Réhabilitation de 435 logements, rue du Chevaleret et square Dunois

  • par lionel mure
  • /
  • 2021-03-26 15:35:40
  • /
  • France
  • /
  • 893 / FR
  • Type de bâtiment : Logement collectif > 50m
  • Année de construction : 1974
  • Année de livraison : 2020
  • Adresse : 183 rue du chevaleret 75013 PARIS, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 30 528 m2
  • Coût de construction : 18 295 000 €
  • Coût/m² : 599.29 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    55 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT existant )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Rénovation thermique et remise en conformité, en milieu occupé, d'une résidence constituée d'une tour IGH en R+29 comptant 203 logements et de deux bâtiments en R+14 comptant 232 logements situés respectivement au 14, square dunois et au 183-185, rue du Chevaleret à Paris, 13ème arrondissement.

Le programme a eu pour ambition, grâce au soutien financier de la Ville de Paris, de répondre aux objectifs du Plan Climat en améliorant notablement les performances énergétiques des bâtiments (travaux visant les économies d’énergie et la réduction de la production des gaz à effet de serre) ainsi que d’améliorer le confort des logements et du cadre de vie des locataires. Les travaux intégraient notamment l’installation de menuiseries extérieures performantes, l’isolation extérieure ainsi que des toitures terrasses ; la rénovation des réseaux (alimentation EF ECS, chutes, électricité et du système de ventilation), la mise en sécurité ou réfection complète des installations électriques des appartements, la réfection des pièces humides selon états des lieux, le remplacement des portes palières, la rénovation des halls, et circulations communes, le réaménagement des espaces extérieurs. Les travaux ont également porté en partie sur des équipements relatifs à la sécurité incendie.

 

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Crédits photo

Elogie-Siemp

Maître d'ouvrage

    Elogie-Siemp

    Olivier TURLIN

Maître d'œuvre

    EQUATEUR

    M. BENARD

Intervenants

    Maître d'œuvre

    ALTEREA

    M. OUTMEZGUINE

    ingenierie


    Autres

    SOLIHA

    Elogie-Siemp a par ailleurs fait appel à l’association Soliha, entreprise associative d’utilité sociale et d’action solidaire, pour la réalisation de diagnostics et l’accompagnement des locataires.


    Constructeur

    GTM Bâtiment

    Jérôme TURCK

Mode contractuel

Contractant général

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Les objectifs principaux étaient d’améliorer la performance énergétique des logements et d’inscrire le projet dans le Plan Climat de la Ville de Paris par l’isolation des toitures, des façades, des surfaces de balcons, la remplacement des menuiseries et les travaux de ventilation. Outre ces aspects de réhabilitation énergétique, l’objectif était d’améliorer le confort des logements : mise en place d'occultations, remplacement des portes palières, sécurité incendie (notamment de la tour Mykérinos IGH), mise en conformité des installations électriques, travaux dans les pièces humides.

Description architecturale

Le but est de ne pas modifier l'aspect architectural de la tour. Une étude pigmentaire a été menée pour retrouver la couleur initiale de la tour.

Le bardage en cuivre sur les pignons des batiments "bas" crée un signal fort sur la rue du Chevaleret.

Opinion des occupants

Consultés en 2015, les locataires qui se sont exprimés ont voté à 90% favorablement pour son lancement.

Consommation énergétique

  • 55,00 kWhep/m2.an
  • 195,00 kWhep/m2.an
  • RT existant

    La consommation d'Ep annoncée est celle de la tour Mykérinos.

    La consommation réelle en année pleine n'a pas encore pu être établie, la fin des travaux ayant eu lieu en 2020. La consommation initiale est évaluée sur la base du calcul thermique pour ne pas surévaluer les économies d'énergie attendues (consommations constatées avant réhabilitation de l'ordre de 400kWhep/m²).

  • 145,00 kWhep/m2.an

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 1,35 W.m-2.K-1
  • Sur la tour, les ailettes n'ont pas pu être surisolée pour préserver l'architecture du bâtiment.l'enveloppe a été améliorée par le remplacement des façades ménuisées, l'isolation en sous face des balcons et l'isolation en toiture. Isolation par l'extérieur pour les bâtiments K et L, sur les 4 façades et les toitures végétalisées. Flocage en sous face de l'ensemble des planchers bas.

  • 0,70
  • EN 13829 - n50 » (en 1/h-1)

Systèmes

    • Réseau de chauffage urbain
    • Réseau urbain
    • Aucun système de climatisation
    • VMC autoréglable
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Emissions de GES

  • 15,00 KgCO2/m2/an
  • 81,00 KgCO2 /m2
  • 50,00 an(s)

Santé & Confort

    Des volets ont été installés sur la tour IGH pour les chambres et séjours (et pour les cuisines uniquement orientées sud), ce qui permet d’assurer un meilleur confort d’été.

    Egalement, la toiture des immeubles K et L a été isolée avec mise en place d’une végétalisation ce qui permet un meilleur confort d’été pour les logements du dernier étage.

    Classe exposition au bruit: BR1.

     

Coûts de construction & exploitation

  • 22 854 000
  • 6 183 000

Environnement urbain

Les batiments font partie d'un plus grand ensemble, copropriété reliant la rue du Chevaleret et la rue Dunois.

L'opération a permis de requalifier les pieds d'immeubles autour des trois batiments appartenant à Elogie-Siemp, avec 245m² de végétalisation au sol, 895 m² de toitures végatalisée et 1 770m² de végétalisation sur la dalle servant de toiture aux niveaux de parkings.

Le choix des végétaux et la mise en place de nichoirs à oiseaux (hirondelles, moineaux, rouge-queue, bergeronettes, mésanges, martinets noirs, selon l'exposition des sites) permettent d'apporter un soutien à la biodiversité dans ce quartier très dense.

Surface au sol construite

99,00 %

Espaces verts communs

2 910,00

Parking

3 niveaux de stationnement en sous sol

Qualité environnementale du bâti

  • Biodiversité
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie

La réhabilitation a permis de réduire les besoins d'énergie de plus de 60%, en travaillant essentiellement sur l'enveloppe des batiment (le chauffage étant géré dans le cadre de la copropriété générale).

Végétaliser les pieds et toitures d'immeubles (chevaleret) ainsi que la dalle qui couvre les parkings.

Catégories du concours

Energie & Climats Tempérés

Energie & Climats Tempérés

Green Solutions Awards 2020-2021 / France

 logement social
 plan climat
 isolation thermique
 végétalisation
 rénovation
 performances énergétiques

Auteur de la page

  • lionel mure

    chargé de mission politique environnementale et innovation technique

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France