Maisons de ville bas carbone

  • Type de bâtiment : Logement Individuel pavillonaire en bande
  • Année de construction : 2016
  • Année de livraison : 2017
  • Adresse : 8 rue du Père Christian Roussin 94800 VILLEJUIF, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 277 m2
  • Coût de construction : 587 349 €
  • Coût/m² : 2120.39 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    62 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Cette opération diversifie l'offre de logements dans un secteur pavillonnaire ancien. Elle s'inscrit dans le contexte actuel de densification de ce quartier consécutivement à l'évolution de la réglementation urbaine. Ce projet d'éco-construction propose des maisons de ville au sein d'une copropriété dont les espaces extérieurs constituent les parties communes. Il comporte 3 unités à basse consommation énergétique très compactes de 70 m2 chacune, soit une maison en simplex et deux en duplex. Le projet se réfère ainsi à une urbanité unitaire mais ouverte, depuis l'intérieur même de la parcelle.

 

Implantation des logements

La première construction est disposée en fond de parcelle adossée à la limite séparative Nord du terrain. Ses principales ouvertures sont orientées au Sud vers une partie du jardin privatif et l’accès se fait depuis la rue, par le passage dégagé grâce à la surélévation des 2 autres habitations.

Cette surélévation permet par ailleurs l’aménagement d’une aire de stationnement privée pour les résidents. Chacune est installée en limite de propriété. La parcelle étant étroite, la proximité des façades des 2 constructions surélevées est gérée par une répartition subtile des ouvertures évitant les vis-à-vis. Ainsi, alors que la seconde maison est principalement ouverte en façade Est avec une terrasse à l’étage, la troisième s’ouvre de la même façon à l’Ouest. L'intimité des unités d'habitation est préservée tout en mutualisant les espaces extérieurs (jardin, local vélos, local déchets).

Conception technique

Les terrasses végétalisées sont accessibles pour l’entretien via une fenêtre de toit d’éclairage zénithal intégrée aux toitures. Les apports solaires ont été mis en valeur, notamment par la peinture spécifique des embrasures des fenêtres de toit selon un code couleur propre à chaque maison (référence au néoplasticisme du mouvement DeStijl). Les murs extérieurs de la construction ont été traités en enduit blanc d’aspect minéral formant des volumes géométriques soulignés par les lignes métalliques anthracite, avec de larges baies vitrées thermiquement performantes, tantôt coulissantes ou battantes, favorisant un apport solaire optimal.

Les paliers extérieurs d’accès aux maisons ainsi que les terrasses accessibles aux étages ont été traités en caillebottis et revêtus de lames composite de teinte bois clair. Pour la maison posée au sol, une plus grande terrasse en caillebotis bois a été réalisée, complétée par une bande stérile réalisée au dessus d’un drainage périphérique en pied des façades.

Construction en filière sèche et approche environnementale.

Il s'agit d'une construction légère par panneaux d'ossature mixtes bois-métal-béton, bas carbone, à inertie thermique et isolation renforcée. L'enveloppe des maisons avec ses larges baies vitrées est thermiquement performante, favorisant un apport solaire optimal tout autant qu'une protection solaire efficace.

Plus de détails sur ce projet

 https://www.architectes-pour-tous.fr/patrice-cros-etudes-de-projets-realisations/habitat-intermediaire-villejuif

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Crédits photo

Patrice Cros

Maître d'ouvrage

    PRIVÉ

    Contact Patrice Cros 0661305826

Maître d'œuvre

    P. CROS ARCHITECTE

    Patrice Cros 0661305826

Intervenants

    Bureau d'étude thermique

    ERTC

    Pascal TCHENGANG

    Etude thermique


    Bureau d'études autre

    CIB SARL

    Luc Rempenault

    Ingéniérie structure béton


    Bureau d'études autre

    VERBEKE

    Guillaume Botte

    Etudes géotechniques

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Programme et contexte

Situé dans un quartier pavillonnaire ancien proche du centre-ville, ce projet propose un renouvellement de l’habitat urbain dans ce quartier par une densification douce qui prend en compte les nouveaux modes de vie (notamment des jeunes ménages).

Description architecturale

Chaque maison est une variante des autres et toutes possèdent des qualités équivalentes. Les espaces extérieurs sont mutualisés (jardin, local vélos, local déchets) tout en préservant l'intimité des habitations.

Les habitations sont dotées de planchers chauffants basse température (chaudière gaz), d'eau chaude sanitaire par ballon thermodynamique (électrique), de volets roulants électriques télécommandés et de contrôle d'accès par interphone, ainsi que de toitures végétalisées avec récupération des eaux pluviales dans des cuves enterrées de diffusion-rétention pour l'entretien des jardins et des parties communes.

Et si c'était à refaire?

La coordination des lots par une maîtrise d'œuvre exigeante est indispensable afin d'assurer une bonne interface entre les lots de GO concomitants.

Opinion des occupants

Les objectifs de performance thermique et énergétique conduisent à une certaine compacité des habitations. Cette densité architecturale est bien acceptée par les occupants qui en apprécient les transparences vers les jardins partagés, la qualité de l'air et l'intimité des espaces intérieurs ainsi que les qualités changeantes de l'éclairage naturel au fil de la journée.

Consommation énergétique

  • 62,00 kWhep/m2.an
  • 71,00 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    Moyenne des 3 habitations :Chauffage 39,70 kWh/m2/anEau chaude 16,20 kWh/m2/anVentilation 2,50 kWh/m2/anEclairage 3,50 kWh/m2/an

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,37 W.m-2.K-1
  • L'enveloppe porteuse a été conçue comme une construction légère modulaire par panneaux d'ossatures mixtes bois-métal. Les murs extérieurs et planchers extérieurs sont à isolation renforcée ITE et ITI ainsi que les toitures végétalisées (en vue de la récupération des eaux pluviales dans des cuves enterrées de diffusion-rétention pour l’arrosage des jardins et les divers usages d’entretien des parties communes). Les larges baies vitrées sont thermiquement performantes, favorisant un apport solaire optimal tout autant qu'une protection acoustique et solaire efficace (volets roulants télécommandés). L'acoustique et l'inertie thermique sont renforcés en faces internes par la chape béton des planchers chauffants. Les toits végétalisées sont techniquement accessibles via l'éclairage zénithal intégré aux toitures. L'éclairage naturel a particulièrement été mis en valeur.

  • 3,80
  • n50

  • 0,64
  • Le projet architectural comporte 3 unités très compactes de 70 m2 chacune, soit une maison en simplex et deux duplex. Il n'y a pas de système domotique mais des fonctionnalités courantes pilotées par thermostat, sondes extérieures et commandes électriques non centralisée : les habitations sont dotées de PCBT (plancher chauffant basse température), d’eau chaude sanitaire fournie par ballon thermodynamique, d'une ventilation simple flux hygroB, de volets roulants électriques et de contrôle d’accès par interphone, ainsi que de toitures végétalisées avec récupération des eaux pluviales dans des cuves enterrées de diffusion-rétention pour l’arrosage des jardins et les divers usages d’entretien des parties communes.

Systèmes

    • Chaudière gaz individuelle
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Aucun système de climatisation
    • VMC hygroréglable (hygro B)
    • Pompe à chaleur

    Chauffage par plancher bas chauffant basse température (PCBT) et radiateur d'appoint aux étages. Ventilation simple flux hygroB centrée sur les pièces humides.

    BEC thermodynamique

    Le projet architectural comporte 3 unités très compactes de 70 m2 chacune. L'acoustique et l'inertie thermique sont renforcés en faces internes par la chape béton des planchers chauffants basse température (gaz)

Emissions de GES

  • 12,00 KgCO2 /m2

Analyse du Cycle de Vie :

Gestion de l'eau

    Les toitures végétalisées permettent la régulation du débit des eaux pluviales, lesquelles sont raccordées aux cuves de rétention (puisards enterrés) pour l’arrosage et pour la diffusion basse à même le sol de la parcelle. Un trop plein haut, prévu dans chaque puisard (sol semi-argileux), permet néanmoins l’évacuation des eaux de pluies vers le collecteur public en cas de forte pluviométrie.

Qualité de l'air intérieur

    Une VMC simple flux hygroB a été installée pour chaque maison, avec la possibilité d'alterner à tout moment avec une ventilation naturelle croisée.

Santé & Confort

    La surface totale des baies de chaque maison (22m2 en moyenne) est supérieure de plus de 82% à la valeur réglementaire (12m2 en moyenne). Si les objectifs de confort thermique et acoustique ont pu conduire à une certaine compacité des habitations, les occupants n'en apprécient pas moins les transparences vers les jardins partagés, la qualité de l'air et l'intimité des espaces intérieurs ainsi que les qualités de l'éclairage naturel changeant au fil de la journée.

     

    ND

    Température conventionnelle d'été 26°

    ND

    L'enveloppe du clos-couvert en panneaux mixtes bois-métal à isolation renforcée ITE et ITI assurent l'isolation acoustique, avec de larges baies vitrées acoustiquement performantes.
    La chape béton des planchers chauffants complète l'acoustique interne et l'inertie thermique.

    La surface totale des baies de chaque maison (22m2 en moyenne) est supérieure de plus de 82% à la valeur réglementaire (12m2 en moyenne).

Solution

    Panneau ossature mixte légère bois métal et isolation incorporée

    CH

    Contact Patrice Cros 0661305826

    Gros œuvre / Structure, maçonnerie, façade

    Kit paroi horizontale et verticale construction légère préassemblée. Combinaison possible avec une structure métallique classique. Chantier filière sèche, limitation des déchets de chantier, déconstruction possible. Prix Kit / m2 : 52 €HT/m2 Fourniture et pose comprise.

    Coordination par maîtrise d'œuvre indispensable afin d'assurer une bonne interface entre les lots de GO concomitants.

Coûts de construction & exploitation

  • 696 133,00
  • 709 900,00
  • 3 500,00
  • 58 384
  • 678 733
  • BEC thermodynamique

Environnement urbain

Ce projet se situe dans un quartier pavillonnaire ancien proche du centre-ville de Villejuif, en pleine mutation du fait du développement du réseau urbain du Grand Paris Express et de la création d'une gare à proximité du centre hospitalier Gustave Roussy. Les jardins publics sont rares dans ce secteur mais l'évolution du PLU invite à ménager des cœurs d'ilôts plus végétalisés.

L'opération s'inscrit dans une approche raisonnée de la densification douce de ce quartier pavillonnaire populaire, à l'échelle d'une unité foncière.

Surface du terrain

367,00 m2

Surface au sol construite

40,00 %

Espaces verts communs

150,00

Parking

Une aire de stationnement en surface pour les véhicules à moteur et les vélos a été créée sous les maisons implantées côté rue (un emplacement par maison), tandis qu’un jardin en pleine terre s’étend à l'avant et à l’arrière de la parcelle.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Chantier (incluant déchets)
  • gestion des déchets
  • fin de vie du bâtiment
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

Construction en filière sèche et approche environnementale.

Il s'agit d'une construction légère par panneaux d'ossature mixtes bois-métal-béton, bas carbone, à inertie thermique et isolation renforcée. L'enveloppe des maisons avec ses larges baies vitrées est thermiquement performante, favorisant un apport solaire optimal tout autant qu'une protection solaire efficace.

RT 2012 : Perf conso nrj B et émission GES C.

Filière sèche et limitation des déchets de chantier, déconstruction propre à terme.

Enveloppe porteuse légère à isolation thermo-acoustique renforcée.

Chaudière gaz, plancher chauffant BT

BEC électrique thermodynamique

VMC hygroB simple flux + ventilation croisée

Protections solaires télécommandées

Ratio moyen/SHAB :+82% - FSmax:0,06

 

Catégories du concours

Bas Carbone

Bas Carbone

Green Solutions Awards 2020-2021 / France

 maisons groupées
 bas carbone
 filière sèche
 gestion des déchets
 déconstruction programmée
 densification pavillonnaire
 centre-ville

Auteur de la page

  • Patrice Cros

    Architecte DPLG urbaniste IFU

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France