L'immeuble Skylight - Campusea Grande Arche

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Résidence étudiante
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2017
  • Adresse : 1-3 Terrasse Valmy 92800 PUTEAUX, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 11 357 m2
  • Coût de construction : 23 700 000 €
  • Coût/m² : 2086.82 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    61.6 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Skylight - Campusea Grande Arche est le premier programme résidentiel construit depuis 30 ans à La Défense, le quartier d'affaires de Paris. Ce phare de beauté atteint le plus haut degré de modernisme et de technicité en symbiose avec l’humain et la nature. Posé à côté de l’Arche de La Défense, il s’étire vers le ciel avec à son sommet, une coiffe lumineuse, dynamique et colorée animée en coordination avec les espaces publics des Jardins de l’Arche.

L’ensemble immobilier offre une mixité d’usages et de générations, entre résidence pour étudiants et logements en accession libre permettant de créer une nouvelle dynamique urbaine sur ce site avec l'arrivée d'étudiants et de jeunes ménages. 

Skylight - Campusea Grande Arche relie les fonctions de la ville entre elles, propose une nouvelle centralité et recrée du lien entre La Défense à dominante tertiaire et le quartier des terrasses de Nanterre à dominante résidentielle bénéficiant d’une vue exceptionnelle sur la Grande Arche et sur le quartier des jardins de l’Arche.

Cet immeuble contribue au renouvellement de La Défense par son innovation architecturale travaillée en écho de l’environnement urbain, contribuant à une intégration douce : la matérialité brillante des bâtiments évoque les codes des façades des immeubles de bureaux et l’ouverture des balcons et terrasses en façade renvoie aux attributs résidentiels. Mais également par les matériaux utilisés pour ses façades (acier, miroir recuit, ...). Entourée de tours de verre, l'immeuble Skylight adopte une tenue métallique afin de ménager l'intimité de ses occupants.

Une architecture singulière, nouveau point de repère à La Défense, qui se voit de loin depuis tout Paris.

L’immeuble, qui s’élève sur 18 étages comprend :

  • une résidence étudiante de 168 logements distribués autour d’un noyau central compact. Ces étages sont des logements étudiants optimisés en termes d’espace et d’éclairage naturel et bénéficiant d’espaces partagés au RDC (cafétéria, bureau, laverie...)
  • un programme de 113 logements, du studio au 2 pièces exclusivement. Situés entre le 10ème et le 18ème étage, les logements en accession disposent de prestations haut de gamme, d’une double ou triple orientation, ainsi que de loggias-balcons offrant des vues dégagées et une belle lumière à la plupart des appartements. 

Ce programme répond aux critères environnementaux RT 2012 EFFINERGIE + et à la norme Habitat et Environnement Profil A.

 

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Crédits photo

UMLAUT - Monsieur Christophe VALTIN - 66bis rue Daguerre - 75014 PARIS

Maître d'ouvrage

    SCI PUTEAUX VALMY

Maître d'œuvre

    Louis Paillard Architecte

Intervenants

    Maître d'œuvre

    SEERI

    Maîtrise d'œuvre d'exécution

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Nexity a la conviction que la ville de demain devra combiner urbanité et intensité. La ville de demain, c’est la ville multidimensionnelle où il fait bon vivre et travailler, où le rythme, les usages, les modes de circulation et d’échange sont « urbains », pensés à la bonne échelle. Celle du quartier et au-delà, de la commune voire de l’agglomération : parce que la ville vivante est équilibrée, mixte, mêlée.

En tant que maître d'ouvrage de Skylight - Campusea Grande arche, Nexity déploie sa conviction : un immeuble au coeur du quartier des affaires de Paris alliant mixité d'usages et de générations. 

Description architecturale

Skylight - Campusea Grande Arche est revêtue de cassettes perforées en aluminium anodisé naturel. Sa forme est directement issue des contraintes de gabarit imposées par le règlement urbain de la zone concernée. Situé dans une enclave de Puteaux sur une parcelle triangulaire ouverte au nord, à l'aplomb de deux lignes de métro et d'un tunnel autoroutier, l'immeuble a en effet été contraint géométriquement.

Louis Paillard a ajouté une touche d'humour dans sa colonnade en multipliant les références à d'autres architectes de renom, et notamment la colonne en "V" héritée de Le Corbusier ou celle en croix, chère à Mies van der Rohe, qui jouxtent des colonnes rondes et carrées.

La base de la tour est marquée par des découpes, liées à des obligations de passage vis-à-vis de la sortie de secours d'un hôtel attenant ou d'une problématique d'accès pompiers. Les règles d'urbanisme ont façonné la face sud notamment l'écartement minimal du bord de parcelle (1,90 mètre) pour obtenir le droit de ménager des ouvertures dans la façade. La tour est au volume maximum des possibilités de la parcelle.

Les façades métalliques se prolongent au delà de la toiture en coiffe symbolique. Un souhait de la maire de Puteaux qui voulait une identité forte pour l'immeuble de logements, le premier à être construit dans le quartier depuis une trentaine d'années.

Consommation énergétique

  • 61,60 kWhep/m2.an
  • 81,30 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    Chauffage : 39,20 kWhep/m2.an
    ECS : 12,20 kWhep/m2.an
    Eclairage : 4,50 kWhep/m2.an
    Auxiliaires : 5,80 kWhep/m2.an

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,78 W.m-2.K-1
  • 0,62

Systèmes

    • Convecteur électrique
    • Autre système d'eau chaude sanitaire
    • Aucun système de climatisation
    • VMC hygroréglable (hygro B)
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Emissions de GES

  • 3,26 KgCO2/m2/an

Solution

    PAC FACTEUR 7

    SOLARONICS

    Génie climatique, électricité / Chauffage, eau chaude

    La totalité de la production d’eau chaude sanitaire (ECS) des 282 logements de Skylight - Campusea Grande Arche est assurée grâce à « PAC Facteur 7 », un système innovant combinant la récupération de la chaleur (calories) des eaux grises et une pompe à chaleur (PAC).

    La société Solaronics Chauffage a mis en place quatre modules « PAC Facteur 7 », couvrant un besoin d’ECS d’environ 18 600 L/j, au sous-sol de l’immeuble Skylight – Campusea Grande Arche: deux modules pour l’eau chaude des 113 logements en accession, deux autres pour la résidence étudiante de 169 chambres. Le choix d’installer deux modules plutôt qu'un unique d'une puissance double permet que le second puisse prendre le relais en cas de défaillance du premier.

    Concrètement, les eaux grises des douches, baignoires, éviers ou lave-linges sont récupérées, filtrées puis stockées dans deux cuves de 8 m³ à une température moyenne de 29 °C. Ces eaux croisent l’eau de ville dans un échangeur à plaques à contre-courant breveté par la société Solaronics Chauffage et sont évacuées à 8°C vers les égouts. Une réserve d’eau claire permet de rincer le circuit d’eaux grises quotidiennement pour éviter le dépôt de biofilms et ainsi tout risque de blocage. Ainsi, la température de l’eau de ville passe d’une température de 10 °C à environ 26 °C. Ensuite, la pompe à chaleur prend le relais pour monter la température de cette eau à 58 °C. L’eau de ville ainsi réchauffée est stockée dans 10 ballons de 1 000 litres pour la résidence étudiante et dans 4 ballons de 1 000 litres, pour les appartements et prête à alimenter les usagers de l’immeuble. Le coefficient de performance de la production d’ECS est supérieur à cinq.

    Le suivi du fonctionnement est assuré en permanence via quatre-vingt-dix points de contrôle sur la boucle d’eau par un automate de régulation. Les techniciens sont immédiatement prévenus en cas d’anomalie et effectuent également une visite bimestrielle pour contrôler l’installation en maintenance préventive.

    Le coût comprenant les fournitures, le transport, l'installation et la mise en service des quatre modules « PAC Facteur 7 » représente environ 278 300 € H.T

Coûts de construction & exploitation

  • 600 000
  • 24 300 000
  • 150 000

Environnement urbain

L’ensemble s’inscrit dans le cadre de la promenade de l’arche, high-line habitée autour d’une nouvelle convergence urbaine constituée par la U-Arena, l’université et le quartier des terrasses, et bénéficie de la proximité avec le hub de transports en commun, et les nouveaux espaces publics reliant La Défense aux communes alentour.

SKYLIGHT est l'adresse idéale qui réunit tous les avantages de la Défense. Au cœur du plus grand quartier d'affaires européen regroupant les sièges sociaux des plus grandes entreprises françaises mais également à deux pas du centre commercial Westfield Les 4 Temps et du CNIT.

SLYLIGHT est au pied des transports : RER A, Métro ligne 1, Transilien avec les lignes L et U, Tramway T2 et une quinzaine de lignes de bus.

Surface du terrain

1 120,00 m2

Qualité environnementale du bâti

  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie

Premier programme immobilier à La Défense depuis 30 ans.

La totalité de la production d’eau chaude sanitaire (ECS) des 280 logements est assurée grâce la récupération des calories des eaux grises. L’eau provenant des douches, vaisselles ou encore lave-linges alimentent quatre PAC Facteur 7 de 40kW. 

La gestion de toutes les contraintes a été rendue possible grâce au BIM et à Revit. 

 


 

Catégories du concours

Energie & Climats Tempérés

Energie & Climats Tempérés

Green Solutions Awards 2020-2021 / France

 bâtiment
 énergie

Auteur de la page

  • Alizée Litzler

    Cheffe de projet RSE

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France