Résidence Montaiguet 2

  • par Maxime DULUC
  • /
  • 2022-12-19 00:00:00
  • /
  • France
  • /
  • 203 / FR
  • Type de bâtiment : Logement collectif > 50m
  • Année de construction : 1972
  • Année de livraison : 2018
  • Adresse : 3 rue des frères vallon 13090 AIX EN PROVENCE, France
  • Zone climatique : [Csa] Continental Méditerranéen - Tempéré, été sec et très chaud.

  • Surface nette : 3 500 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 480 000 €
  • Coût/m² : 137.14 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    63.4 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

C’est en 2014 que les copropriétaires ont amorcé la démarche de rénovation thermique de cette copropriété de 68 logements répartis sur 9 entrées. Objectifs : assurer l’entretien du bâti, améliorer le confort dans les logements et in fine optimiser les charges de fonctionnement.

Le rez-de-chaussée est occupé par des locaux non chauffés (garages et caves), d'un local commun et de commerces pour 2 des bâtiments. Les étages - entre 3 et 4 - sont réservés aux logements. 

Lors de l'audit énergétique, un questionnaire a été envoyé aux occupants, avec un taux de réponse de 49%. Son analyse a révélé que l'inconfort thermique était notamment ressenti en été, avec plus de 73% des occupants signalant avoir chaud ou très chaud en été, malgré un comportement cohérent (fermeture des volets la journée, ouverture des fenêtres la nuit et utilisation de ventilateurs). De plus, 2/3 des personnes interrogées sont soumises à des nuisances acoustiques, notamment entre logements. 

 

Etat des lieux pré travaux


Un ravalement des façades avait été effectué en 1997/1998 et une reprise de l'étanchéité de le toiture en 1986/1987.

Les axes d'amélioration suivant ont été identifié :

  • L’étanchéité de la toiture nécessite des interventions régulièrement de remise en état (5 interventions depuis 2011 – montant travaux 3500 € TTC)
  • L’isolation acoustique entre logements superposés est mauvaise, le bruit se transmet verticalement par transmissions solidiennes (plancher « dur » et paroi verticale « dures »)
  • L’absence d’isolation sur la toiture entraîne des températures élevées au dernier niveau l’été
  • L’absence d’isolation sous le plancher bas des logements qui donnent sur l’extérieur créée une sensation de froid pour les occupants (phénomène de paroi froide)

Il a néanmoins été admis que 2 facteurs favorisaient la situation du bâti :

  • L’exposition sud des bâtiments apporte des apports solaires importants et un bon éclairage naturel
  • Les logements sont traversant, cela favorise la ventilation naturelle en mi-saison et pour la surventilation nocturne

Les radiateurs ne sont pas munis de robinets thermostatiques. L’enquête réalisée auprès des occupants indique que la moitié des personnes interrogées ferment manuellement leur robinet afin de contrôler la température des pièces.

 

Rénovation en site occupé


Les processus de mise en oeuvre de cette résidence ont permis de réaliser tous les travaux alors que les logements étaient occupés. Outre l’organisation du chantier, il a fallu faire preuve de pédagogie pour faciliter l’acceptation des travaux.

Le plus important a été de miser sur la communication auprès de tous les copropriétaires, prendre le temps de présenter le projet, expliquer, discuter...

Le projet visait 25% d’économies d’énergie sur les consommations réelles. Ce seuil qui correspondait aux exigences de l'époque de l’ANAH pour l’obtention d’aides publiques. Le gain énergétique en consommation d'énergie primaire a finalement atteint 20% et le niveau BBC rénovation.

 

Déroulement du projet





Les travaux ont duré 8 mois.

 

Programme des travaux

 

  • Isolation de la toiture et réfection de l’étanchéité: 150 mm d’isolant
  • Isolation thermique des planchers bas sur parois extérieures : 110 mm de polystyrène avec fibre de bois
  • Réfection et isolation de l’ensemble des colonnes d’eau froide et d’eau chaude sanitaire
  • Calorifugeage des distributions horizontales de chauffage
  • Remplacement des chutes d’eau usées
  • Désembouage et équilibrage des réseaux de chauffage
  • Mise en place de robinets thermostatiques (partielle)
  • Gaine technique ouverte pour travaux de plomberie

Crédits photo

SOL.A.I.R. / Olivier Benefice

Maître d'ouvrage

    Copropriété LE MONTAIGUET 2 - Syndic de copropriété ACTION IMMOBILIERE

Maître d'œuvre

    BET SOL.A.I.R.

Intervenants

    Entreprise

    ATMOS étanchéité


    Entreprise

    Sopren


    Entreprise

    Soleo

Consommation énergétique

  • 63,40 kWhep/m2.an
  • RT 2012

  • 79,20 kWhep/m2.an

Systèmes

    • Réseau de chauffage urbain
    • Réseau urbain
    • Aucun système de climatisation
    • Ventilation naturelle
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Coûts de construction & exploitation

  • 408 000
  • Budget global travaux :
    - 180 000 € HT étanchéité isolation toiture et planchers bas
    - 228 000 € HT réseaux / gaines

    Aides financières pour la copropriété dans son ensemble :
    - TVA 5.5% travaux économie d’énergie
    - CEE : 30 600 € environ
    - Aide Pays d’Aix : 10 600 €

    Aides individuelles en fonction de la situation des ménages :
    - CITE
    - CD 13
    - ANAH

    L'investissement est de 4 900 € par logement, auquel peut être déduit les aides ANAH de 35% à 50%.


 copropriété
 rénovation
 logement
 Trophées Réno Copro Métropole Aix Marseille Provence
 énergie
 Rénovation copros

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Les Trophées Réno Copro' de la Métropole Aix-Marseille-Provence