Première maison passive Premium de France

  • Type de bâtiment : Maison individuelle isolée ou jumelée
  • Année de construction : 2016
  • Année de livraison : 2017
  • Adresse : 83210 SOLLIES-PONT, France
  • Zone climatique : [Csa] Continental Méditerranéen - Tempéré, été sec et très chaud.

  • Surface nette : 155 m2
  • Coût de construction : 260 000 €
  • Coût/m² : 1677.42 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    17.82 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

La première maison passive Premium certifiée de France a vu le jour dans le Var. Plus besoin d'aucun système de chauffage ou de climatisation pour ce bâtiment qui produit 4 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Cette maison montre qu’il est possible de concilier qualité architecturale, très faibles charges, confort pour l’usager, respect de la réglementation, réduction des consommations d’énergie permettant de réduire le déficit de la balance commerciale et réduction des émissions de gaz à effet de serre pour préserver la planète. Toutes les collectivités devraient donc inscrire le passif dans le cahier des charges de leurs opérations d’aménagement et montrer l’exemple en construisant des bâtiments publics passifs (écoles, collèges, mairie, centres techniques, casernes de pompiers, équipement sportif, etc.).

A Jean-louis qui a porté ce projet avec toute son intelligence et sa détermination

Plus de détails sur ce projet

 https://www.construction21.org/france/articles/fr/la-premiere-maison-passive-premium-de-france.html
 http://www.lamaisonpassive.fr/la-premiere-maison-passive-premium-de-france/

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Maître d'ouvrage

    MR et MMe BIDART

    sophieetjl@gmail.com

Maître d'œuvre

    IDEATECTUM Architectes

    mail@ideatectum.eu

Intervenants

    Bureau d'étude thermique

    Heliasol

    contact@heliasol.fr

    Thermicien

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le maître d'ouvrage, Jean-Louis Bidart, ingénieur de formation, souhaitait une maison passive, c’est-à-dire confortable pour sa famille, avec des charges les plus réduites possibles, respectueuse de l'environnement et suffisamment productrice d'électricité solaire pour pouvoir recharger son véhicule hybride électrique.

Il s'est formé au logiciel PHPP de calcul des performances énergétiques des maisons passives et lorsqu'en 2015 La Maison Passive a proposé les nouveaux labels Passivhaus : labels Plus et Prémium qui intègrent les énergies renouvelables, son projet a naturellement évolué dans ce sens : les conditions climatiques du Var, avec un fort taux d'ensoleillement s'y prêtant particulièrement.

La pose de panneaux photovoltaïques a ainsi permis d'obtenir le label "Passif Prémium", catégorie la plus exigeante de la certification.

Description architecturale

La maison devait parfaitement s’intégrer dans son environnement et ne devait donc pas se différencier des maisons provençales voisines. Elle a une surface habitable de 122m². Ce conformisme architectural répond à la fois aux souhaits du couple et aux règles d’urbanisme de leur commune de Sollies-Pont, proche de Toulon.Les critères de labellisation Passivhaus imposent une fréquence de surchauffe de seulement 10% du temps soit sur une journée 2h30 de température supérieure à 25°C.Pour arriver à respecter ces contraintes, le projet s’est servi des avantages que pouvait lui apporter le terrain, puis a optimisé l´ensemble en mettant en œuvre des éléments de construction tirés des règles du bioclimatisme et du Passivhaus, telles que la compacité, l’orientation, les volets-persiennes, l’utilisation du béton aux endroits stratégiques, film réfléchissant en toiture, absence de pont thermique, étanchéité à l'air de la construction, menuiserie en triple vitrage, isolation par l’extérieur ainsi qu'une isolation sous de la dalle porteuse du RDC etc….De plus, la région étant la plus ensoleillée de France on a optimisé cette donnée géographique en installant des panneaux photovoltaïques.Bilan : la maison a produit, grâce à l´installation de 42 m² de panneaux photovoltaïques sur son toit et de 4 m² de panneaux solaires thermiques sur le toit du garage, plus d’énergie que sa consommation tous usages, y compris la charge de la voiture hybride. Sur la première période d’occupation mesurée de juin à août 2017, très favorable au solaire, le bilan énergétique entre production et consommation montre déjà un excédent de 2744 kWh pour 122 m² habitables, soit 20 kWh/m²hab.

Et si c'était à refaire?

A l'identique !

Opinion des occupants

Outre le confort thermique indéniable avec l'absence de paroi froide, d'humidité, de courants d'air, une température agréable et constante dans toutes les pièces de la maison, une bonne qualité de l'air intérieur, la sobriété énergétique induit un cercle vertueux qui nous incite à réduire davantage encore notre consommation d'électricité, avec par exemple des prises à économie d'énergie, des appareils électriques à basse consommation... et bientôt un four solaire...
Au delà de la réduction de notre facture énergétique cette année la vente du surplus d'électricité généré par les panneaux photovoltaïques devrait nous permettre de payer la taxe foncière.
Sans oublier le sentiment très gratifiant de participer à la préservation de l'environnement !


Consommation énergétique

  • 17,82 kWhep/m2.an
  • 37,40 kWhep/m2.an
  • RT 2012

  • 19,30 kWhef/m2.an
  • Chauffage : 110 kWh
    ECS : 866 kWh
    Climatisation : 0
    Auxiliaires : 256 kWh
    Eclairage : 86 kWh
    Electricité domestique : 1628 kWh (lave-linge, frigo, ordinateurs...)

    Plus besoin de système de chauffage ni de climatisation

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,19 W.m-2.K-1
  • Enveloppe travaillée pour n'avoir aucun pont thermique (isolant même sous dallage)
    Valeur du pont thermique dalle RDC : - 0.3 W/m.K (négatif : calculé selon la méthode Passivhaus)
    Isolation par l’extérieur

  • 0,83
  • n50

  • 0,21
  • Le propriétaire a développé lui-même son propre système : cf rubrique EnR & systèmes / Bâtiment intelligent

Consommation réelle (énergie finale)

    19,30

    2 017

Systèmes

    • Aucun système de chauffage
    • Solaire thermique
    • Aucun système de climatisation
    • -----
    • Solaire photovoltaïque
    • Solaire thermique
  • 384,00 %
  • Production EnR par an 10 605 kWh Ef (PV 9005 et solaire thermique 1605)

    Système thermique ECS solaire auto-vidangeable pour éviter les surchauffes en été
    PV : 6336 Wc ( 21m²)

    75% des fenêtres au sud, VMC avec récuperateur de chaleur, forte inertie des matériaux, triple vitrage

Bâtiment intelligent

    Soucieux de l'efficacité énergétique, le propriétaire a développé un programme permettant de suivre en temps réel la consommation des différents appareils ainsi que la production électrique.
    Celui-ci est basé sur l'utilisation d'un contrôleur Vera qui centralise les données issues des capteurs associés aux différentes sources de consommation et de production, ainsi que du logiciel Opensource emoncms qui récupère les données de Vera et permet l'affichage du tableau de bord en temps réel. Ce dernier est accessible depuis n'importe quel PC ou tablette de la maison (mode "Cloud").
    Un exemple de copie d'écran est joint.

    Le suivi de consommation a permis de comparer par exemple les différents programmes des machines (linge/vaisselle) et ainsi optimiser les choix. De plus suivre ainsi sa consommation en temps réel permet une prise de conscience et un usage plus raisonné.

Analyse du Cycle de Vie :

    Isolant écologique: ouate de cellulosePeintures éco-responsables Zolpan ondipur qui améliorent la qualité de l'air intérieur et éliminent en partie les gaz toxiques Matériau d'isolation thermique écologique fabriqué par soufflage de verre recyclé : Misapor

Qualité de l'air intérieur

    La VMC double flux assure un air d'une qualité irréprochable.

Santé & Confort

    Avec un air sec et ventilé, les climatisations, très énergivores par ailleurs, offrent de nombreux désagréments sanitaires (infections, chocs thermiques...). La fraîcheur d'été de la maison passive apporte, sans consommation et donc dépense d’électricité, un confort beaucoup plus agréable, plus sain, avec des écarts de températures entre air intérieur et air extérieur moins démesurés et cela sans nuire à l'environnement.

    De plus, le clair de vitre maximisé pour plus d'apport solaire offre une luminosité importante. L'été les volets à lames orientables filtrent l'apport de lumière permettant ainsi d'éviter éblouissement ou pénombre, garantissant un réel confort visuel.

    428 ppm

    Le logement est resté tout au long de l'année entre 21°C et 24°c : cf courbe insérée dans la rubrique ENERGIE / "Preuves ou témoignages des performances énergétiques ou de l'étanchéité à l'air"

    Le triple vitrage offre un confort acoustique sans égal.

Solution

    VMC double flux NOVUS 300 DC (Paul)

    PAUL Wärmerückgewinnung GmbH

    ZENDHER GROUP France, 3 rue du Bois Briard BP 60136 F-91021 Evry Cedex

    Génie climatique, électricité / Ventilation, rafraîchissement

    L'étanchéité de la maison passive impose un système de ventilation performant afin d'assurer le renouvellement de l'air. Une VMC avec récupérateur de chaleur est incontournable autant en hiver qu'en période de canicule et permet également de récupérer 93 pourcents des calories de l'air rejeté en hiver et éviter la surchauffe en été.
    Le système de ventilation tout confort Novus 300/450 a été développé spécifiquement pour une utilisation dans des bâtiments résidentiels exigeants allant du T3 au T5, d'une surface maximale de 350 m². Il dispose d'une plage de débit volumique de 45 à 300 m³/h (Novus 300) ou de 50 à 450 m³/h (Novus 450). Avec un taux de rendement de chaleur certifié selon le PHI de 93% et une efficacité énergétique de 0.24Wh/m³ c'est actuellement le modèle idéal dans le secteur des habitations passives.

    Le rafraîchissement nocturne pour un air ambiant agréable est assuré par une régulation by-pass d'été automatique avec clapet 100% motorisé. Un registre de dégivrage à puissance modulée de 1,3 kW intégré veille à la protection antigel, un changeur de chaleur enthalpique permet la récupération d'humidité supplémentaire (tous les deux en option). Les appareils de ventilation sont équipés de ventilateurs à débit constant avec équilibrage, la régulation permet le mode automatique selon le temps ou le besoin.
    Le coût est d'environ 6400 euros.

    Les occupants ont pu se rendre compte de la qualité de l'air que procure la ventilation double flux. L'appareil est également très silencieux, et correspond par ailleurs aux critères de certification Passiv'Haus.


    Menuiserie SmartWin

    Menuiserie ANDRE

    Menuiserie ANDRE, 163 route de Chantemerle les Blés F-26260 Chavannes. Tel : 04 75 71 14 01

    Second œuvre / Menuiseries extérieures

    Une fenêtre de grande qualité est un élément constructif indispensable aux constructions passives, les exigences de confort thermique impliquant une grande qualité d'isolation.
    La SmartWin est une fenêtre passive de classe A, certifiée par le Passivhaus institut, fenêtre mixte bois/alu.
    Performance : isolation complète du dormant supprimant le pont thermique d'installation.
    De base, triple vitrage peu émissif remplissage argon 48mm(4/18/4/18/4) avec un Ug = 0,53 W/mK et un facteur solaire de 53.
    Uw=0,65W/M2.K
    Le triple vitrage permet par ailleurs dans des régions très ensoleillées d'assurer un meilleur confort d'été.
    Coût : environ 12600 euros


    MISAPOR

    MISAPOR AG

    info@misapor.fr

    Second œuvre / Revêtements de sol 

    Granulat de verre cellulaire isolant de remblayage, il s'utilise en remplacement du remblais sous le radier : sur ce chantier couche de 30 cm. C'est un produit très intéressant en construction passive car il supprime les ponts thermiques, stabilise la surface de construction, de plus ne craint ni les termites ni les rongeurs, il permet aussi de réduire le délai de construction et respecte l'environnement (matériau écologique).
    Coefficient de conductivité thermique lambda de 0,120W/m.K
    Coût : 5800 euros

    D'une façon générale changer les habitudes de construction, participer à ce projet a été enrichissant et valorisant pour tous les artisans qui ont gagné en expérience, découvert de nouveaux matériaux ainsi que des techniques de construction plus performantes.


    Volet battant à lamelles orientables extrudées

    EHRET GmbH Bahnhofstrasse 14-18 D-77972 Mahlberg tel +49(0)78224390

    info@ehret.com

    Second œuvre / Menuiseries extérieures

    En période chaude les volets à persiennes à lames orientables participent au confort thermique : le jour, le rayonnement solaire est arrêté par les volets clos, mais la luminosité est maintenue par les lames orientables des volets. La nuit, les fenêtres sont ouvertes en grand pour ventiler naturellement la maison avec l'air frais nocturne, au travers des persiennes des volets fermés pour la sécurité. Cet air frais permet aux structures à forte inertie de déstocker la chaleur emmagasinée la journée et de rayonner le jour la fraîcheur acquise pendant la nuit.
    Coût : environ 6700 euros

    Afin d'éviter la prise au vent des brises soleil orientables (BSO) le choix s'est porté sur des volets à lames orientables. Ceci a permis également une meilleure conformité avec le type d'architecture et a offert une garantie de sécurité lorsque les fenêtres sont ouvertes en grand afin d'optimiser la ventilation nocturne indispensable au confort d'été.


    ROTEX SANICUBE SCS 328/14/0 DB

    DAIKIN

    service-clients@daikin.fr

    Génie climatique, électricité / Chauffage, eau chaude

    Opter pour un chauffe eau solaire venait compléter la démarche écoresponsable. Le risque de surchauffe durant les périodes ensoleillées a été résolu avec le choix d'un système autovidangeable.
    Système d'eau chaude sanitaire solaire type drainback.
    Capacité du ballon : 300L
    2 capteurs V21P surface capteur 4m²
    Rendement optique du capteur B=0,8
    Coefficient de pertes thermiques 4,86W/(m².K)
    Permet une couverture d'eau chaude du foyer d'environ 80%
    Coût : environ 6200 euros

    Performances du système.

Coûts de construction & exploitation

  • 15 000,00
  • 4 000
  • 320 000

Environnement urbain

Le terrain est situé à proximité de terres agricoles et en lisière d'une zone boisée, il présente une restanque en pierres. Les commerces et services de proximité sont à 4 km environ.

Le couple qui a souhaité cette maison a créé également un jardin sec grâce aux conseils de pépiniéristes spécialisés dans les espèces méditerranéennes.

La sècheresse offre des possibilités de jardinage extraordinaires : plutôt que de lutter contre le climat et le sol ou d’utiliser de grandes quantités d’eau, la recherche de plantes adaptées à l'environnement ainsi que le paillage et la préparation du sol, permettent de limiter les intrants comme l'eau et les engrais.

Outre la faible consommation d'eau, le jardin sec ne demande pas de fertilisation et ne nécessite pas de traitement phytosanitaire. De plus, les plantes attirent beaucoup d'insectes grâce à des espèces florifères. Le résultat en est d'autant plus gratifiant. Nous avons ainsi pu observer de nouveaux venus dans notre jardin: papillons, abeilles...

Surface du terrain

2 133,00 m2

Surface au sol construite

143,00 %

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • ​Le premier avantage incontestable de cette maison est la réduction des charges. Une réduction de près de 90 % du montant des charges de chauffage peut représenter des sommes importantes pour les ménages. Construire en passif c’est aussi se garantir de toute précarité énergétique.
  • Certes construire en passif demande un travail de conception plus approfondi et un suivi de chantier plus rigoureux. Si le confort d’hiver en maison passive ne fait plus de doute, le confort d’été reste un sujet à approfondir. Les critères de labellisation Passivhaus imposent une fréquence de surchauffe de seulement 10 % du temps supérieure à 25°C. Mais les exemples de bâtiments certifiés passifs dans le monde et notamment dans les pays chauds comme à Dubaï ou au Maroc (ambassade de Belgique à Rabat par exemple) sont de plus en plus nombreux et montrent que c’est possible (Voir Bâtiments passifs tertiaires et Nouvelles architectures écologiques parus aux Editions du Moniteur).
  • Pour arriver à respecter les contraintes de la construction passive, le concepteur de cette maison individuelle s’est servi des avantages que pouvait lui apporter le terrain, puis il a optimisé l´ensemble en mettant en œuvre des éléments de construction tirés des règles du bioclimatisme et du Passivhaus, telles que la compacité, l’orientation, les volets-persiennes positionnés à l’extérieur, l’utilisation du béton aux endroits stratégiques, la mise en place d'un film réfléchissant en toiture, l'étanchéité à l'air atteignant en n50: 0.21 v/h, une conception sans pont thermique, une isolation par l’extérieur, une VMC double flux avec 93 % de récupération de chaleur etc…Tout ceci a permis d'arriver à des performances exceptionnelles.
  • Au premier regard, cette maison ressemble aux maisons provençales voisines. Pourtant sous cette apparence ordinaire se cache un bijou en terme de confort et de performances, avec un besoin de chauffage réduit à 1 kWh/(m².an) et un besoin en énergie primaire de 54 kWh/m².an pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage, la ventilation et les auxiliaires (d’après le logiciel PHPP indispensable à la certification Passivhaus et reconnu fiable par tous les experts, à la différence du moteur de calcul de la réglementation thermique française, le TH-BCE).
  • De plus, grâce aux 42 m² de panneaux photovoltaïques et aux 4 m² de panneaux solaires thermiques, cette maison produit 4 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme tous usages confondus (y compris la charge de la voiture hybride). Ceci est un avantage particulièrement intéressant dans une région largement déficitaire en approvisionnement électrique.
  • De plus la réglementation thermique française imposera le Bepos (bâtiment à énergie positive) à tous les bâtiments en 2020. Lorsque les besoins en énergie sont faibles, quelques panneaux photovoltaïques suffisent pour devenir Bepos (Bâtiment à énergie positive). L’économie réalisée sur les panneaux photovoltaïques prend alors tout son sens et elle compense l’éventuel surcoût de la construction passive.

Catégories du concours

Energie & Climats Tempérés

Energie & Climats Tempérés

Coup de Cœur des Internautes

Coup de Cœur des Internautes

Prix des Etudiants

Prix des Etudiants

Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments


Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments