux : éclairage naturel et artificiel avec détection desconditions d’éclairage et adaptation automatique ou manuel.

    Le nouveau siège de Schroeder &Associés est localisé dans une zone calme à proximité immédiate de la Ville deLuxembourg. Entouré de 580 hectares de bois et à l’abri des bruits anthropiquesdes activités économiques de la capitale, il se présente comme un havre de paixet une base de tranquillité, sans trafic routier notable.

    Les éléments de façade répondantaux exigences thermiques d’un bâtiment de classe A, leurs performancesd’isolation acoustique excèdent de loin les demandes normatives de protectionphonique face aux niveaux sonores extérieurs pertinents. Fenêtres fermées,aucun bruit extérieur ne pénètre les lieux, à fenêtres ouvertes, les champs desoiseaux dominent le paysage sonore ! 

    En phase d’élaboration du projet,une très grande importance a été donnée au confort acoustique des collaborateurset collaboratrices qui évoluent dans des bureaux semi-privatifs prévus pour unejusqu’à 4 personnes au maximum.  Ce choix fut en sorte de créer unenvironnement « sans portes », mais permettant quand-même un minimumde protection phonique entre les bureaux respectifs. Au moyen d’une étudeacoustique poussée, les différents indices STI (Speech Transmission Index)entre bureaux furent simulés pour en déduire des mesures de correctionacoustique nécessaires dans les bureaux et les couloirs, ceci afin de garantirune confidentialité suffisante entre les différents bureaux des collaborateurs.Dans ce contexte, non pas la limite du niveau de bruit Leq futl’indicateur acoustique à ne pas dépasser, mais le STI nommé. Cette réflexionémane des récentes approches normatives, que ce n’est pas le niveau sonore du« bruit » qui cause préjudice au confort acoustique descollaborateurs, mais que ce sont les désagréments de la communication parlée,non-sollicitée et non-pertinente (ISE - Irrelevant Sound Effect) qui viennent àcharge des personnes censées appliquer des efforts cognitifs soutenus.

    Afin de pouvoir communiquer avecun maximum d’intelligibilité et dans un environnement technique adapté, lesquarante collaborateurs par aile disposent de cinq volumes fermés (salles deréunion et think-tanks) complètement équipés. Toute conversation formelle etinformelle est censée être délocalisée dans ces volumes clos disposant d’uneprotection phonique parfaite vis-à-vis des bureaux semi-privatifs. Ce choix futfait délibérément, tout le personnel de Schroeder & Associés vit cettenouvelle cohabitation d’une manière très positive, la Direction incluse et qui,elle aussi, a renoncé à des bureaux fermés et confinés au profit d’unemeilleure communication et une plus grande disponibilité. 

Analyse du Cycle de Vie :

    Le bâtiment, par son choix structurel est entièrement accessible,modulable, flexible, et démontable. Sa conception correspondant à la philosophie "Building in layers". La structure porteuse enbéton armé se réduit aux dalles reposant sur des poteaux, des noyaux centrauxet cages d’escaliers ainsi que quelques murs porteurs. Les façades sont constituéesd’éléments préfabriqués en ossature en bois etpanneaux de contreventement en OSB avec une isolation en cellulose insufflée,qui permettent le remplacement des éléments ou le démontage en fin de vie.

    L’utilisation des technologiesBIM tout au long de la chaîne, depuis la conception, la construction etl’exploitation permet de programmer le démontage ou la réutilisation deséléments et matériaux en fin de vie par le biais d’un passeport matériaux.


Raisons de la candidature au(x) concours

En 2013 est né l’idée de construire un nouvel immeuble de bureaux pour le siège social de Schroeder & Associés S.A. Après une longue évaluation de sites de construction disponibles, le choix s’est porté en 2016 sur une parcelle de la nouvelle zone d’activités« PARCLUXITE » à Kockelscheuer, située au sud de la Ville de Luxembourg.

Nous avons essayé de transposer au maximum notre slogan « Engineering the future together » dans la conception de notrei mmeuble, un immeuble de référence qui soit à l’image d’un bureau d’ingénieurs conseils résolument orienté vers l’avenir.

La conception de la structure portante a fait l’objet d’un concours d’idées de nos diverses équipes d’experts internes. La décision a été prise sur base d’une analyse multicritère intégrant les paramètres liés à l’écologie, l’économie circulaire, la flexibilité à long terme, les coûts et les délais de construction, la logistique de chantier, et l’esthétique. Le concept retenu se caractérise par une intégration idéale dechaque matériel de construction disponible, i.e. le béton armé, la charpente métallique et le bois de construction. Les points forts de chaque matériel sontutilisés au mieux afin de fournir en fin un immeuble durable et fonctionnel.

La modélisation entière de l’immeuble a été réalisée selon la méthode du Building Information Modeling (BIM). Ayant au préalable, suivi des formations approfondis sur les logiciels compatibles avec cette méthodologie, nous a permis d’avoir des échanges continus au sein du groupement d’études entre l’architecte et les ingénieurs en génie civil et génie technique. Dans la mesure que le choix du logiciel a été laissé aux participants, le big-open BIM s’est profilé de lui-même (voir document Convention BIM.pdf). Une partie des quantitatifset les plans de production pour le chantier ont été générés sur base du modèle coordonné BIM. Grâce à cette coordination, les conflits sur chantier ont été considérablement réduits.

Comme nous avons opté pour un nouveau concept d’espaces de travail basé sur des bureaux ouverts combinés avec des espaces de collaboration « think-tanks » ainsi que des espaces de rencontres plus informelles « Lounges », nous avons mis en place des groupes de travail internes qui avaient la tâche de définir et développer des nouvelles méthodes de travail et de collaboration. En parallèle de l’évolution des études et de la réalisation du projet, des réunions « All staff » ont été organisées pour informer et impliquer les collaborateurs(rices) dans la concrétisation de notre projet dit « SA2020 ».

L’idée de départ était de présenter le bâtiment à sesfuturs occupants de façon innovante, décalée et sur différents supports, àsavoir une tablette en réalité augmentée, un écran tactile et un casqued’immersion virtuelle (VR). « Le défi a été de réaliser un projet qui soitdirectement compatible avec les trois supports. Le bâtiment est très gros, trèslourd aussi. Faire entrer autant de données dans une tablette, placer autantd’objets dans une scène tout en gardant une expérience utilisateur agréable etfluide, et en faisant en sorte que cela reste beau pour permettre auxutilisateurs de se projeter, était d’une grande complexité technique »


Témoignages :

L’emploi de la méthode BIM dans le projet apporta très tôt des fruits inattendus. Non seulement, elle permettait une meilleure collaboration au sein du groupe d’étude, mais elle permettait aussi aux collaborateurs, futurs utilisateurs du bureau, de se projeter sur le site et dans l’immeuble. Lors des réunions « All staff », il ne s’agissait pas simplement de tenir nos confrères informés des décisions et des avancés des travaux, mais plutôt d’un échange ouvert au débat et réceptif aux idées et critiques. Par conséquent, les personnes qui ne participaient pas directement au projet se sont senti inclus et avaient une meilleure vision du concept « SA2020 ».

Batiment candidat dans la catégorie

Bâtiment neuf / grand projet

Bâtiment neuf / grand projet

BIM Green Awards 2020
PDF

Partager :
Rédigé par
Kévin SOARES


Autres études de cas

Plus

Concours

BIM Green Awards 2020