Réhabilitation frugale d'une longère trièvoise

Rénovation patrimoniale

  • Type de bâtiment : Maison individuelle isolée ou jumelée
  • Année de construction : 1820
  • Année de livraison : 2021
  • Adresse : Saint Beauvais 38710 SAINT BAUDILLE ET PIPET, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 236 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 350 000 €
  • Coût/m² : 1483.05 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

La longère traditionnelle du Trièves se transforme en habitation et atelier, au cœur d’un paysage rural, pour abriter le quotidien de deux artistes contemporains. La maîtrise d'ouvrage a décidé de rassembler son lieu de vie et de travail pour limiter ses trajets vecteurs de consommation importante d'énergie.

Le projet de réhabilitation concerne le plus long des trois bâtiments, qui devient un logement, un atelier pour travailler le bois, un studio de musique et un cabinet de consultation.

Le projet est isolé par l’intérieur avec un béton de chaux chanvre et de la ouate de cellulose en toiture. Le système de chauffage et d’eau chaude sanitaire est une chaudière à granulé bois. La ventilation est naturelle. Le système d’assainissement non collectif est réalisé en phyto-épuration.

Situé dans une zone avec un aléa faible de glissement de terrain, les eaux pluviales sont rejeté dans une tranchée d'infiltration finement étudié par un géotechnicien.

 

Opinion des occupants

Les occupants sont très satisfaits du comportement thermique du bâtiment. Les besoins en chauffage sont très réduits et la perception de la température ressentie est bonne, compte tenu de l'effusivité favorable du béton de chaux-chanvre.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.siloarchitectes.fr/rehabilitation-dune-ferme-dans-le-trieves/

Crédits photo

Silo architectes et Sandrine Rivière

Maître d'ouvrage

    Privé

Maître d'œuvre

    Silo architectes

    yann[at]siloarchitectes.fr

Intervenants

    Entreprise

    Ets Mordenti

    Cyril Mordenti

    Maçonnerie pierre, maçonnerie béton, assainissement et VRD


    Entreprise

    Les toits du Trièves

    Lionel Cassaro

    Charpente, couverture, zinguerie et isolation toiture


    Entreprise

    ALEC

    Alexis Rey-Galiay

    Courant fort et faible


    Entreprise

    Lehmann & fils

    Peter Lehmann

    Plombier chauffagiste


    Autre intervenant

    AQUATIRIS

    Aurélie Daumergues

    pré-études, fournisseur matériaux et accompagnement à l'autoconstruction pour le système d'assainissement en phyto-épuration

Mode contractuel

Lots séparés

Consommation énergétique

    - Les consommations de chauffage et d'eau chaude sanitaire sont issues de la même chaudière à granulés sans compteur de calories indépendant. La consommation annuelle de l'année passée était de 2600 kg de granulé. Cela correspond à environ 11 800 kWh pour un bâtiment 236 m², en sachant qu'1 kWh = 0,22kg de granulés. On obtient donc une consommation aux alentours des 50 kWh/m².an.
    - La consommation électrique prend en charge l'éclairage et les appareils électro-ménagers, mais nous n'avons pas de données dessus.
    - Pas de consommation de ventilation car elle est naturelle.
    - Pas de refroidissement dans le projet.

    Les consommations que nous vous avons transmises concernent la consommation réelle de la 1ère année écoulée. Il n'y a pas eu de simulation thermique préalable car, pour des raisons économique pour le client et pour des raisons réglementaires, nous n'étions pas dans l'obligation de faire ce calcul. Néanmoins, nous sommes largement au dessus des performances demandées par la RT 2005.

Performance énergétique de l'enveloppe

    Comme exprimé plus haut, aucun calcul n'a été fait, nous avons juste dépassé largement les exigences de la RT 2005.
    - Les dallages béton sont isolés en sous face avec rupteur de pont thermique latéraux avec du polyuréthane de 100mm d'épaisseur avec un R = 4,65.
    - La toiture est isolée avec 340mm de ouate de cellulose densité 60 kg/m3 soit un R = 8,1.
    - Les façades sont isolées en ITI avec un béton de chaux chanvre d'une épaisseur de 200mm pour un R = 2,6. Cette valeur n'est qu'une valeur numérique qui ne révèle pas toutes les qualités de ce produit qui est un isolant possédant de l'inertie (théoriquement impossible pour les logiciels de thermique).

  • 0,60

Systèmes

    • Chaudière/poële bois
    • Chaudière à bois
    • Aucun système de climatisation
    • Ventilation naturelle
    • Chaudière-poele bois
  • 100,00 %
  • La ventilation est naturelle et ne produit donc pas de consommation.

Emissions de GES

    Projet trop petit pour pouvoir payer ce genre d'études

  • 50,00 an(s)

Analyse du Cycle de Vie :

    Nous avons utilisés du bois pour la charpente, de la ouate en isolation de toiture, du béton de chaux chanvre en ITI, des menuiseries extérieures bois.

Résilience

    • Inondation/Crue rapide

    La parcelle est situé en aléas faible de glissement de terrain. Afin de ne pas aggraver le risque et de respecter l'infiltration à la parcelle, nous avons travaillé avec le bureau d'étude géotechnique KAENA qui nous a aidé à dimensionner un ouvrage d'infiltration par une méthode MATSUO. Il en a résulté la création d'une tranchée drainante d'un volume de stockage de 21,6 m3 capable de faire face à des occurences décennales de pluie avec un débit de fuite fixé à 0,05 litre / seconde.

Qualité de l'air intérieur

    Ventilation naturelle mise en place.

    Les occupants ventilent leur logement par ouverture des fenêtres en toute simplicité.

Santé & Confort

    L'espace de vie bénéficie de 2 larges baies vitrées donnant de plain-pied sur le terrain. Le rez-de-chaussée est donc accessible et en continuité avec l'accès au terrain.

    Le béton de chaux chanvre utilisé en isolant intérieur est un régulateur puissant de la température des parois et de l'humidité intérieure. Ainsi, l'hiver, il stocke l'humidité, et l'été, il la restitue, fonctionnant comme un rafraichisseur passif. De plus, ce matériau isolant ayant de l'inertie, la chaleur produite l'hiver est stockée dans les murs, et même lors des opérations d'ouverture des fenêtres pour ventiler naturellement le bâtiment, une grande partie des calories ne s'échappent pas.

    Par la rugosité du béton de chaux chanvre, les solivage apparents et la géométrie non orthogonale de la volumétrie du bâtiment, le confort acoustique est exceptionnel.

Solution

    Béton de chaux chanvre

    Saint Astier

    Second œuvre / Cloisons, isolation

Coûts de construction & exploitation

  • 11 963,00
  • 35 000
  • 350 000

Environnement urbain

Le bâtiment est situé dans un milieu rural agricole. Il se situe à 10 min en voiture du centre bourg le plus proche. Une petite route communale permet d'accéder à la maison ainsi qu'à 5 autres voisines. La parcelle est bordée de forêt et champ agricole exploités.

Surface du terrain

2 288,00 m2

Surface au sol construite

300,00 %

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • acoustique
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • fin de vie du bâtiment
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

Réemploi (même usage) / Réutilisation (changement d'usage)

    • Gros Œuvre

    Le projet  fait l'objet d'une forte déconstruction de la maçonnerie pierre d'origine. Ces murs ont été remontés par le maçon associé à des chainages béton. Le volume réemployé de pierre est de l'ordre de 50 m3.

Eco-conception

    Le chaux chanvre : sa pose a été faite en autoconstruction. Un autre produit aurait nécessité l'intervention d'une entreprise pour la pose de produits industrialisés (ouate de cellulose ou panneau de fibre de bois).

    Le bois de charpente est local.

    Les menuiserie bois.

    Nous avons intégré du béton de chaux chanvre.

Raisons de la candidature au(x) concours

Le projet de réhabilitation de cette longère trièvoise a été porté avec un fort engagement écologique de la part de la maîtrise d'ouvrage et de la maîtrise d'œuvre. Aussi bien au niveau de l'usage actuel du bâtiment que dans les techniques constructives qui ont été employées, toutes les précautions ont été rassemblées pour produire un bâtiment frugal. Le complexe d'isolation basé sur 20 cm de chaux-chanvre projeté et 35 cm de ouate de cellulose en toiture permettent au bâtiment de consommer très peu d'énergie en hiver et de rester très frais l'été sans moyen de refroidissement. Les éffluents (eaux pluviales et eaux usées) sont traîtées à la parcelle de manière gravitaire et notamment en phyto-épuration pour les eaux usées. Les habitants vivent et travaillent sur place pour limiter profondément leurs déplacements du quotidien.

Batiment candidat dans la catégorie

Prix Résidentiel

Prix Résidentiel

Trophées Bâtiments Résilients 2022

 bâtiment
 rénovation patrimoniale
 écorénovation
 matériaux et solutions
 biosourcés
 chanvre
 bois
 bois
 énergie
 autoconsommation
 Trophées Bâtiments Résilients 2022

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Trophées Bâtiments Résilients 2022