Maison de l'Environnement à Sainte-Rose

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Autre bâtiment
  • Année de construction : 2011
  • Année de livraison : 2012
  • Adresse : 97115 SAINTE ROSE (GUADELOUPE), France
  • Zone climatique : [Af] Tropical humide. Pas de saison sèche.

  • Surface nette : 225 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 1 000 000 €
  • Coût/m² : 4444.44 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    50 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2005 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​La Maison de l’Environnement en ossature et bardage bois, propose des locaux administratifs bioclimatiques (architecture tropicale adaptée aux normes sismiques et parasismiques), un niveau accessible au public avec une salle pédagogique et une vaste terrasse ouverte sur le grand paysage.

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Groupe de services et de solutions industrielles spécialisé dans la gestion durable des ressources, SUEZ accompagne les villes et les industries dans l'économie circulaire pour préserver, optimiser et sécuriser les ressources essentielles à notre avenir : http://www.sita.fr/

Description architecturale

Le terrain, bordé par la rivière Salée à l'Est et la Ramée à l'Ouest, sert pour la culture de la canne à sucre et de l'ananas. Le parti architectural du projet repose sur un impact relativement faible des bâtiments intégrés au centre d'enfouissement d’une surface de 250 000m², et dans le paysage. L'architecture du bâtiment est bioclimatique; elle s'apparente à celle des bâtiments traditionnels que l'on peut trouver dans les grandes exploitations agricoles ou industrielles de la Guadeloupe. Ainsi, la Maison de l'environnement est en ossature bois, habillée d'un bardage bois et d'une toiture en acier galvanisé. Les aménagements paysagers, écrans végétaux, roselière et zone humide sont des espèces rustiques locales, en accord avec les cultures
environnantes. Le projet comprend un rez-de-chaussée privé pour l'administration, et un niveau accessible au public avec une salle pédagogique et une vaste terrasse ouverte sur le grand paysage. Ce bâtiment bioclimatique a été conçu suivant la démarche HQE®, en travaillant sur les cibles prioritaires, et notamment l’intégration harmonieuse du bâtiment, la gestion de l’eau et de l’énergie, le choix des procédés et produits de construction.

Opinion des occupants

Les occupants sont entièrement satisfaits du confort thermique à l’intérieur de la construction, de la qualité sanitaire des espaces intérieurs, du confort visuel, de la qualité de l'air intérieur, de la qualité de la lumière naturelle à l'intérieur des espaces de travail ainsi que le confort acoustique.

Et si c'était à refaire ?

Nous aurions refait le même projet parfaitement en harmonie avec son environnement.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.ar-architectes.com/eco_fiche.php?id=sainte-rose&int

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    SITA ESPERANCE, filiale de SITA France en Guadeloupe

    [email protected]


    Maître d'œuvre

    AR ARCHITECTES

    [email protected]

    Maîtrise d'oeuvre architecture, environnement et paysage


    Bureau d'études autre

    CCET

    [email protected]

    Bureau d'études tous corps d'état


    Entreprise

    G.3.C Sarl

    [email protected]

    Entreprise lots Charpente Bois, Couverture, Bardage et isolation


    Entreprise

    ICM SAS

    [email protected]

    Entreprise Générale - Lots Gros OEuvre, Cloisons, Electricité, Plomberie, Revêtement de sol, Climatisation/Ventilation, Aménagements extérieurs


    Entreprise

    ALU Antilles

    [email protected]

    Entreprise lot menuiseries aluminium

Mode contractuel

Lots séparés

Consommation énergétique

  • 50,00 kWhep/m2.an
  • 200,00 kWhep/m2.an
  • RT 2005

Systèmes

    • Aucun système de chauffage
    • Solaire thermique
    • Aucun système de climatisation
    • VMC autoréglable
    • Solaire thermique

    Le bâtiment est conçu suivant les principes bioclimatiques spécifiques au climat guadeloupéen, selon l'ensoleillement et les apports de chaleur ou fraîcheur possibles : la Maison de l'Environnement est orientée Est Ouest pour capter la lumière et le solei

Démarche biodiversité

  • 638 300,00 m2
  • 3 090,00
  • Le site du projet est localisé sur la commune de Sainte-Rose, au Sud/Ouest du centre bourg, sur le plateau de l’Espérance. La commune de Sainte Rose est une commune très étendue, située en bordure de l’océan Atlantique, essentiellement pavillonnaire. L’habitat ancien est situé au bord de l’océan.
    Ce plateau, qui va accueillir la Maison de l'Environnement, est bordé par la rivière Salée à l’Est et la Ramée à l’Ouest. La parcelle est accessible, via une voie communale, depuis la RN2. La première zone d’habitations denses se trouve au Nord Est (lotissement de Sainte-Marie), à une distance de plus de 400m des limites de la parcelle.
    Le site était occupé par une décharge brute en sa partie centrale de 3ha, qui a été réhabilitée dans le cadre de ce projet. Le reste du terrain ne comportait pas de couvert forestier, et servait aux cultures de la canne à sucre et de l’ananas. La faune et la flore étaient peu diversifiées sur le plateau, seuls quelques arbres épars de la forêt sempervirente étaient dénombrés.

Solution

    Charpente en bois de pin traité classé

    Durapin

    Piveteau-Bois

    Charpente en bois de pin traité classe 4, issue de forêts européennes durablement gérées, assurant stabilité dimensionnelle, solidité, résistance mécanique, adaptée à un milieu chaud et humide, et résistants aux insectes, termites et à la pourriture.

    Produit très bien accepté par toutes les parties prenantes du projet, et qui a permis un chantier propre et rapide pour le montage de l'ensemble de la structure.

Emissions de GES

  • 1 700,00 KgCO2/m2/an

Raisons de la candidature au(x) concours

​La Maison de l'Environnement de Sainte-Rose en Guadeloupe a été conçue suivant la démarche HQE® et surtout en adaptation totale avec les conditions climatiques locales. Ainsi, le bâtiment en ossature bois propose à l'étage une terrasse couverte mais ouverte, pour le public, permettant une circulation de l'air et une ventilation naturelle bienvenue en climat chaud. Le bâtiment a été conçu bioclimatique et passif, selon l’ensoleillement et les apports de chaleur ou de fraicheur possibles. Ainsi, son orientation Est-Ouest permet de capter la lumière et le soleil, tout en se protégeant des surchauffes; des capteurs solaires thermiques permettent de produire de l'eau chaude sanitaire. La configuration du bâtiment sur deux niveaux permet une circulation optimum de l’air : terrasse de l’étage couverte mais ouverte, pièces principales traversantes, à double orientation. Les fenêtres sont équipées de jalousies, pour dissiper la chaleur, et de volets coulissants à claire voie pour briser le soleil, et éviter les surchauffes lorsque les températures sont très élevées.

Batiment candidat dans la catégorie

Energie & Climats Chauds

Energie & Climats Chauds

Coup de Cœur des Internautes

Coup de Cœur des Internautes

Green Solutions Awards 2017 - Bâtiments


Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2017 - Bâtiments